Jump to content
Esprit Roue

uko

Membres
  • Content Count

    96
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

uko last won the day on October 14 2019

uko had the most liked content!

Community Reputation

58 Excellent

1 Follower

About uko

  • Rank
    Rang 1
  • Birthday 07/27/1976

Informations générales

  • Genre
    Homme

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. uko

    V8F ou V10

    Un autre point à considérer serait l'importance de l'agilité pour toi. Si tu aimes "jouer" avec ta roue et que tu as besoin d'agilité, la V8F sera meilleure. Si c'est pour rouler, la V10F sera plus puissante (et donc plus sécuritaire), plus autonome (donc tu es plus souvent à + de 50% de batterie, donc plus de perfs), aura une meilleure capacité de franchissement des irrégularités du sol et une meilleure stabilité. Bref, un meilleur confort en mode croisière. Si le poids ne te dérange pas et que tu n'as pas besoin d'une grande compacité, je pencherais quand même sérieusement en faveur de la V10F qui reste très maniable pour ses performances et son confort en mode rando.
  2. Avec du recul, je pense que c'est la raison principale de la limite de vitesse des gyropodes. Il ne me viendrait pas à l'idée de braquer à pleine vitesse en gyropode. Mais il est tellement facile d'accélérer/ décélérer entre 16 et 5km/h pour toujours prendre les virages de manière sécurisée, que ce n'est pas vraiment un problème. Il y a une légère courbe d'apprentissage pour bien "sentir" l'appareil, mais je trouve que ça vient très vite et je pense que c'est à la portée de n'importe qui. Et tu peux te familiariser avec l'appareil n'importe où, même en appartement... au besoin en tournant sur place jusqu'à ce que la manipulation de la barre devienne instinctive.
  3. Même avis que Roofus ici : Passer de la roue au gyropode ne me pose aucun problème, mais j'ai appris le gyropode avant la roue. Je te conseille fortement de t'entraîner un peu avec les genoux. Après 1-2h d'utilisation ça devient très intuitif et les mains libres sont un énorme atout. Sans parler de la compacité de la solution.
  4. Belle analyse, je n'avais pas suivi tout le déploiement des mini-gyropodes. Ces appareils me donnaient envie, mais j'avais du mal à mettre des centaines d'euros pour "tester". Ce n'est que quand j'ai pu toucher un mini Lite à 150€ que j'ai craqué. Et bien que je sois largement passé à la gyroroue pour ses performances, je reste convaincu de l'intérêt du format mini-gyropode pour sa grande stabilité. Quand il y aura assez de pistes cyclables partout, il reprendra du sens
  5. uko

