Jump to content
Esprit Roue

ArthurLasemelle

Membres
  • Content Count

    9
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

1 Neutre

About ArthurLasemelle

  • Rank
    Rang 0

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. @michmuch @Tank Merci infiniment pour vos retours, je creuse tout ça de mon côté mais ça pourrait être un bon investissement. Comme je le mentionnais plus haut une amie connait un cycliste qui a également terminé paraplégique à cause d'un choque latéral avec une voiture et on ne répare pas une colonne vertébrale ...
  2. Il est vrai que je ne connais pas bien les régimes en Belgique, mais si c'est bien fait tant mieux ! En France on est pas mal non plus, je crois que la mutuelle n'a du couvrir que 24 euros de frais (hors médicaments) Shoutout aux chirurgiens oui, je suis tombé sur un très bon Maxillo (Dr Lesca), mon visage est revenu à ses proportions d'origine, et sans pose de plaque de maintient malgré la triple fracture disjointe !
  3. @Tank Le Urge Drift est déjà en cours de livraison pour moi Pour la colonne qu'as-tu choisi ? c'est effectivement l'autre partie vraiment vitale, autant pour les circulations en véhicule ouvert sur la route que dans des sports type ski, ça pourrait être un investissement intéressant !
  4. Haha le bac à fleur j'ai fait exactement la même bêtise, mais je ne suis pas tombé, seule la roue à pris un peu. Oui, on a la sensation de maîtriser, avec le temps on oublie les potentiels risques etc, en effet il faut toujours porter des protections ... Aie pour ton épaule, j'espère que ça va mieux depuis, heureusement que la médecine fait des miracles et qu'on est dans un pays ou on est pris en charge (presque) sans frais, c'est dans ces situations ou l'on s'en rend compte.
  5. En effet, je n'y avais pas pensé, et à voir les débats c'est effectivement plus compliqué que ça ... Les casques de moto me semblent vraiment disproportionnés et certainement peu agréables à porter. Je note cependant les suggestions "hybrides" avec mentonnières peu proéminentes. La bonne réponse n'existe évidemment pas, une voiture passe à ce moment la et c'est la coque rigide pour la colonne vertébrale qui aurait évité la paraplégie (arrivé malheureusement à vélo à une connaissance d'ami). En effet, ça serait même mieux de ne jamais chuter, mais même de jour j'avais déjà eu de petites frayeurs sur des trous "anodins" mais dangereux pris de telle ou telle manière ... On y échappe pas, c'était ma première chute, ça ne sera certainement pas la dernière (tous véhicules confondus). Merci pour vos messages, normalement tout est en ordre et je reprends forme humaine au fur et à mesure (en dehors d'une perte de sensibilité du visage qui mettra des mois voire années à revenir). J'adore la roue, je persiste à la défendre malgré le fait que OUI, on est hyper vulnérable dessus, mais ça reste un véhicule formidable et je ne manquerai pas de faire des balades avec .. enfin quand mes os ne tiendront plus par l'opération du saint esprit ! Et surtout n'hésitez pas à rappeler tout ça à vos connaissances amateurs de sensations sur roue(s), on oublie vite les risques avec l'habitude et la confiance
  6. En effet, la lampe frontale de la roue n'est pas suffisante, j'ai toujours un brassard réfléchissant et une lumière en plus à l'arrière mais le phare n'est pas assez puissant non plus !
  7. Bonjour à tous, Je vous partage mon expérience d'accidenté de la rou(t)e afin de rappeler à tous qu'il vaut mieux prévenir que guérir : Mettez un casque intégral et faites attention à vous ! L'histoire : Wheeler depuis près d'un an, avec environ 2000km au compteur, je me rends un soir à une soirée d'anniversaire, à 15-20mn en roue de chez moi. Je pars vers 21h30, il fait très sombre, le trajet s'effectue en agglomération, autant en zone très urbaine que sur des "routes" (à 50) qui relient ces zones urbaines. Très (trop) habitué à ce trajet je pars sans casque, sans poignets (ce que je fais depuis 1 an déjà, oui c'est pas bien). En plein milieu du trajet, la route présente de nombreux défauts, des travaux consécutifs ont eu raison du tarmac, mais j'ai l'habitude, je ralentis légèrement et me concentre sur l'amortissement de mes jambes. Je roule un peu en dessous de 25km/h (Vmax 25), une première aspérité me déséquilibre très fortement, la roue parvient quand même à me récupérer in extremis ... mais alors que la machine termine de me redresser tout à fait, une seconde irrégularité vient faire vriller complètement la roue, qui tente une autre manœuvre de sauvetage mais en vain (le blocage a été violent, il aurait été impossible qu'elle me rattrape). Je m'écrase donc face contre le bitume. Je me relève, dépose la roue sur le trottoir, vais sonner chez le premier habitant pour demander de l'eau et des mouchoirs, en espérant pouvoir continuer ma route après une courte pause ... Mais le sang coule abondamment, je ne sens plus du tout ma lèvre supérieure et décide donc de partir à l’hôpital (en Taxi). Résultat des courses : - Triple fracture crânienne : la pommette gauche à tout pris, os zygomatique et malaire cassés en plusieurs endroits. - Entorse du poignet. - 8 points de suture pour refermer les diverses plaies. La semaine suivante, opération chirurgicale pour reconstruire le puzzle, le chirurgien parvient à s'en tirer sans plaque en métal (ça n'a pas été une partie de plaisir parait-il), réouverture des plaies etc ... après l'opération c'est 20 jours d'arrêt et 2 mois sans sport. Il me reste une confirmation post-op avec le chirurgien avant de clore ce chapitre. Ce que j'en retire : 1) Nous restons très fragiles, on a tendance à l'oublier ... Donc prenez toutes les précautions possibles, le fun ne vaut pas la santé sur des choses aussi futiles ! 2) Mettez des casques intégraux, j'ai un petit casque de vélo chez moi, mais il couvre à peine le front, sur le même accident je suis persuadé qu'il n'aurait rien changé puisque le choc était vraiment dirigé sur la pommette : Casque de BMX acheté d'office, la, aucun risque au niveau de la mâchoire etc 3) J'avais regardé les blogs pour comprendre la chute "typique" du wheeler, et ne mettais souvent que les poignets ... mais la chute typique n'existe pas, au mieux on ne se casse rien sans protection, au pire une voiture nous roule dessus après une chute et c'est la chaise roulante à vie malgré le kit complet de protection. Soyons conscients des risques. J'ai risqué bien plus grave que la simple fracture, les médecins m'ont fait comprendre que je suis passé à côté de l'hématome intracrânien et autres joyeusetés, c'est à dire finir légume ou décéder tout simplement. 4) J'adore la roue, je remonte dessus dès que mes os se reconsolident, je ne blâme pas le moyen de transport, mais bien mon irresponsabilité sur le port du casque, l'heure tardive de déplacement, le manque d'attention dû à la routine etc ... 5) Dorénavant je prendrai la voiture ou le taxi pour les trajets de cette distance, surtout le soir. Si vous voyez un sujet existant (ici ou ailleurs) sur lequel je peux conter mon histoire, ou que vous souhaitez ajouter votre expérience ou "tips" sécurité à ce sujet, vous êtes les bienvenus. En espérant que cela serve d’expérience pour la communauté, je vous souhaite une très bonne année 2020, plein de belles choses sur vos roues (et trottinettes), protégez vous bien et protégez les autres ! Amitiés. Arthur.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.

keyboard_arrow_up