Aller au contenu
Esprit Roue
Jimi00

Trotinettes, Gyroroues, .... nous allons être (nous sommes !) hors-la-loi :(

Messages recommandés

il y a 39 minutes, Confusius15 a dit :

Justement @OlivierM, concernant les assurance, il n'y a pas d'obligation concernant les vélos (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2697). Donc que l'on soit associés à des piétons ou à des vélos, nous ne devrions pas y être contraints si je comprends bien

Pour l'heure nous ne sommes pas associés à ces statuts justement, ce qui fait que les assureurs vont avoir des positions différentes (en gros, est-on sous loi Badinter ou non) et parfois totalement opposées au sein de la même compagnie d'assurance, pour le même engin (j'ai fait le test).

Modifié par OlivierM
  • +1 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 27/06/2018 à 14:40, Jimi00 a dit :

Très mauvaise nouvelle aujourd'hui. 
Un motard qui était en cours de contrôle m'arrête (j'étais pénard sur le trottoir)

"Bonjour Monsieur, 
Aujourd'hui je vais faire de la prévention mais la monoroue est interdite sur la voie publique, sur la route comme sur les trottoirs.
Nous avons eu une demande de la mairie de Paris de bientôt commencer à verbaliser. Ca devrait bientôt être publié dans les journaux (...)".

Même les trotinnettes électriques du service qui est en cours de lancement sont hors-la-loi, ils vont chercher à bloquer ça.
Apparemment ils ont déja recensé 2 accidents entre roue et piéton donc ils veulent commencer à sévir.

Ce à quoi j'ai bien sûr répondu qu'il y a des accidents en vélo, à pied, en scooter, etc... Enfin ce n'est pas le policier en bout de chaine qui fait les lois. 

Tout ça pour dire qu'il devient plus qu'urgent que l'on passe à l'action : 

* pour que notre moyen de transport soit enfin reconnu à sa juste valeur  . On doit d'une façon ou d'une autre remonter le sujet à très haut niveau pour que le législateur nous donne un statut. Il me semblait qu'il y avait déjà des actions en cours de ce côté là ? 
* si quelqu'un connait un juriste/avocat, il faudrait se faire confirmer tout cela. Le policier a apparemment été formé pendant près de 180 heures sur le sujet, il avait l'air de bien connaitre les textes de loi (un de 2002, européen, doublé d'un renforcement de la loi au niveau national en 2013). Et quand il m'a fait la liste des procédures et verbalisation qu'il pouvait me mettre... ça fait flipper ! On parle de garde à vue et de milliers d'euros....

Un pan de l'économie avec des centaines d'emploi est également en jeu... (les revendeurs, les loueurs, etc...).

Rappel également (énième) à tous d'avoir une extrême prudence en présence de piéton !

 

Bonjour, 

J'ai trouvé sur le site de mairie de paris, DataCity: découvrez les startups qui font la ville de demain.

Nous ne sommes pas exclu des lieux publics.

A vous lire

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, OliG a dit :


Eh ben j’ai appris un truc. Dingue emoji854.png


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

T’inquiètes je me suis également demandé comment il avait fait

  • J'aime 1
  • Haha 1
  • +1 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 29/06/2018 à 00:26, OlivierM a dit :

J'ai eu en tout 3 entrevues avec ce monsieur.
La première en ville, il a voulu me faire une manchette alors que j'étais au pas (en train de m'arrêter pour aller à mon boulot), sur trottoir. Ca a mal démarré donc... A noter que je bossais encore pour Ninebot à l'époque et qu'on avait eu qq échanges tendus au téléphone auparavant (suite à sa campagne TV et les images tronquées qu'il avait filé à France2).
Je lui ai envoyé le film quelques jours plus tard qui montre bien son changement volontaire de trajectoire pour se mettre devant moi et sa manchette, en lui demandant un rdv en présence du délégué interministériel à la sécurité routière pour parler du partage serein de l'espace public : après tout, lui aussi veut qu'on sorte des trottoirs. Sa première réponse fut cinglante vous l'imaginez :)

Je l'ai recroisé y a pas longtemps, suite à son adhésion au collectif Ras'le Scoot, et comme je ne bossais plus pour Ninebot et qu'entretemps, on lui a expliqué qui j'étais, ce que je faisais et les campagnes de prévention que j'avais mené, il a accepté un rdv en terrain neutre.
Après 1h30 de discussions, on s'est quitté avec au final 2 wins : 
- il s'est rendu compte que wheelers et trotteurs ne sont pas les mêmes que "les fous en roller et skate et patinette", il aura fallu du temps pour qu'il fasse la différence entre un minot et un adulte
- il a compris (aussi grâce à un youtubeur militant cycliste) qu'on avait les mêmes problématiques en tant qu'usager vulnérable de la voie publique, et qu'au final, on était plus proche de cyclistes qu'autre-chose.
Pour le reste, politics in progress :)

Oui, c'est bien cela.

