Olbom

Membres
  • Compteur de contenus

    447
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    8

Olbom a gagné pour la dernière fois le 12 février

Olbom a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

181 Excellent

1 abonné

À propos de Olbom

  • Rang
    Rang 2
  • Date de naissance 11/05/1958

Informations générales

  • Localisation
    Saint-Cyr-l'École

Visiteurs récents du profil

826 visualisations du profil
  1. Dans "Tomorrowland", film Disney de S.F, qui n'a pas eu un grand succès : Une monoroue électrique "maquillée" en engin de lévitation. Mais la position ne laisse aucun doute : Quelques minutes plus tard (aux alentours de 32mn) : Ou encore dans "Robots" (2005) :
  2. Notre TV s'américanise, pour satisfaire les industries de consommation : Michael Moore a démontré que, plus une société est angoissée (notamment parce que son système d'information est anxiogène), plus la consommation est forte ... Quand vous êtes heureux, satisfait, détendu, vous vous posez souvent la question : "Ai-je vraiment besoin de ce que je désire ?" Quand vous êtes frustré, mécontent, insatisfait, vous cherchez des "compensations" ... qui sont justement disponibles dans des magasins ! Tout est donc fait pour faire râler, inquiéter, frustrer les esprits les plus faibles et les moins critiques, pour qu'ils aillent consommer ...
  3. C'est sûr que les modèles Zero qui permettent 327km d'autonomie coûtent ... 16 K€, soit le prix d'une BMW très récente ... Les batteries coûtent cher. Ma FXS me donne une autonomie de 70-80 Km à donf (que de l'autoroute, cela tombe à 50-60km ...), et 90 à 110km en mode économique, de l'urbain calme seulement ... Pas de boite de vitesse : L'axe du moteur comporte un "pignon" qui prend la courroie, la roue arrière un plateau recevant la courroie : Plus simple, je ne vois pas. Effectivement, tous les freins sont à droite : Main et pied. La main gauche s'occupe des clignos, du phare, de l'avertisseur.Une vraie moto "automatique" ! Pour le freinage régénérant : Oui, et il peut être puissant : Le mode "custom" est entièrement programmable par l'utilisateur à l'aide de son smartphone (Bluetooth) (Très utile pour initier quelqu'un : On réduit la puissance max, le couple max, le freinage régénérant pour en faire temporairement un quasi vélomoteur ...) Mon mode custom à moi : Pèche tout au maximum, et freinage / régénération au max également. Pour les descentes prononcées, et récupérer le max d'énergie sans mobiliser les freins : je repasse en mode "sport" ou "eco" en bas, à l'aide d'un simple bouton.
  4. Permis B depuis 1980 : tu as le droit de conduire mon engin, placé astucieusement au niveau des 125 en France ... avec une carte grise à 2,76 € (2 chevaux fiscaux) Zero m'a séduit car ce sont de vraies motos, pas des scooters sur lesquels je ne me sens pas vraiment à l'aise. Vectrix en son temps avait déjà fait parler du deux roues électrique musclé ... Je l'avais essayé, avais déjà été bluffé par le couple et la simplicité de fonctionnement ! Recharge : J'ai la chance d'habiter un pavillon avec garage : Recharge sur le secteur, quasiment 8h de recharge complète. Le plus souvent, je finis entre 50 et 35% de la charge initiale, soit un peu plus de 60km réalisé. Les deux batteries du FXS sont extractibles, mais je n'ai pas à le faire, et elles pèsent lourd : 25kg chaque, alors que la moto pèse au total : 133kg ! Un moteur électrique ne pèse rien, en regard de sa puissance et de son couple. Simplicité mécanique extrême. Les batteries vont s'inspirer des technologies "supercondensateur", c'est à dire sans chimie ... Dans un futur pas si lointain, quelques minutes seront suffisantes pour une charge complète, dans des "stations service" électriques !
  5. Cher @Brome : J'ai initié ce fil pour relater mon expérience. On échange plus avant à sa suite ? Avec grand plaisir, voire une rencontre pour que tu essayes, si on est plus ou moins voisins !
