Jump to content
Esprit Roue

Ashrel

Membres
  • Content Count

    94
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

4 Neutre

About Ashrel

  • Rank
    Rang 1

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour à tous! Je vois passer des infos sur la sortie du décret un peu partout, j'ai même eu un tract du service de transport public de ma ville pour expliquer ce qui changera avec la loi. Sauf que je n'ai rien vu "d'officiel"... On peut voir le texte? Le truc c'est que les avis divergent entre le "véhicule limité à 25km/h" (donc bridage, mais j'ai aussi vu qu'un bridage logiciel fait l'affaire), ou "vitesse limitée à 25km/h" (donc avec possibilité théorique de la dépasser, comme une voiture). Merci à vous!
  2. @tototimes Je pense qu'on est d'accord et qu'on dit la même chose en fait Sauf que je précisais simplement que pour moi, la vitesse de 45km/h annoncée correspond à la vitesse maximale en sécurité par rapport à la mécanique. La machine peut effectivement largement dépasser cette vitesse, mais a plus de risques de couper. En tout cas c'est comme ça que je le vois... Ou que je veux le voir 😛
  3. @tototimes En toute bonne foi, le manuel me disant que je ne dois pas dépasser 45, je ne dépasserai pas 45, même si je sais que la roue peut faire plus. Je considère que c'est la vitesse maximum en sécurité (technique/mécanique), donc que je peux me faire assurer. Déjà 40km/h ça commence à être dangereux sur ce genre d'appareil, alors au-delà...
  4. @OlivierM Désolé, je l'ai lu le guide... Mais tout n'est pas clair 😛 Personnellement je ne comprends pas bien là où Marwa a tord. "Conformément à la réglementation française". Si le décret dit qu'il est interdit de circuler avec un engin allant à plus de 25km/h, on n'est plus assurés du coup. Moi personnellement c'est la MSX qui me fait de l'oeil. Eh bien elle serait à priori interdite, et je risque gros à l'acheter 😛
  5. Donc le "Même après le Décret, les garanties de l'assurance Wizzas resteront couvertes", c'est complètement faux?
  6. Alors dans ce cas je dois mal comprendre : Au-delà de 25 km/h et jusqu’à 45 km/h au grand maximum, le débridage est autorisé par l’assureur… Et juste après : Circuler sur voie publique avec un NVEI débridé : quelles sanctions ? Circuler sur voie publique avec un véhicule débridé ne répondant plus à la définition du véhicule et ses limites réglementaires fixées à l’article R311-1 du Code de la Route, en matière de vitesse, de cylindrée ou de puissance maximale du moteur, ou ayant fait l’objet d’une transformation à cette fin, est interdit. Punie de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe par l’article R317-23-1 du Code de la Route, la circulation sur voie publique en véhicule terrestre à moteur débridé peut aussi conduire à l’immobilisation et la mise en fourrière dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325-3. La confiscation du véhicule peut être prononcée à titre de peine complémentaire. Donc si je circule à 25km/h avec un engin débridé dans les limites du manuel, et que j'ai un accident, on pourra voir que mon engin ne respecte pas les réglementations, donc l'assurance pourra se retirer?
  7. C'est clair, mais bon... Je suis étudiant, acheter ma roue serait comme un (énorme) cadeau de moi à moi. Et là on me dit qu'on pourra me faire payer 1500e d'amende et la destruction de ma roue si je me fait chopper, et des milliers d'euros à ma charge si jamais j'ai le moindre accident. Et encore, seulement si je ne blesse personne. Ca refroidit un peu.
  8. Oui, on ne peut pas nous interdire de posséder la machine, mais peut-être de rouler avec?
  9. Je me posais également la question de la rétroactivité de ce décret... Que deviendront les véhicules vendus avant l'application? Ils ne seront pas bridés mais seront-ils tolérés en cas de contrôle?
  10. A priori, cela va même plus loin : Les engins pouvant être débridés seront interdits de vente, car non bridés industriellement. Et vu que je doute fort qu'ils implémente un bridage spécialement pour le marché français, on ne pourra plus rien acheter. Donc oui : Import illégal obligatoire dans ce cas. Et alors si on se fait contrôler c'est direct 1500e d'amende. La question qui se pose en plus, c'est de savoir ce qu'il va arriver aux engins déjà en circulation.
  11. Tu ne peux pas vendre ton corps parce que ton corps ne t'appartient pas d'un point de vue juridique; et ce n'est pas la drogue ou sa consommation qui est interdite, mais son commerce Concernant les boutiques dont tu parles, ça je ne sais pas. Ce dont j'ai peur, c'est qu'avec cette loi le nombre d'utilisateurs, donc d'acheteurs diminue et que les boutiques ferment.
  12. @Tank Précision intéressante, merci Par contre je ne connais pas les organismes / compte-rendus que tu cites. As-tu un lien?
  13. Après je ne suis pas non plus fan d'Ali... La peur de se retrouver avec un produit de moins bonne qualité, ou un faux... Je ne me voile pas la face, je sais que ce sont les mêmes produits mais j'aime à croire que les normes européennes servent quand même à quelque chose 😛 "Pourvu que la boutique ne mette pas la clef sous la porte" : C'est justement cela qui me fait peur Je suppose que je devrais aller discuter avec eux de leur projet d'avenir. C'est juste que je me vois mal arriver en disant " bon ben je voulais acheter chez vous mais vu votre avenir fortement compromis j'envisage d'aller voir ailleurs, vous en pensez quoi? "
  14. Bonjour, J'ai cru comprendre qu'il sera impossible de vendre les roues/trottinettes que l'on pourra débrider, soit quasiment tous les modèles actuels en fait, non? Du coup je suppose que cela signifierait la mort des magasins locaux? Si je souhaite m'acheter une roue en magasin malgré le prix plus élevé c'est pour profiter du service après-vente et des éventuelles réparations. Si ce que je suppose plus haut est vrai, ça ne servirait à rien
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.