Aller au contenu
Esprit Roue
alricha

CES 2018 – Loomo, mi-gyropode mi-robot : quand Segway rencontre Wall-e

Messages recommandés

alricha    176

https://www.lesnumeriques.com/robot/ces-2018-loomo-mi-gyropode-mi-robot-quand-segway-rencontre-wall-e-n70155.html

Un hoverboard hybride d'un nouveau genre

Publié le 09/01/18 à 17h43

Drôle de robot. Drôle de Segway. Loomo est les deux à la fois. Un compagnon au quotidien que l'on peut enfourcher pour une petite balade.

Loomo Segway.jpg
Si la tête de Loomo pivote, ses bras, eux, ne sont pas articulés.
Segway-Ninebot avait présenté ses robots personnels pour la première fois en 2016. Depuis, ces prototypes ont beaucoup évolué, si bien qu'au CES 2018, l'entreprise présente le Loomo, dont la commercialisation auprès du grand public est sur le point de démarrer. Son concept n'est pas forcément facile à résumer. Pour schématiser, il s'agit d'un gyropode hybride capable de se transformer en robot lorsque l'on en descend ; il reprend donc le savoir-faire de Segway en matière de déplacement urbain tout en y ajoutant une nouvelle dimension grâce à la robotique. Malheureusement, nous n'avons aucune idée du prix auquel le Loomo sera vendu.

Dans la pratique, le Loomo est donc avant tout un petit Segway, qui fonctionne comme un hoverboard doté de deux grosses roues. Au centre, sur pivot, sont montés un écran et des haut-parleurs qui tournent lorsque l'on descend de l'engin pour lui donner l'allure d'un petit robot domestique. Le robot peut alors suivre son propriétaire de manière autonome, prendre des photos à la demande et fonctionner comme n'importe quel robot compagnon, assurant des missions de présence et de surveillance.

Si Segway-Ninebot s'est évertué à donner une personnalité au Loomo pour le rendre attachant, l'entreprise l'envisage surtout comme un auxiliaire de vie, capable d'aider ses possesseurs au quotidien. Il est par exemple décrit comme capable de véhiculer une personne jusqu'au supermarché, avant de pouvoir être utilisé pour transporter ses courses jusqu'à son domicile. D'ailleurs, une seconde version baptisée Loomo Go, visant les entreprises et officialisée l'été dernier, est en développement. Sur celle-ci pourra s'adapter un chariot pour améliorer la capacité de chargement. Autre déclinaison, le Nimbo est, lui, un dérivé entièrement pensé pour assurer des missions de sécurité et de surveillance.

Le Loomo tourne sous Android, ce qui devrait permettre à ses développeurs et à des tiers d'imaginer pour lui de nouvelles fonctionnalités au fil du temps. Quant au matériel qui l'anime, il s'agit d'un processeur Intel Atom S8750 avec 4 Go de mémoire vive et 64 Go d'espace de stockage, sans oublier bien sûr les très nombreux capteurs qu'il embarque et une caméra 1080p. Même si le concept du produit est intéressant, difficile de dire pour l'heure s'il répond effectivement à une véritable demande du marché pour un robot domestique capable de transporter ses "maîtres".

loomo-segway.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alricha    176

Nous avons essayé Loomo, le mi-robot mi-gyropode par Segway Robotics

 
 

Loomo a un beau potentiel, il a été conçu par Segway Robotics, l’entreprise américaine rachetée en 2015 par le leader chinois Ninebot. Nous avons pu le tester au CES 2018.

img_1386-630x470.jpg

Quand nous avons reçu le Xiaomi Ninebot Plus chez FrAndroid, j’avais été étonné par ses fonctions logicielles. Il était capable de nous suivre en portant des sacs. Évidemment, ces fonctions restaient limitées, dans le sens où c’était tout simplement un gyropode dont la fonction est de nous transporter. Au CES 2018, Segway Robotics (et donc Ninebot) a présenté Loomo. C’est en quelque sorte la nouvelle version du Ninebot Plus, avec un côté robot bien plus développé.