  6. Bonjour @raphael et bienvenu sur le forum. Pour confirmer ton constat d'une "révolution électrique", je suis depuis peu de temps "motard électrique" et il est sûr que je n'achèterai plus jamais un moteur thermique sur 2 roues ... Pour le transport de la roue : Le mode trolley est assez pratique, mais la roue doit être allumée. Sinon, c'est le calvaire. Le portage : Elles sont très lourdes ... En attente de produits plus sophistiqués, avec des jantes en composite, mais la masse principale est constituée par le moteur (cuivre, aimants) et par les batteries (Denses, lourdes ...) : Difficile à beaucoup optimiser. L'assurance : Si les roues ne dépassent pas la vitesse d'un vélo, électrique ou pas, je ne vois pas pourquoi l'assurance serait différente de celle d'un cycliste ... Espace de pratique : Le "vide juridique" ne le restera pas longtemps à mon avis ... Il est évident que nos roues (sans évoquer les segway et dérivés, encore plus encombrants) "gênent" sur les trottoirs, car notre vitesse de croisière est très différente de celle d'un piéton : Se le cacher, c'est jouer à l'autruche ... Les vélos sont interdits sur les trottoirs pour la même raison. Il faut donc faire reconnaître par la communauté l'utilité d'un transport individuel urbain propre et non carboné,et impérativement développer, amplifier l'importance des "pistes cyclables", dans nos villes, tout en réduisant le flux de véhicules imposants, thermiques ou pas pour libérer justement de la place ...
  7. Bonjour @thibbo : J'ai en fait pratiqué la "batterie externe 146wh", en sac à dos puis en poche à eau (modifiée bien sûr) Décathlon. Ma première roue était une 340wh, et avoir plus de capacité (même 146wh !) après un ride de 20km était vraiment un plus pour rentrer à la maison. Le fil partait de la poche en position dorsale, sur mes reins, son câble bien étudié pour arriver à la roue. Je chargeais les deux (batterie externe et la roue) en série, car la batterie externe avait les deux connecteurs. @sbouju m'avait indiqué l'astuce, avant de placer (et de me convaincre) ce module en interne dans sa MSUPER 2. Le système avait un défaut : Le connecteur de la batterie externe se plaçant sur la roue avait conservé sa virole : Je me suis vautré avec ma MSUPER 2, justement équipée à cet instant de la batterie externe. Seul dommage de la gamelle : Le connecteur est resté sur la roue, la virole étant partiellement vissée, et le câble arraché a fait une superbe étincelle ... Sans sa virole, le connecteur serait parti sans dommage, et comme j'étais déjà par terre ... Il est facile de protéger la batterie externe avec de la mousse autour, et si l'on prend soin de connecter à une roue pleine une batterie pleine (tout au début du ride, s'entend), cela doit bien se passer. On attend juste que des passionnés conçoivent la batterie externe "ultime" qui se brancherait à n'importe quel moment, sur n'importe quelle roue : Avec un contrôle "intelligent" de l'injection de courant dans la roue. Le Charge Doctor par exemple te donne l'indication de la tension actuelle des batteries internes, ainsi que l'ampérage délivré par l'(les) alim(s). J'imagine qu'il est alors possible de "réguler la tension" en entrée, pour ne pas provoquer d'échauffement des circuits du à une trop grande différence de tension. @sbouju fait justement remarquer que le circuit de charge, au moins sur notre MSUPER 2, est câblé plus fin que le circuit d'alimentation de la carte mère : C'est aussi le cas des "packs" batteries vendus en Chine. Il faudrait que les fabricants de batteries, les constructeurs de roue se synchronisent pour ne plus faire ce genre d'économie. Ainsi, quasiment toute la puissance nécessaire pourrait venir d'une batterie externe, après avoir "essoré" sa roue au cours d'un très long ride.
  8. J'ai également trouvé des packs 16S2P, notamment chez le fournisseur de notre batterie (ex-)externe, Victpower https://victpower.en.alibaba.com/search/product?SearchText=16S2P+60v Mais les commentaires que je t'ai envoyé récemment, d'une personne "très avertie", m'a découragé d'aller plus loin ... Les quelques échanges avec différents vendeurs vont de "achète, achète, c'est tout bon" à ... aucune réponse ! Se retrouver avec un pack qui n'atteint pas la tension de service, mal soudé, ou en court-circuit, finalement c'est bien trop cher ! Lors d'une de mes futures visites à l'un ou l'autre revendeur, je poserai la question de "packs" SAV à vendre ...
  9. @sbouju : Je n'ai pas réfléchi précisément au câblage, conséquence des fonctionnalités que je liste dans mon dessin. Le tien résume d'une autre façon les fonctionnalités principales "BI ou (exclusif) BE" et "BI et BE", et bien sûr, tout doit passer (charge et batterie externe) par la seule prise disponible. Je regarde maintenant s'il existe et s'il est réaliste de placer un tel rotacteur !
