Jump to content
Esprit Roue

uko

Membres
  • Content Count

    102
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

uko last won the day on October 14 2019

uko had the most liked content!

Community Reputation

62 Excellent

1 Follower

About uko

  • Rank
    Rang 2
  • Birthday 07/27/1976

Informations générales

  • Genre
    Homme

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. uko

    Inmotion V10/V10F

    Je resterais prudent sur les pédales. Elles sont quand même relativement fines et leur largeur leur vaut un effet de levier bien plus important que sur les autres roues. Je soupçonne cette largeur d'être responsable des problèmes rencontrés et je surveille d'éventuelles fissures sur les miennes (RAS après 1000km à 90kg sans acrobaties). Pour le trolley, j'en suis complètement fan. Pour moi c'est un gros atout, il est bien plus facile à ouvrir et plus ergonomique que les autres que j'ai pu tester, et semble aussi plus robuste. Passer sur d'autres modèles sera un frein pour moi à cause de ça.
  2. uko

    Alarmes Gotway

    Pour élaborer un peu plus les réponses au dessus de la mienne, la gyroroue utilise sa puissance pour te maintenir vertical et pour te faire avancer. C'est d'ailleurs à peu près tout ce qu'elle fait en réalité. Plus la puissance est utilisée pour te faire avancer, moins il en reste pour te maintenir droit... et compenser les irrégularités du terrain. Si à un moment donnée la puissance demandée est trop importante, la roue ne peut plus faire son boulot. Et plutôt de cramer ses composants (ce qui n'aiderait pas), elle se coupe. Pour éviter que ça se produise, les constructeurs implémentent des sécurités : des limites de vitesse à ne pas dépasser, des bips pour te demander de ralentir, et pour certains (y compris la MS3) un tilt back pour te forcer un peu la main. En fonction du constructeur et des modèles, il est cependant possible d'ignorer toutes ces sécurités, de forcer la roue à donner toute sa puissance pour aller plus vite, jusqu'à ce qu'elle dépasse ses capacités et se coupe. Et là, forcément, debout sur une roue qui ne pousse plus pour avancer, tu pousses sur des pédales qui reposent sur une roue libre qui part en arrière, les pédales et tes jambes de dérobent sous toi et tu tombes à vive allure face contre terre. Donc pour répondre à ta question, si tu ne te fais pas confiance pour respecter les conseils du constructeur, je te conseille les roues Inmotion. Je ne les connais pas toutes, mais ma V10F garde beaucoup de marge et si j'essaye de trop la pousser, elle émet un message "Power overload" (ou un truc dans ce genre) et tilt back fermement et ce jusqu'à ce que tu te retrouves à l'arrêt. C'est parfois très frustrant, éventuellement dangereux si tu es en train de rouler au milieu des voitures (ce qui est dangereux dans tous les cas) mais je trouve bien mieux que de tomber face la première.
  3. On stresse beaucoup au début sur la position des pieds, mais au final elle n'a pas d'impact aussi important qu'on le pense au début. On prend ses marques avec le temps et on y pense plus, les pieds se repositionnent naturellement en cas de besoin pour l'équilibre. Donc je dirais, même si tu as l'impression qu'ils sont mal placés laisse couler et avec l'habitude ils finiront par se placer correctement.