L'article de Mobility Urban (avec le fameux sondage) montre bien les 2 scenarii retenus. Apparemment le "bon" (assimilation VAE) est celui privilégié (les expérimentations ont été bonnes). Reste plein de points techniques pour rentrer dans les cases des codes existants (on ne parle pas QUE du code de la route et du code des assurances, ça en touche 4 autres). D'où la nécessité de s'organiser et d'influer là où on peut :
- l'assurance (cf ma signature et le projet d'expression de besoins aux assureurs que Wizzas porte en collaboration avec le forum et d'autres communautés)
- le lobbying institutionnel (je le fais, parmi d'autres gens, depuis longtemps)
- le lobbying politique (et là, j'ai les contacts et tout, mais faudra réussir à réunir tous les acteurs de bonne volonté et avec les moyens... ils sont peu, et des gros acteurs ont pas les mêmes intérêts que les utilisateurs)

J'ai reçu une réponse de la ville de Paris

Bonjour Jacques Rerecich,

Nous avons répondu à votre demande numéro SLC180608389 :

 

Bonjour,

 Les engins de déplacement personnels sont assimilés à des piétons. Ils peuvent circuler sur les trottoirs à une vitesse inférieure à 6 km/h, mais pas sur les pistes cyclables.

Cordialement,

 

L'équipe des réponses aux usagers

Direction de la Voirie et des Déplacements

 

Rappel de votre message :

Bonjour, j'ai 65 ans et respectueux, je suis Gyronaute sur Ninebot one S2 avec 2200km au compteur, avec une expérience Nantes Angers Pornichet Ancenis Montrevault ........ Je vais me rendre à paris avec ma Gyroroue. En respectant le code de la route puis je emprunter les pistes Cyclables et les trottoirs? Merci de votre réponse. Jacques Rerecich

Cordialement,

Mairie de Paris

Ceci est un message automatique, veuillez ne pas y répondre directement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi qui comptais m'acheter une gyroroue, si c'est pour dépenser 500 € et qu'après 2 mois ça soit interdit... vous pensez que je dois me raviser ? :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 27/06/2018 à 16:54, Dreadnought a dit :

Tout à l’heure j’me suis fais une super ballade au bois de Vincennes.

Je m’arrete pour vapoter 2 minutes au bord d’un petit chemin qui croise avec la chaussée. Et un pick-up de la gendarmerie (Nissan je crois, jamais vu avant) qui passe à 10km/h. Les gendarmes ont regardé la Ultra longuement. Je les voyais déjà la charger à l’arrière du pick-up. Je pense que si j’avais été en train de rouler sur la chaussée ils m’auraient au minimum bien casser les couilles.

Je suis parti comme une balle me réfugier dans la forêt. Na!

toi tu les cherches les emmer***!!! trotteur et vapoteur!!! 

Vive les vapo-trotteurs!!!!😂

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toi tu les cherches les emmer***!!! trotteur et vapoteur!!! 
Vive les vapo-trotteurs!!!!

Quand je suis sur le quai du RER en train de vaper accoudé à ma trott, pas mal de gens me regardent comme si je venais d’une autre planète
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pareil, plus de 5 ans de vape.
Par contre ce qui m'a surpris c'est le nombre de gens qui me disent bravo quand je m'arrête aux feux ou qui me font des quand ils me doublent en voiture. Comme je suis plutôt respectueux de mon environnement, surtout quand je croise des piétons, je n'ai pas spécialement eu de réaction négative. Une fois je suivait un velib qui mettait des coups de sonnette un peu insistant. Beaucoup de gens râlaient.
Je passe juste derrière avec deux petits coup de sonnette et en ralentissant et les mêmes me souriaient .

  • +1 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×