Aller au contenu
Esprit Roue
0rsa

Archos Urban e-Scooter

Messages recommandés

0rsa    559

Afficher l'image d'origine

 

Notre marque nationale se lance dans la mobilité électrique et commercialise depuis peu l'Urban e-Scooter, une reprise de l'Airwheel E6.

J'ai pu le tester au salon Autonomy et je vous livre mes premières impressions

image(654).png

J'ai donc pu l'essayer sur une courte session de quelques minutes sur un revêtement complètement lisse. Plié, l'engin est très compact, plutôt léger (un peu plus de 14 Kgs) et a l'avantage de se transporter facilement, que ce soit à bout de bras ou le faisant rouler sur sa roue arrière qui touche le sol tout en le poussant avec une des poignées du guidon qu'on aura pris soin de laisser dépliée.

archos_e6-large_04.jpg

Une fois déplié, son look atypique ne séduira pas tout le monde même si la finition parait soignée. Il s'adresse à des personnes au gabarit contenu ou vous risquez de vous sentir un peu ridicule une fois installé sur l'engin.

La selle laisse dubitatif, au regard et à l'usage. L'idée est de pouvoir également la replier pour gagner en compacité mais elle s'avère finalement moyennement confortable, elle manque de longueur.

Équipé d'un moteur 350W 36V, c'est la bonne surprise de ce modèle puisque ce dernier permet d'obtenir une accélération qui se montre plus que satisfaisante malgré mes doutes avant l'essai. La machine est limitée à 20km/h, vitesse très vite atteinte mais le but de l'engin n'est pas là.

Le système électronique de freinage s'actionne via un bouton poussoir situé côté gauche du guidon, c'est déroutant au début puisque vous ne pouvez pas jauger le freinage mais on s'y fait vite et il se montre relativement efficace dans la mesure où la vitesse de pointe de l'engin n'est pas excessive. Je n'ai pas eu l'occasion de tester un freinage d'urgence.

Je n'ai pas pu tester non plus l'aspect confort d'engin, l'ayant utilisé sur un revêtement complètement lisse qui n'est pas le reflet de la réalité urbaine. Ses roues gonflables de 8" et son amortisseur avant devraient tout de même lui permettre de rouler sur les trottoirs sans être trop chahuté.

Côté autonomie, Archos promet entre 25 et 35 km avec une batterie de 248 Wh, je penche pour la fourchette basse.

Il est commercialisé au tarif compétitif de 599 Euros. Le prix est agressif pour le marché français mais il devra néanmoins convaincre face à l'Airwheel Z3 que l'on trouve aujourd'hui à moins de 400 Euros (certes, avec une batterie de 162Wh et donc une autonomie moindre).

Les +

- Compact, plutôt léger

- Accélération

- Finitions

- Eclairage avant de bonne facture

 

Les -

- Confort de la selle

- Vitesse max qu'on aurait bien aimé voir à 25

- Look pour les gros gabaris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Messages

    • Moi j'ai 2 roues ! Avec modération quand même, mais surtout ma charge utile me permettra d'apporter du jus de fruit!     tptlk
    • Je suis du même avis que @sidinho. Mécaniquement c'est pas une bonne idée à moins que la pièce soit suffisamment dimensionnée, ce qui n'a pas l'air d'être le cas.
      Personne n'a relevé (je crois?) mais pourquoi minimotors parle de soudure incomplète? Cette pièce à l'air moulée - ce qui n'est là non plus pas la meilleure méthode pour une pièce fortement sollicitée, peut-être forgée. mais il n'y a pas de soudure à cet endroit? Problème de traduction?


      tptlk
    • Je vais peut être passé .