Il me suit et semble me reconnaître

Comme son grand frère, Loomo est capable de me suivre, ça fonctionne bien, sans que je sache s’il est capable de me reconnaître (Segway m’assure qu’il peut me reconnaître avec un système de reconnaissance faciale avancé). Cela serait dommage qu’il suive un inconnu. Avec son apparence de robot (il a des petits bras), il intègre une fonction « avatar » sur l’application dédiée pour utiliser le robot comme une sorte de robot de téléprésence que vous pouvez contrôler à distance.

img_1373-630x470.jpg

Vous pouvez également utiliser l’application pour demander à Loomo de communiquer à distance (voix, image ou vidéo). En gros, Loomo fait office de caméra de sécurité mouvante, c’est le cas d’à peu près tous les robots que l’on connaît. C’est ce que l’on appelle les robots domestiques connectés. Enfin, Loomo reste un gyropode (que l’on appelle vulgairement hoverboard) qui peut rouler jusqu’à 18 km/h environ (7 km/h en mode robot). Ce beau bébé pèse 19 kilogrammes, et l’autonomie annoncée est de 2 heures en mode Segway et 9 heures en mode robot (batterie de 329 Wh).

img_1376-630x470.jpg

Il est fort probable que le Loomo soit également commercialisé par Xiaomi, l’entreprise chinoise a travaillé avec Segway et Ninebot. C’est également le cas d’Intel, d’ailleurs le Loomo intègre un processeur quadricœur Intel Atom Z8750 accompagné par 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage interne. Comme nous l’avons dit plus haut, il dispose d’un écran LCD (4,5 pouces), d’une caméra 1080p, de nombreux capteurs pour se déplacer sans heurter quoi que ce soit et de micros pour la reconnaissance vocale. D’ailleurs, il intègre la caméra Intel RealSense qui permet la détection de la profondeur, la reconnaissance faciale et le suivi des personnes.

img_1386
img_1380
img_1376
img_1374
img_1372
img_1373
img_1382

Un produit excitant

Loomo est une addition plutôt excitante lorsqu’on le compare aux robots habituels exhibés au CES 2018. Il est différent parce qu’il est mobile, pourtant Loomo a également les mêmes capacités d’IA (dont du machine learning et de la reconnaissance vocale/visuelle), des commandes vocales, et une personnalité selon son fabricant.

Il sera disponible cette année pour un prix entre 1000 et 2000 dollars, c’est un produit en cours de développement qui a été présenté au CES.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Messages