  4. Pour moi il y a deux exercices simples qui m'ont énormément aidé avec un minimum d'effort : - Le sur-place en me tenant à un poteau, un arbre ou même un meuble en intérieur : faire des petits avant-arrière, tourner légèrement la roue, prendre confiance sur la roue jusqu'à parvenir à tenir dessus en s'appuyant un minimum sur le support - L'entrainement dit "trottinette": faire semblant de vouloir se lancer sur la roue mais en ne posant que le pied maître dessus et en "marchant" en utilisant la roue comme béquille pour la jambe maîtresse. Plus on est à l'aise avec cet entrainement plus on mettra de poids sur la jambe, jusqu'à être capable de rouler sur un pied sur quelques maîtres, puis de poser le second pied. C'est un entrainement un peu intensif qui tire rapidement sur les muscles de la jambe maîtresse, mais c'est des muscles et des réflexes qu'il faut absolument travailler pour pouvoir se lancer sereinement sur la roue par la suite. Avec ces deux entrainements on arrive assez naturellement à parvenir à se lancer sur la roue pour faire des lignes droites en limitant au maximum le risque de se casser la figure. Pour moi, il m'a fallu 2-3h de ces exercices pour parvenir à me lancer. Après, une fois la ligne droite acquise l'entrainement devient bien plus amusant et la maîtrise des virages se fait sur la durée : on commence facilement avec des virages très larges puis progressivement on s'amuse à les faire plus serrés. Attention : c'est à mon avis là qu'on a le plus de chances de se casser la figure (ou en tout cas de devoir descendre de la roue en urgence), on a vite fait de prendre un virage trop serré et de ne pas parvenir à le maîtriser, même (surtout) à basse vitesse. Il vaut mieux avoir protégé la roue et prévu les protèges poignets. En ligne droite par contre, je pense n'être jamais tombé. Même en prenant des nids de poule qui m'ont fait sauter sur ma roue, même en débutant, je retombais toujours sur la roue sans tomber, moi-même surpris que ça soit passé. Mais je n'ai eu que des "grosses" roues assez stables.
  5. Bonjour brindille91, Et merci pour ton retour d'expérience ! Pour un amateur, tu sembles à l'aise dans l'entretien de ta roue. Est-ce que tu as des conseils / astuces pour aider les non bricoleurs comme moi à trouver les pièces de remplacement etc, déterminer comment les identifier, où les acheter, etc ? En ce qui concerne tes blessures, elles correspondent pas mal à mon expérience à ce genre de vitesse. Tant que tu ne percutes rien, la vitesse te fait surtout glisser et donc arrache la peau. Pour l'impact, il correspond finalement surtout à celui d'une chute de ta hauteur debout sur la roue. Si tu es jeune et en forme physiquement, te fais rarement très mal. Pour moi, la première protection la plus importante c'est la protection des poignets. C'est la moins intrusive, et à mon sens le point le plus vulnérable en cas de chute. Les poignets sont fragiles, les mains sont les premiers à subir l'impact puis à glisser contre le bitume. Et les blessures occasionnées peuvent être très invalidantes, voire laisser des séquelles pénibles à vie. En outre, c'est probablement la plus facile à utiliser : relativement compacte, facile à mettre même une fois sur la roue et inconfort minime.
  6. uko

