Aller au contenu
Esprit Roue

Messages recommandés

Ahahah, j'ai fait de la roue de 11h00 a 18:30 ajd, et après ca, debout ou assis, j'ai eu la sensation de mal de mer. Un peu comme quand on a passé bcp de temps sur un bateau et qu'on retrouve la terre ferme :)

Comme si le sol allait d'avant en arriere doucement ;) 

C'est pas vraiment desagréable...

J'ai ça de temps en temps et vous ??

Modifié par julienchrist

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, julienchrist a dit :

J'ai ça de temps en temps et vous ??

Un retour à la terre ferme difficile ? Ben non, je n'ai pas eu, mais j'ai une astuce : les fourmillements dans les pieds permettent d'oublier toute autre forme de sensation.

Certains ont dit ça aussi des hémorroïdes qui gomment tous les autres bobos, mais ça non plus, je n'ai pas eu. ;)

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me demande si ce n'est pas tout simplement la fatigue... Perso, il m'est arrivé de tomber dans les pommes suite à plusieurs heures de roue... La fatigue. Vu que je ne suis pas sportif, que je ne fais de la roue que le week-end quand il fait beau et maximum 2 heures, lorsque je suis en Haute-Savoie il y a le beau-frère avec sa V5F et lui, il est jeune et en forme, qui m'entraîne dans des balades longues, même très longues... Et une fois, je me suis tordu la cheville en posant le pied sur un bord de trottoir, puis tombé dans les pommes... Une accumulation, fatigue + foulure à mon avis... Mais cela ne m'est arrivé qu'une fois. Dans ton cas, si c'est souvent, il faudrait voir si ça le fait plus après des longues rando qu'après des courtes et si oui, ça pourrait être la fatigue... accompagnée d'une chute de tension...

Modifié par db77

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, db77 a dit :

(...) ça pourrait être la fatigue...

Oui, il y a la fatigue physique, car même si on est debout comme des glands là-dessus, il faut un corps gainé en permanence et réagir au quart de tour. Et je ne parle pas de l'appréhension qui sollicite certains sphincters.

Et la fatigue morale, car le plus souvent il faut une attention très soutenue, sauf sur les belles portions de route où on peu se détendre un peu.

Mais il y a aussi l'inertie de nos fonctions automatiques. Par exemple, après plusieurs heures de route en auto, si je m'arrête je continue à voir le paysage en expansion pendant quelques secondes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, Techos78 a dit :

Oui, il y a la fatigue physique, car même si on est debout comme des glands là-dessus, il faut un corps gainé en permanence et réagir au quart de tour. Et je ne parle pas de l'appréhension qui sollicite certains sphincters.

Et la fatigue morale, car le plus souvent il faut une attention très soutenue, sauf sur les belles portions de route où on peu se détendre un peu.

Mais il y a aussi l'inertie de nos fonctions automatiques. Par exemple, après plusieurs heures de route en auto, si je m'arrête je continue à voir le paysage en expansion pendant quelques secondes. 

Et moi, quand je suis assis dans mon canapé, que je me lève et me penche légèrement en avant, mon épouse éclate de rire en me disant "Tu te crois sur ta roue" :D:D:D

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, db77 a dit :

Et moi, quand je suis assis dans mon canapé, que je me lève et me penche légèrement en avant, mon épouse éclate de rire en me disant "Tu te crois sur ta roue" :D:D:D

Ce n'est pas très bon pour les lombaires, mais c'est bon pour le cerveau : le changement d'attitude modifie la pression sanguine, et il faut un peu de temps pour que nos fonctions automatiques rétablissent la situation.

Il y a des gens chez qui cette fonction est déficiente, ce qui provoque des vertiges récurrents. Très étonnant, par apprentissage (~3 ans) on peut prendre la main sur cette fonction et la contrôler volontairement. Mais les meilleurs yogi arrivent à contrôler leur digestion, les battements du cœur... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Techos78 a dit :

Ce n'est pas très bon pour les lombaires, mais c'est bon pour le cerveau : le changement d'attitude modifie la pression sanguine, et il faut un peu de temps pour que nos fonctions automatiques rétablissent la situation.

Il y a des gens chez qui cette fonction est déficiente, ce qui provoque des vertiges récurrents. Très étonnant, par apprentissage (~3 ans) on peut prendre la main sur cette fonction et la contrôler volontairement. Mais les meilleurs yogi arrivent à contrôler leur digestion, les battements du cœur... 

Ouh là là !!!! Je blaguouillais ;) Ma femme rigole si je me lève et me penche LÉGÈREMENT en avant :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans les super-marchés, les prix bas sont... en bas, ce qui dissuade les mous du genou ou des lombaires, et les sujets au vertige de se baisser. C'est tout bénef. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu ça l'autre jour en m'entrainant à faire des 8 rapides et bien serrés, c'est l'envie de gerber qui m'a fait arrêter.

Désolé. Bon appétit.

Modifié par TheDom

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'est ce pas simplement le fait de rester debout sans réellement bouger pendant des heures. C'est inhabituel de faire cela, le sang finit pas aller au fond des jambes ¬¬

Wroum

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.