Jump to content
Esprit Roue

Syn Ka'an

Membres
  • Content Count

    60
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Syn Ka'an last won the day on August 19

Syn Ka'an had the most liked content!

Community Reputation

36 Excellent

About Syn Ka'an

  • Rank
    Rang 1
  • Birthday 07/30/1984

Informations générales

  • Genre
    Homme

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Si on est réduit à demandé nous même à être discriminé on est pas sorti... Aucune raison de subir une limitation par bridage au lieu d'une limitation classique comme tous les autres véhicules. S'il veulent imposer un bridage qu'ils le fasse sur le free-floating uniquement. Et 25km/h par bridage (donc 21km/h réel) pour moi ça revient au même que 20 ou 15 ou 10km/h, c'est le retour de la voiture pas le choix. Je rappelle qu'on sera interdit sur les trottoirs, rouler sur la route à ce genre de vitesse c'est non seulement absurde mais surtout dangereux.
  2. J'avais vu ça dans les textes de loi de mémoire. Je regarde si je te retrouve le lien je le mettrai ici. edit : hm en fait c'était p-e juste un article, je retrouve pu de source sérieuse mais normalement y a toujours un délai prévu, faudra lire la loi finale et son décret d'application.
  3. Je préfère clairement le principe d'une asso axé sur la défense des propriétaires uniquement : https://afdpe.org Vouloir défendre en même temps le free-floating et les propriétaires me semblent contre productif. D'un part parce que je ne suis pas convaincu des bien faits du free floating, mais surtout parce que dans la situation actuelle le gouvernement se sert des dérives du free floating pour légiférer et faire au final disparaitre les propriétaires au profit du free floating Faire la différence entre les 2 est donc crucial.
  4. En fait dans la loi on a toujours 2 ans pour se mettre en conformité quand y a ce genre de changement. Donc ce serait une limitation à 20km/h pendant 2 ans et au bout de 2 ans tout notre matos qui n'est pas bridé part à la poubelle sous peine de se prendre 1500€ (et retrait/confiscation du véhicule aussi nan ?) Dans tous les cas même 20km/h sur la route c'est inapplicable et dangereux.
  5. J'ai pas Twitter mais j'avais écrit à ma député par principe (sans espoir) Objet : Projet de loi d'orientation des mobilités. Madame la députée, Étant un électeur de la 1ere circonscription de Gironde je me permet de vous contacter concernant le projet de loi d'orientation des mobilités. En effet, celui ci soulève de fortes inquiétudes parmi les utilisateurs de trottinettes et de gyroroues, notamment parmi les propriétaires qui semblent en parti pénalisé par les errements du "free-floating". Actuellement même si les offres de locations (free-floating) sur Paris font l’essentiel de la présence médiatique avec quelques 15.000 trottinettes et quelques autres grandes villes, il convient de rappeler que 1 million d’engins à moteurs électriques (trottinettes, gyroroues, gyropodes, eSkates, hoverboards) sont actuellement en circulation du fait d’utilisateurs propriétaires sur tout le territoire français (plus de 400.000 trottinettes vendues depuis 2017). L’utilisation de trottinettes électriques, gyroroues, gyropodes ou encore skates électriques me semble être l'une des solutions essentielles au désencombrement des villes, à la lutte contre la pollution de l’air et à la réduction du bruit. Nous avons en effet pu constater certains problèmes principalement liés au free-floating, ce qui a conduit aux projets de loi et de décret qui ne répondent pas précisément aux problèmes des attachés au free-floating tout en générant des contraintes fortes pour les utilisateurs propriétaires. Concernant l'écologie il a par exemple était relayé dans les médias un bilan peu glorieux pour les trottinettes, mais ce bilan se base justement sur le free-floating avec une durée de vie moyenne d'un mois (certaines finissant régulièrement dans la Seine) et des déplacements polluant la nuit pour aller recharger/rassembler les trottinettes disséminées dans les grandes villes. En revanche dans le