    ReX sur V10F

    Heuhh... La batterie ne s'est pas complètement déchargée, hein. C'est un fonctionnement normal de la roue, qui se met en sécurité quand la batterie descend un peu bas (un peu comme un smartphone qui se met automatiquement en économie d'énergie à 20% puis s'éteint à 5%. Elle le fait quand la batterie est trop faible pour assurer un maintien fiable du pilote. C'est une sécurité, le moteur reste actif (preuve que la batterie n'est pas vide) et empêche de redresser la roue pour nous obliger à cesser de l'utiliser, c'est tout. La même sécurité s'active quand on "pousse" trop la roue, peut-être pour éviter la surchauffe, ou simplement pour éviter de dépasser la capacité du moteur à maintenir son pilote droit. Je trouve aussi le changement de mode un poil brutal, surtout si on est en train de rouler sur la route. Mais je ne suis jamais tombé à cause de ça, même si ça surprend (ça m'est arrivé 4-5 fois), mais au final c'est quand même une super sécurité et qui reste largement préférable à un arrêt brutal du moteur qui causerait un faceplant inévitable.
  7. uko

    V8F ou V10

    Un autre point à considérer serait l'importance de l'agilité pour toi. Si tu aimes "jouer" avec ta roue et que tu as besoin d'agilité, la V8F sera meilleure. Si c'est pour rouler, la V10F sera plus puissante (et donc plus sécuritaire), plus autonome (donc tu es plus souvent à + de 50% de batterie, donc plus de perfs), aura une meilleure capacité de franchissement des irrégularités du sol et une meilleure stabilité. Bref, un meilleur confort en mode croisière. Si le poids ne te dérange pas et que tu n'as pas besoin d'une grande compacité, je pencherais quand même sérieusement en faveur de la V10F qui reste très maniable pour ses performances et son confort en mode rando.
  8. Avec du recul, je pense que c'est la raison principale de la limite de vitesse des gyropodes. Il ne me viendrait pas à l'idée de braquer à pleine vitesse en gyropode. Mais il est tellement facile d'accélérer/ décélérer entre 16 et 5km/h pour toujours prendre les virages de manière sécurisée, que ce n'est pas vraiment un problème. Il y a une légère courbe d'apprentissage pour bien "sentir" l'appareil, mais je trouve que ça vient très vite et je pense que c'est à la portée de n'importe qui. Et tu peux te familiariser avec l'appareil n'importe où, même en appartement... au besoin en tournant sur place jusqu'à ce que la manipulation de la barre devienne instinctive.
  9. Même avis que Roofus ici : Passer de la roue au gyropode ne me pose aucun problème, mais j'ai appris le gyropode avant la roue. Je te conseille fortement de t'entraîner un peu avec les genoux. Après 1-2h d'utilisation ça devient très intuitif et les mains libres sont un énorme atout. Sans parler de la compacité de la solution.
  10. Belle analyse, je n'avais pas suivi tout le déploiement des mini-gyropodes. Ces appareils me donnaient envie, mais j'avais du mal à mettre des centaines d'euros pour "tester". Ce n'est que quand j'ai pu toucher un mini Lite à 150€ que j'ai craqué. Et bien que je sois largement passé à la gyroroue pour ses performances, je reste convaincu de l'intérêt du format mini-gyropode pour sa grande stabilité. Quand il y aura assez de pistes cyclables partout, il reprendra du sens
  11. uko

    Une victime de plus

    Je me demande dans quelle mesure on peut se retourner contre le vendeur pour ce genre de problème au moins pour ceux qui ont acheté en France. C'est clairement un défaut de fabrication vu le nombre de retours, et qui met l'utilisateur en danger..
  12. Le modèle de la FNAC est un Xiaomi donné pour 85kg (va savoir pourquoi alors que son équivalent aux même stats chez Ninebot est donné pour 80kg). On notera que certains ont pu le toucher à moins de 150€ il y a quelques semaines sur un déstockage rueducommerce et un cumul de promo avec Google shopping. Perso j'utilise le mien dans mon village où il y a assez peu de circulation. Généralement sur des parcours courts de 1 à 4km A/R. Je roule sur la route et si une voiture arrive, je me range sur le côté ou je passe sur le trottoir. Je traverse aussi un quartier résidentiel dans lequel ça ne craint pas grand chose. Je l'utilise aussi quand je fais des salons, en tant qu'exposant. Je gagne beaucoup de temps pour transporter toutes mes caisses de marchandises et je galère nettement moins.
  13. A ma connaissance, la règle est la même que pour les autres appareils électriques : pas plus de 25km/h et interdit sur les trottoirs. Sur les miens, qui sont des versions "Lite", 80 et 85kg. Les modèles plus puissants de chez Ninebot montent à 100kg pour une vmax de 20km/h, et après il y a des modèles plus haut de gamme mais moins grand publiques.
  14. C'est sur, heureusement que c'était pas une voiture ou un quad !
  15. Tant qu'on a pas essayé on ne peut pas se rendre compte, mais ça fonctionne très bien. C'est sur que ce n'est pas prévu pour prendre les virages serrés à vive allure, (pas plus que la gyroroue d'ailleurs), mais ça se fait vraiment instinctivement : le guidon s'active dans un mouvement des jambes qui semble vite naturel au pilote, tout comme les virages se font assez naturellement en roue. Tu as pris l'exemple de la voiture, mais en roue, tes jambes sont-elles à la coque en permanence ? C'est à peu près pareil avec le mini gyropode. Tu peux coller les jambes à la barre mais je ne le conseillerais pas, le moindre faux mouvement te ferait tourner. Alors qu'une position souple et relaxée sur les pédales fonctionne très bien. Maintenant que j'y repense la gestion des virages est peut-être la raison de la limitation de vitesse des gyropodes : Comme ils ne peuvent pas s'incliner, la force centrifuge s'applique latéralement sur le pilote. Au delà de 20km/h, il doit devenir assez dangereux dans les virages. Sinon pour une idée de son utilité dans la vie réelle, le début de cette vidéo est assez parlant :
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.

keyboard_arrow_up