    • 80kg ? Ils font tester ça par des enfants ? Nan pour moi un test c'est à 100 kg. Sinon la puissance moteur ne me surprend pas. La N1E+ était déjà sous-dimensionnée en motorisation et se mettait à bipper au moindre trou ou dos d'âne. C'est simple : elle bippait tellement souvent que je n'y prettait même plus attention  
    • ou bien  tu assemble une rangée de 4 piles en reliant les plus ensemble et les moins ensemble. ça te fait un mini-pack à 13,6Ah pour une tension de 3,7V  ( rajoute en une 5 eme et ça te fera 17Ah ) ensuite, tu te fabriques 13 rangés comme celui-ci, ça fera ta batterie de 48v
    • Premier contact avec un policier qui m'a demandé de m'arrêter quand j'étais à un feu rouge pour traverser un carrefour. Alors, ce qu'il en sort, c'est que c'est strictement interdit sur la route sans plaque d’immatriculation (pas que les trottinettes, les vélo électriques puissants c'est pareil). C'est toléré sur les pistes cyclables séparée de la route et les trottoirs à faible vitesse. Au niveau de l'endroit, il y a une piste cyclable séparée de la route avant le croisement, mais elle se mêle aux files de présélections sur le carrefour pour reprendre sa route séparément juste après. Il m'a conseillé de passer le carrefour par les passages à piétons plutôt que de venir me mêler au trafic. Du moment où c'est des véhicules non réceptionnés, c'est de toutes façon pas autorisé sur la chaussée. Il m'a mis en garde en cas de bobo sur un tiers, que les assurances ne rentreraient même pas en matière en cas d'accident survenu sur la route (ça j'ai pas eu de mal à le croire). Le mec était très sympas, j'ai honte de pas avoir eu le courage d'assumer et d'avoir fait celui qui ne savait pas que c'était interdit. Maintenant, je ne pourrai plus. J'ai pas été surpris mais ça m'a bien refroidit quand même, car ça arrive souvent d'avoir une piste cyclable sur la route et ça va vite être frustrant. (9min pour faire 4.5km, ça va au moins me doubler le temps nécessaire si j'évite vraiment la route). C'était une mise en garde, il ne m'a pas verbalisé mais m'a quand même signalé que c'était un délit. Ça aurait surement été la prune si j'avais dit que je savais que c'était interdit. Je vais sortir un peu moins serein ces prochains jours  
    • je me suis inversé en tension et intensité dans mes premières explication.... i am a looser !   je me corrige -3,7+ ___ -3,7+ ___ -3,7+ ___ -3,7+  = 14,8v  il s’agit d’un branchement en série donc chaque piles relié entre leur + et leurs -  4S1P tu en fait une deuxieme, et tu relies les extrémités entre eux par les + ensemble et les - enssembles, ce qui te fait une 4s2p : |-3,7+ ___ -3,7+ ___ -3,7+ ___ -3,7+| |-3,7+ ___ -3,7+ ___ -3,7+ ___ -3,7+| donc, on se retrouve avec un mini-pack de 14,8v ( 16,8v max ), avec une capacité de 6,8Ah  
    • Ok merci! Il me faudra le modèle long au vu de ma config  au taf. Le court est vraiment ultra court...😅
    • je ne te crache que de la théorie d’électronique, j’ai jamais fabriqué de batterie. je sais juste qu’il va te manquer un BMS qui gère le 48v. en revanche, le type de BMS de 48v dépendra de ton choix d’assemblage de pile dans un pack. un exemple d’assemblage : en 4S1P : 1 rangée de 4 piles avec le négatifs relié ensemble et le positif relié ensemble sur ton choix de pile : tension d’une pile 3,7v (4,2v max), capacité d’une pile 3,4Ah : [edit on] j’ai supprimé ce passage, j’avais écris de la merde...  voir message suivant [edit off]  une fois que tu as fait tes mini-packs, tu les assembles en reliant les plus aux moins de tes mini-pack : -4s2p+ ____ -4s2p+  ____ -4s2p+ ____ -4s2p+   ce qui va te donner une batterie de 59,2v ( normalisé 60v avec tension max de 67v donc un chargeur de 67v ) avec une capacité de 6,8Ah. tu vois le délire ?  
    • C est sympa de lire qu on a tous les memes problematiques en debutant!!! Comme vous je debute en ce moment...et exactement les memes problemes!!😂😂 Pour les pieds a replacer, moi c est l inverse...trop de grip...du coup tres difficile a replacer en roulant... Moi aussi j ai ce probleme de roue qui "godille"  de gauche a droite..et bien ce matin c etait mieux!! J ai changé ma position:avant je roulais genoux flechis et bras ecartes pour mieux amortir et m equilibrer; et ce matin j aiessayé a me grandir plus et a serrer les fessiers plus bras le long du corps et c est mieux!!! En revanche...nouveaute j essaie les virages et la.....pas facile.. Sensation d avoir la roue qui plonge vers l avant a la moitie du virage et ensuite apres ca reste qqs metres...??!?! Surement normal mais ca fiat bizarre...!!!! Mais c est le top l apprentissage de xet engin!!!!!❤❤❤😂😂  
    • ... tant qu’on aura pas besoin de freiner quoi 😶 
    • Tant qu'à en parler sans vraiment savoir encore, on peut aussi positiver, et se dire que ça peut faire une excellente (et belle) roue de descente !  
    • hé ho  je pese 60 kg et je suis pas une crevette, je suis juste... compact   du concentré quoi 

      Raaa la vache les mecs, vous m'avez dégoutté, j'ai mis mon scoot en vente pour m'acheter la Z10, ba 800w c'est mort  pfff tout dans l’esthétique rien sous le capot. 
×