Aller au contenu
Esprit Roue

Dridjo

Membres
  • Compteur de contenus

    220
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

117 Excellent

À propos de Dridjo

  • Rang
    Rang 2

Informations générales

  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

680 visualisations du profil
  1. Toujours la faute de l'Europe même si on y comprend rien... Ce qui est en préparation c'est une NORME VOLONTAIRE européenne pour la sécurité des produits. Ce n'est ni.un règlement ni une directive. Et ces normes sont là pour aider les fabricants à mettre sur le marché européen des produits safe, et à donner aux autorités de contrôle un outil unique et homogène. Rien n'empêchera les fabricants de continuer à faire des engins sans tenir compte de la norme. En cas de contrôle, ou d'accident le professionnel sera responsable et devra prouver que son engin est le plus sécurisé possible. L'Europe n'y est pour rien. Si les états veulent continuer à laisser entrer n'importe quel engins, fait n'importe comment aux risques et périls de sa population, libre à eux. Vous devriez faire un peu d'histoire sur les minimotos et.la catastrophe que c'était il ya 15 ans. La norme européenne publiée alors est venue nettoyer le marché de vraies merdes dangereuses
  2. Rendre la norme obligatoire? Ça m'étonnerait, ce n'est plus l'orientation des autorités. Par contre, effectivement, elle va nettoyer le marché. Une loi anti-dumping sur les nvei serait stupide. La France n'a pas d'industrie du nvei à protéger, contrairement au vélo qui souffre vraiment d'une concurrence indue.
  3. Justement, la norme ne.limite pas la puissance parce que c'est une question de sécurité notamment pour les roues (pic). Perso, j'aurai bien mis une puissance max à 4Kw , l'équivalent d'un 50cc. Ce qui est déjà très haut. Mais la réglementation pourrait exiger une limite de puissance. Si les 500w (1200 en pic) des allemands passe, c'est la mort de certains engins
  4. En Allemagne on parle même de 20km/h max. Au dessus, la loi rend obligatoire un casque
  5. En Allemagne ce n'est pas encore acté mais ce sont les discussions en cours. À ma connaissance. Il faut se rendre à l'évidence: 25'km/h c'est une vitesse pour laquelle il y a eu des expérimentations, des analyses de risque et un historique venant du vélo. Aucun législateur d'un pays européen ne décidera, sans aucun argument solide, de passer soudain à 35 ou 50. Si jamais il commence à y avoir des accidents ces autorités locales seront tenues pour responsables du bordel.
  6. Évidemment. Ils sont là pour défendre leurs produits ou leurs visions de la Micro Mobilité. Mais le groupe n'était pas fermé aux autres qui avaient d'autres produits. Ils ont choisi de ne pas être présents et donc de «subir» le fruit du travail des autres. Ces boîtes que j'ai cité (en en oubliant) bossent sur cette norme depuis 2013...
  7. Exact. Rien n'empêche les acteurs faisant des roues plus rapides de travailler sur un document technique. Une norme n'a pas le pouvoir d'interdire quoi que ce soit Une norme est faite sur la base d'analyse de risque produit et utilisation. 25km/h a été considéré comme la vitesse à laquelle on pouvait définir un socle commun, minimum, d'exigences (mécanique, électrique, visibilité, CEM, etc) de sécurité des engins. Plus vite, c'est un autre niveau pour.la prise en compte de tous les risques. Rien n'empêche un fabricants d'aller beaucoup d'approximations plus vite. À lui de prouver - par des arguments techniques, des essais etc - que son produit est «sécuritaire»
  8. L'état n'a rien à avoir avec la norme. Ce n'est pas un texte réglementaire mais une spécification technique permettant aux acteurs de se référer à un document commun: Les fabricants qui devront prouver qu'ils ont bien réalisé une analyse de risque complète de leurs engins Les importateurs/distributeurs pour démontrer que les produits mis sur le marché sont conformes aux réglementations.(directives) européennes et justifier le marquage CE Les laboratoires qui pourront évaluer les produits sur la base d'un cahier de charges uniques Les.douanes, le.contrôle du marché vont utiliser un référentiel unique, représentant l'état de l'art, pour contrôler les produits entrant ou présent dans l'espace européen. Évidemment, et c'est aussi le but avoué, les états peuvent se reposer dessus pour mettre en place des lois nationales pour l'utilisation des engins dans l'espace public. Et, pour info, le groupe de travail européen a eu les entreprises: Décathlon, Micro mobility, Revoe, FP2M, Trikke, Egret, Toyota, Segway/Ninebot, Honda, Anec, etc... à priori des gens qui savent de quoi ils parlent
  9. Freinage correct et freinage d'urgence «envisageable» ... Vous pensez vraiment qu'en termes de sécurité le législateur puisse se contenter de ça ? 🙂
  10. Oubliez. Le VAE a un cutt off à 25, avec une vraie expérience de plusieurs années en termes d'accidentologue et de cohabitation sur les pistes cyclables notamment. Sortir 30 km/h du chapeau sans argumentation technique lié au safety...
  11. Le bonus VAE a été modifié de sorte que les potentiels bénéficiaires sont si peu nombreux que c'est comme s'il n'existait plus. Mais, le forfait mobilité est un vrai combat
  12. C'est normal. Vous n'allez jamais à une réunion pour proposer un truc en y venant avec une page blanche. On écrit des trucs et c'est aux autres d'améliorer avec leurs propositions
  13. Le forfait mobilité ne concerne pas les EDP , s'y on s'en tient au texte actuel. C'est un de nos axes de combat. Plus nous serons nombreux à souligner l'anomalie auprès des députés mieux ça sera lorsque le texte sera présenté au vote
  14. Et donc non seulement interdire définitivement le trottoir, interdire l'accès aux rames de métro, aux voiture RER (oui, c'est interdit), sans compter que les cycles «autoportés» ce sont des cyclomoteurs donc, techniquement, seuls les - très rares - trott à assistance électriques pourront être assimilés aux cycles
  15. Justement. Une trott à laquelle on colle une selle n'est pas un vrai scooter dont tout l'aerodynamisme et la stabilité ont été étudiés dans un ensemble. Bref. Nous ne sommes pas là pour des combats de coqs et ce n'est sûrement pas le lieu pour faire des débats de mécanique ou mécanique.
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.