cas des propriétaires les EDPM (engins de déplacements personnels motorisés) ont bien sur une durée de vie bien plus importante puisque nous en prenant soin. De même nos véhicules sont rechargés à domicile sans pollution supplémentaire. Personnellement j'utilise une gyroroue depuis un an, j'ai fais plus de 2500 km avec en allant au travail et dans mes déplacements quotidien ce qui m'a permis de ne presque plus utiliser la voiture. Ma roue est toujours parfaitement fonctionnelle et constitue un gain permanent en m'évitant de transporter une tonne de métal polluante et bruyante dans mes déplacements personnels... Concernant la sécurité, la aussi une différence importante existe entre les véhicules en libre service et les propriétaires. Le free-floating crée une grande proportion d'utilisateurs novices (alors que l'on ne devient pas propriétaire pour utiliser 3 fois une trottinette) ce qui signifie donc moins d’expérience des situations à risques, moins de maitrise du véhicule et une proportion d'accident beaucoup plus importante par trajet. Le système économique du libre service encourage aussi les utilisateurs à aller plus vite et parfois même à monter à plusieurs pour économiser sur le prix. Enfin la gène causée par le stationnement des trottinettes dans les grandes villes est lui aussi causé par les entreprises proposant du free-floating, les propriétaires ne laissent bien sur par leur véhicule n'importe ou, prêt à être volé ou endommagé. L'utilisation peut aussi varier : si les propriétaires peuvent régulièrement habiter en dehors des grandes villes et faire 10 à 50 km par exemple pour se rendre à leur travail, le free-floating lui est essentiellement un transport d'appoint sur les derniers km et il n'est présent que dans les grandes villes. La loi d'orientation des mobilités en l'état aurait un impact assez limité sur le free-floating même s'il apporte un cadre bienvenue. En revanche pour les propriétaires, cette loi condamnerait toute utilisation pour une bonne partie d'entre nous et un retour à la voiture. L'impossibilité de rouler sur les petites départementales comme le font très bien les vélos rendraient toute utilisation depuis une petite ville impossible. De plus une limitation à 20 km/h par bridage si elle est appliquée signerait l’arrêt pur et simple de ces nouveaux mode de transport pour la majorité des propriétaires. D'une part cette vitesse est excessivement lente et rendrait l'utilisation dangereuse sur route en plus d'être inefficace pour des trajets d'une dizaine de kilomètres, mais surtout les très rares modèles avec ce genre de limitation sont des modèles bas de gamme et dangereux. Enfin le fonctionnement par bridage n'est pas adapté aux gyroroues (dont la vitesse max dépend notamment du poids de l'utilisateur) et représente un risque en terme de sécurité. Pour toutes ses raisons il me semble essentiel de faire une distinction entre le free-floating qui pose un problème écologique et est à l'origine de l'essentiel des problèmes constatées dans les grandes villes, et l'utilisation des EDPM par des propriétaires. A t on imaginé l'impact que pourrait avoir des scooters ou même des voitures en free-floating ? Cela amènerait bien sur des dérives sans précédent, il est donc important de bien faire la différence. Si des normes très strictes peuvent être imposées aux entreprises de free-floating, et s'il est préférable de limiter leur nombre comme cela a été fait sur Bordeaux, il serait regrettable de rendre l'utilisation impossible pour les propriétaires à l'heure ou l'écologie devrait être au centre de nos préoccupations. Concernant les propriétaires il me semble qu'une limitation de vitesse à 25 km/h aurait nettement plus de sens que l'imposition d'un bridage, qui plus est à 20km/h. En Europe seule l'Allemagne reste à 20km/h, les belges eux viennent de passer à 25. Une possibilité de permis pour passer la limitation de 25 à 35km/h semble aussi représenter une possibilité intéressante à étudier. Dernier point, les hoverboard ne peuvent sérieusement être assimilés aux trottinettes