    Une victime de plus

    Je me demande dans quelle mesure on peut se retourner contre le vendeur pour ce genre de problème au moins pour ceux qui ont acheté en France. C'est clairement un défaut de fabrication vu le nombre de retours, et qui met l'utilisateur en danger..
  6. Le modèle de la FNAC est un Xiaomi donné pour 85kg (va savoir pourquoi alors que son équivalent aux même stats chez Ninebot est donné pour 80kg). On notera que certains ont pu le toucher à moins de 150€ il y a quelques semaines sur un déstockage rueducommerce et un cumul de promo avec Google shopping. Perso j'utilise le mien dans mon village où il y a assez peu de circulation. Généralement sur des parcours courts de 1 à 4km A/R. Je roule sur la route et si une voiture arrive, je me range sur le côté ou je passe sur le trottoir. Je traverse aussi un quartier résidentiel dans lequel ça ne craint pas grand chose. Je l'utilise aussi quand je fais des salons, en tant qu'exposant. Je gagne beaucoup de temps pour transporter toutes mes caisses de marchandises et je galère nettement moins.
  7. A ma connaissance, la règle est la même que pour les autres appareils électriques : pas plus de 25km/h et interdit sur les trottoirs. Sur les miens, qui sont des versions "Lite", 80 et 85kg. Les modèles plus puissants de chez Ninebot montent à 100kg pour une vmax de 20km/h, et après il y a des modèles plus haut de gamme mais moins grand publiques.
  8. C'est sur, heureusement que c'était pas une voiture ou un quad !
  9. Tant qu'on a pas essayé on ne peut pas se rendre compte, mais ça fonctionne très bien. C'est sur que ce n'est pas prévu pour prendre les virages serrés à vive allure, (pas plus que la gyroroue d'ailleurs), mais ça se fait vraiment instinctivement : le guidon s'active dans un mouvement des jambes qui semble vite naturel au pilote, tout comme les virages se font assez naturellement en roue. Tu as pris l'exemple de la voiture, mais en roue, tes jambes sont-elles à la coque en permanence ? C'est à peu près pareil avec le mini gyropode. Tu peux coller les jambes à la barre mais je ne le conseillerais pas, le moindre faux mouvement te ferait tourner. Alors qu'une position souple et relaxée sur les pédales fonctionne très bien. Maintenant que j'y repense la gestion des virages est peut-être la raison de la limitation de vitesse des gyropodes : Comme ils ne peuvent pas s'incliner, la force centrifuge s'applique latéralement sur le pilote. Au delà de 20km/h, il doit devenir assez dangereux dans les virages. Sinon pour une idée de son utilité dans la vie réelle, le début de cette vidéo est assez parlant :
  10. Ton postulat de départ est faux : la barre n'est pas coincée entre les jambes, elle est juste "entre" les jambes. Pour tourner, on pousse dessus avec le genou d'un côté ou de l'autre, c'est très soft. Il faudra une inclinaison latérale assez prononcée pour le toucher, et à ce niveau c'est un autre problème qui devient plus gênant : il va falloir bien s'accrocher à ses chaussures pour ne pas passer par dessus bord. En gros, l'appareil n'est pas adapté pour prendre les pentes en travers, mais supportera très bien un faible dénivelé. C'est un atout pour la roue. Dans la pratique c'est rarement un problème parce que ni les voitures ni les piétons n'apprécient de prendre une pente latéralement, donc tout est aménagé en conséquences. Le seul cas où j'y ai été confronté c'est sur certains passages de trottoirs qui font jonction entre un garage ou une propriété surélevé et la route. Ce n'est pas très agréable mais ça reste très gérable et ponctuel.
  11. Sans vouloir être méchant, c'est intuitif de monter en équilibre sur une monoroue ? C'est le gros problème de ces appareils : le manque de puissance. Je me demande pourquoi ils n'en ont pas sorti qui monte à 25, ça aurait probablement rencontré plus de succès. Ceci dit, sur la chaussée... 20 ou 25km/h, c'est trop peu dans les deux cas. Et sur les pistes cyclables, 20km/h ça passe très bien. La dernière fois que j'ai fait de la roue avec des amis cyclistes qui en faisaient "pour l'exercice" et pas seulement en mode balade, on tournait à 22-23km/h
  12. Disons que ça existe, mais c'est pas du tout le même budget que pour les hoverboards https://shop.segway.com/fr-fr/106/-ninebot-gokart-kit
  13. uko

    Inmotion V8F

    Avec plaisir Ben disons qu'avec la MS3 il faut carrément donner un coup de bassin pour prendre un virage serré. La V10F est au moins 2 fois plus maniable, mais l'effet rail/stabilité à grande vitesse est moins prononcé, et comme je suis plus du genre rouleur de fond pépère qu'un acrobate, cet effet rail moins prononcé me manque
  14. Désolé pour la réponse tardive, j'ai manqué ton message. Mon avis n'a pas changé : pour certains usages, le mini-gyropode reste plus adapté : il reste bien plus stable notamment à basse vitesse et si je dois avoir les bras bien chargés ou rouler dans un environnement où il y a du monde, je préfère le gyropode. Par contre le manque de puissance du mien reste un peu frustrante et comme j'ai fait l'acquisition d'une V10F qui s'avère nettement plus ergonomique que ma MS3 (bien plus facile à maîtriser en mode trolley, trolley plus facile à sortir, coupe-circuit, plus maniable et moins dangereuse si elle tombe), j'utilise moins le mini-gyropode qu'avant. Surtout que j'ai plus de trajets longs qu'à l'époque, et que je fais avec la roue des ballades en campagne que je n'envisagerais pas en gyropode qui est bien plus utilitaire.
  15. Non non, la barre est indispensable, c'est justement son utilisation qui rend le gyropode bien plus stable qu'un hoverboard : c'est elle qui sert de guidon à l'appareil. Sur un hoverboard, comme chaque pied contrôle une roue la moindre irrégularité du terrain risque de déstabiliser le pilote et ses mouvements pour maintenir son propre équilibre envoient des ordres incohérents à l'appareil. Sur un gyropode, la position des pieds ne servent qu'à le faire avancer ou reculer, en cas d'irrégularité du terrain le pilote peut affirmer ses appuis sur un pied ou l'autre sans souci. Ce que je voulais dire c'est d'une part qu'il est bien plus compact qu'il en a l'air quand on regarde seul sur une photo, et que c'est surtout la barre qui augmente son volume. Sans la barre, il est plus compact qu'une grosse gyroroue. Pour le ranger ou l'emporter en vacances on peut démonter la barre pour faire tenir le tout dans un sac.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.

keyboard_arrow_up