  10. En toute humilité, j'ai repris l'idée de @sbouju et je me suis amusé à dessiner les 4 circuits autorisés par un rotacteur à 4 positions : (représenté par le cercle au triangle) [EDIT] Bien sûr, on en profite pour "recabler" le circuit de charge en câble de diamètre équivalent à celui de l'alimentation de la CM ...[/EDIT] Le mode "HOME" : Dans le cas ou les batteries internes sont quasiment vides ... Cette position permet de rentrer à la voiture, à la maison ... Les batteries internes sont coupées de la CM, qui ne voit plus que la batterie externe dans son sac à dos, relié à la roue par un câble adapté. Aucun risque de forte intensité due à une grande différence de potentiel. Le mode "CHARGE" : classique Le mode "RIDE" : Il faut être sûr que les deux types de batteries sont chargées à fond : Pas ou très peu de différence de potentiel. Couplées, elles permettent d'étendre l'autonomie de la roue. Le mode "OFF" : Le rotacteur coupe tout circuit entre la prise de charge et l'électronique interne. (Aucun risque de court-circuit !) Influence des différents modes sur le fonctionnement classique de la roue : HOME empêche la roue de s'allumer, sauf sur batterie externe (les batteries internes sont hors circuit) OFF, CHARGE et RIDE n'ont aucune influence. La roue s'allume et s’éteint normalement. @Hansolo : Pas sûr qu'il y ait beaucoup d'intensité lors du switch entre les différentes positions : Il faut le faire la roue éteinte, ensuite la plus forte intensité qui passe dans le rotacteur sera celle de la batterie externe, servant le moteur, dans la position "HOME". Qu'en pensez-vous ? (Pas taper, je ne suis pas électronicien, mais ça m'amuse ...)
  11. Je viens d'échanger avec @sbouju qui, prétendant "ne rien y connaitre" a quand même de très, très bonnes idées ... Dont une façon très élégante, simple à mettre en oeuvre, de gérer un pack "externe" tel que vendu actuellement, branché sur nos roues, soit pour faire un très long ride, soit pour simplement "rentrer chez soi" ... Rendons à César ce qui est à César : Je laisse Sylvain vous la présenter ? J'ajoute que sa solution permet de rendre inoffensif le port de charge quand il n'est pas utilisé (alternative à la diode).
  12. Je viens d'échanger avec un vrai pro, qui me décourage de m'intéresser plus avant aux "packs batteries" vendus sur les sites Chinois, ainsi que vouloir réaliser avec un tel pack une extension d'autonomie : Les raisons sont : Leur qualité est trop "fluctuante" pour ne pas risquer de se retrouver avec un module à problème. Réaliser soi-même un tel pack, en assemblant des batteries et un BMS est un sacré boulot, notamment pour apparier et souder les différents modules en série / parallèle, et certainement pas rentable vu le temps à y passer ... Enfin, l'équipement des BMS n'est pas adapté à la bonne gestion d'une grande différence de tension entre un pack plein et une roue vide : Cela peut endommager l'un ou l'autre des équipements. Il faut impérativement brancher, dès le début du ride, la batterie complémentaire, ce qui est très contraignant ... Pour toutes ces raisons, il semble hasardeux de tenter un tel bricolage dans ce domaine, et attendre qu'un fabricant propose un produit parfaitement adapté aux spécifications de nos roues ... J'ai cependant bon espoir !
  13. Pas de mystère : Tous les scooters à bas prix sont équipées de batteries au plomb ... avec dans ce cas précis, une batterie au plomb un peu plus sophistiquée : L'électrolyte est un gel silicone : http://www.conrad.fr/ce/fr/product/251478/Batterie-silicone-plomb-12V-24Ah-Greensaver-SP24-12-SP20-12
  14. Il n'empêche que l'offre Citycoco est alléchante : un 2 (grosses) roues à un prix comparable à une monoroue 16 pouces, Batterie amovible, ("à recharger n'importe où" est l'argument phare), le prix de la batterie en 60v12A (soit 720wh) à un prix canon : 135€ ... Cela étant, c'est un engin qui doit rouler sur route, car inadapté aux trottoirs ... et aux pistes cyclables. Il est évident que l'on est très vite à la vitesse max : 25km/h (45km en version débridée !) Les législateurs vont avoir besoin d'aspirine : M'est avis que ces engins vont se multiplier prochainement, et il va falloir leur trouver "un espace" de mobilité !
  15. +1. Je charge ma roue dès que je peux, même après moins de 10km ... (à 15wh/km, cela fait une charge d'à peine 150wh, soit moins de 20% de la charge totale) Le constructeur de ma moto électrique, elle-aussi équipée de batteries LI-ION (6,5Kwh !), recommande de la charger aussi souvent que possible, et même de la laisser en charge quand elle n'est pas utilisée !