électriques, gyroroues, gyropodes et autres véritables EDPM, car contrairement à ces derniers qui sont de vrais moyens de transport d'avenir, les hoverboard sont des jouets qui n'ont rien à faire sur la route... leur présence sur la route représenterait un réel danger. La présence des hoverboard dans ce projet de loi fait ressortir un manque de recherche/étude assez clair sur le sujet et devrait constituer à elle seule un motif de report. C’est pourquoi je vous sollicite pour que vous puissiez porter notre voix et faire réexaminer certains éléments. J’espère que ce bref argumentaire vous convaincra du bien-fondé de ma démarche, et que vous interviendrez, dès que l’opportunité se présentera, notamment auprès de Mme Élisabeth Borne ministre de la transition écologique et solidaire. Dans l’espoir que vous pourrez nous aider, veuillez accepter, Madame Dominique David, l’expression de mes sentiments distingués.
  6. Je n'ai pas parlé des français j'ai parlé de Paris, il y a plus d'incivilités et d'individualisme dans les grandes villes que dans les petits bled ou les gens se connaissent. Et oui les japonais ont un rapport à l’intérêt collectif et aux règles qui est différent de nous occidentaux, ils sont loin d'être parfait sur ce point comme l'a noté Hansolo mais il y a des différences culturelles qui existent tout de même, qu'on retrouve sur plein de sujet (file d'attente, déchet à la poubelle etc.) et qui pourrait peut-être rendre le libre service moins stupide la bas (ça reste à vérifier je l'admet). Fin bref le but c'était pas de lancer un débat sur les différences culturelles et les modes de vie entre la campagne et les mégalopoles ou entre les occidentaux et les japonais, le but c'est juste de noter que le free-floating à Paris c'est foireux pour toutes les raisons déjà citées et qu'il faut peut-être en tirer des conséquences spécifiques au lieu de passer en mode répression globale, de tout amalgamer, et de casser le développement des EDPM.
  7. Oui je parlais bien sur juste de la vitesse, sinon ça n'a plus rien de permissif lol. Mais une limitation à 35km/h (pour se différencier des VAE 45 et de leurs contraintes) serait possible aussi, tant qu'on parle d'une limitation et pas d'un bridage et qu'on reste sur des valeurs qui ont du sens... (à 25 bridé ce n'est plus utilisable pour de long trajet et à 20 c'est plus utilisable tout court faut être sérieux) lol oui c'est vrai que les vélos c'est le bordel, c'est un peu le contre exemple même si leur législation est en parti responsable. Je parlais surtout du principe du libre service, je pense qu'ils seraient plus respectueux du matériel et p-e aussi des règles, c'est le cas sur plein d'autres sujets en tout cas.
  8. Le mec sur l'autoroute à 80 km/h tu sais très bien que c'est un détail absolument pas représentatif et que si c'était le seul problème une législation très permissive avec une limitation à 45 par exemple aurait suffit... d'ailleurs ce con n'a même pas causé d'accident. Râler sur l'incivilité des parisiens comme tu le fais ne sert absolument à rien, tu vas pas les changer donc faut en tirer les conséquences... En l’occurrence le libre service de trottinettes électriques peut être super au japon ou les gens sont disciplinés et pensent à l’intérêt collectif d'abord mais pas à Paris ou les gens font n'importe quoi des que c'est pas leur matos et ou les trottinettes ont une durée de vie de seulement 1 mois... Mais on est d'accord sur un point, les politiques n'ont pas du tout pris la mesure de l'enjeu écologique ou de l'impact négatif de cette loi.