      Envoyé de mon SM-G903F en utilisant Tapatalk

    • Tout d'aboard, comme le confirme @Shivan via MiMo l'ancien modèle de  swing arm ne concerne que les 30 premières Ultras produites (soit le 1er lot d'Ultras, MiniMotors en est actuellement à son 5ème lot, suite aux multiples modifications apportées - déjà mentionnées dans le topic) Le nouveau modèle de swing arm devrait être installé sur toutes les Ultras n'appartenant pas à la 1ère série. Il faut cependant vérifier si certaines des DT Ultras de la CG de fin juin portent l'ancien modèle de swing arm. (Si oui, idéalement il faudrait démonter la partie avant de ou des Ultra.s concerné.es afin de voir si la soudure de la pièce en question est bien faite ou non - détails ci-dessous)   De nombreuses confusions existent en Corée aussi suite à cette modification dans l'usinage de cette pièce...   Voici ma version/compréhension des choses au jour d'aujourd'hui: Il existerait deux modèles de swing arms: un modèle appelée "intégral", et un modèle dit "welded" ("soudé").
      Le modèle "welded" (soudé) serait le modèle problématique. Si l'on regarde de plus près sur une des photos partagées par la personne qui a eu l'accident, lorsqu'o zoom sur la partie interne cylindrique du swing arm où la fracture a eu lieu, il est possible de remarquer un changement dans la composition de la pièce: Mon hypothèse est que la soudure dans la partie interne de la bague du swing arm (réalisée à la main) que portait cette Ultra ait mal été réalisée. (Il s'agit du logement circulaire interne du swing arm où la soudure était appliquée). Souder de manière homogène sur toute la circonférence à l'intérieur de cette pièce, puis surtout reproduire à perfection cette soudure "idéale" sur des pièces produites en série, a du rapidement montrer ses limites comme technique de production à MiniMotors. C'est pourquoi (je spécule) ils auraient choisi au bout de 30 pièces, de penser et de fabriquer un nouveau modèle de swing arm ("intégral"), qui serait usiné 100% et donc sans interventions mécaniques post-usinage à réaliser. (n.b: rappel que les quelques-centaines premières Ultras étaient pré-vendues en quelques secondes en Corée, c.f n'oublions pas la pression que MiniMotors a subit en externe mais aussi peut-être non moins en interne afin de livrer les premiers lots d'Ultras). En pratique si la soudure n'est pas réalisée de manière homogène sur toute la circonférence de la partie intérieure du swing arm, il se peut que sur une partie de la circonférence la soudure soit insuffisante, alors que sur une autre partie de la circonférence interne la soudure soit excessive. Dans ce cas, alors que l'on pourrait tendre à penser que moins de soudure est pire que plus de soudure, pour cette partie de la trotti, en réalité c'est tout le contraire qui est valable; Alors qu'une soudure faible accélérerait la fatigue mécanique de la pièce aux endroits où la soudure est insuffisante, les endroits où la soudure est excessive peuvent eux être bien plus dangereux notamment du fait de la manière dont sont montées les Dualtrons et du fait de l'endroti sur lequel intervient la soudure. Si la soudure est trop épaisse à certaines endroits, ces endroits vont extruder du logement prévu à la soudure (partie rouge c.f illustration ci-dessous) et vont être les seuls à "s'appuyer" et rentrer en contact avec la partie tubulaire de la fourche (partie bleue). Ce qui aurait comme résultat une force exercée dans la bague du swing arm même de l'intérieur vers l'extérieur, du fait de ce contact des (seuls) endroits où la soudure est excessive avec la partie cylindrique de la fourche par la soudure de la pièce (plutôt que toute la circonfèrence de la partie verte sur l'illustration ci-dessus). D’où la fracture de la pièce sous l'effet de cette force mécanique excessive (non-prévue) allant de l'interieur vers l'extérieur entre la partie bleue et rouge et sous la force transmise par les endroits où la soudure est excessive.   
      Je vous laisse également le message original du gérant de branche MiniMotors (traduit du Coréen en anglais). La photo de modélisation de la pièce fragilisée ci-dessus est extraite de ce même post.   "The forged swing arm has a green swing arm portion and a blue pipe portion pressed together   The weld is filled and fixed as much as the red part    The welded surface is flattened and then subjected to anodizing treatment, followed by a crown lace.   In the case of Chunni   Pipe and swing arm are separated from each other due to welding defect in this part, and the swing arm is blown out due to constant movement.   This part has been used without any problems in the Duron series in the meantime.   Parts are currently under clearance,   It will be in stock at our head office tomorrow morning at the latest.   I am sorry to have caused you anxiety and anxiety for this work   We will also send letters to all customers who purchased   We will do our best so that we can use it properly, and we will do our follow-up work well.   Sorry.  "
    • Oui, on va dire qu'il y a 50% de connard, on bien peut-être que la roue n'est plus un engin suffisamment récent ou anciens wheelers et c'est devenu d'une telle banalité; 2 vélos, 2 autos ou 2 piétons qui se rencontrent ne vont pas se saluer parfois même "avance connard", il n'y a qu'en montagne qu'un "bonjour" est de rigueur. Pour ma part, je continue à saluer, peut-être parce que sur Lyon, la pratique de la roue n'est pas encore très répandue. 
    • c est bon tu as la nouvelle,car tu n a pas la grosse calle en alu !!
    • Moi pareil s'il ne pleut pas. Mais pas question de boire... genre l'apéro... quand tu montes sur une roue après c'est carrément du suicide. Je viens juste de ne plus avoir mal au dos. Mais je suis sûr qu'il y aura du jus de fruits 😍 Cdt Éric
    • tu as la nouvelle fourche ,pas de probleme ,moi aussi quand j ai commander ma nouvelle fourche il y a deja un peu de temps , c est la meme, contrairement a l ancienne ou il y avait une cale en alu au niveau de la grosse vis M10 ,la nouvelle est dans la masse,plus besoin de la cale !!!
    • La barre dorsale empêche la flexion du poignet. Mes protège poignet Rollerblade l'ont
    • J'essaie de passer!


      tptlk
×