  9. Je suis pas d'accord le free-floating n'a pas juste mis en évidence un problème existant il en a accentué et crée d'autres, sans free-floating une grosse partie des problèmes ne seraient pas présent, ou seraient bien moindre, même avec autant d'utilisateur. Le free-floating ça signifie : - Avoir une grande proportion d'utilisateurs novices (alors que quand on devient proprio c'est pas juste pour en faire 2 ou 3 fois) ce qui veut dire moins d’expérience des situations à risques, moins de maitrise du véhicule et une proportion d'accident beaucoup plus importante par trajet. - Avoir des trottinettes stationner n'importe ou ce qui gêne les piétons et a contribué à la grogne sur Paris. - Avoir des gens qui ne prennent pas soin du tout du véhicule, sont moins prudent mais peuvent même aller jusqu'à le jeter dans la Seine etc. : résultat c'est un désastre au niveau écologique avec une durée de vie moyenne d'un mois pour les trottinettes alors que l'écologie aurait du être un argument en faveur des EDPM. - Encourager les utilisateurs à monter à plusieurs et aller vite pour économiser sur le prix. Ces 4 problèmes majeurs n'existent pas avec les propriétaires, donc ça ne veut pas dire qu'il n'y aurait aucun problème avec que des proprios bien sur, y a toujours des cons et des accidents, mais les trottinettes ne se seraient jamais mis à dos toute la capitale en quelques mois, les adaptations auraient pu se faire de manière progressives et la législation n'aurait pas été la même. Et à l'inverse imagine 2s ce qui se passerait avec des voitures ou scooter en free floating... quel genre de dérive et quel augmentation des accidents ça entrainerait... Pour moi l'ennemi c'est clairement le free-floating, ça ruine complétement l'image des EDPM et au final c'est les proprio qui seront les premiers à payer la nouvelle législation si elle est appliquée. Une limitation à 20km/h appliquée ce serait la mort pour les proprio qui font tout leur trajet comme ça, en tout cas personnellement ce serait le retour à la voiture... Et en revanche dans le cadre du free-floating (pour le ou les derniers km) les trottinettes resteraient présente et continueraient à foutre le bordel mdr. Et l'interdiction hors ville impactera la aussi les proprio qui peuvent habiter en agglo, à la campagne ou avoir pas mal de route à faire, mais la aussi ça n'impactera pas tellement le free-floating qui n'est présent que dans les grandes villes. Au final leur législation pénalise d'avantage les proprio alors que le problème ne venait justement pas d'eux...
  10. Je vois pas le soucis C'est stable une roue 😛 perso je fais mes courses en roue donc une banderole ça pèse pas grand chose en comparaison d'un sac de course. Et puis il s'agit de rouler à 20km/h donc en mode pépère. Si j'étais à Paris je serais chaud, cela dit une banderole tenu par 2 rouleurs ça devient une manif non déclaré.
  11. Oui mais pour le moment seul Paris est concerné. Pour les autres villes il semble en effet plus logique d'attendre Septembre
  12. Le train c'est moins cher et plus écolo, mais si tu pars à l'étranger oui tu peux pas prendre ta roue 😢 C'est dommage d'ailleurs pour faire du tourisme c'est génial. Oui aucun problème, et la 1ere fois j'avais demandé si c'était ok avant, pour être sur de pas tomber sur un relou qui me dirait de pas rentrer avec ma roue. Après tous les ciné sont pas taillé pareil. Sinon tu test en allant a une séance un peu vide (genre en semaine pendant la journée, ou un dimanche matin) comme ça personne te fera suer et t'auras la place à coté si ça rentre pas. Perso je vais déjà pas au ciné très souvent, s'ils m'avaient dit non je serais juste pas venu lol, ou j'aurais pris un autre ciné mais pas envi de me faire chier avec la voiture.
  13. Bordeaux, contrairement à Paris et en plus d'être moins nombreux, on ne sera limité (et officiellement autorisé sur la route) que en Septembre. Pour le moment personne nous fait suer, les flics sont tolérants. Fin autant de raison qui limite les actions locales. C'est à Paris qu'il faut agir, c'est la qu'est concentré l'attention, c'est la qu'il y a des problèmes avec le free-floating et qu'ils ont limité tlm à 20km/h depuis le 1er Juillet.
  14. Je suis surpris que personne ne lance d'opération escargot sur Paris avec panneau/tee-shirt pour expliquer que vous êtes désormais limité à 20km/h et obligé de rouler sur la chaussée. ça prendrait 20 minutes de créer un event Facebook pour genre dans un mois (le temps que l'info circule) et de le partager dans tous les groupes de wheeler et forums. Si j'étais sur place je l'aurais fait depuis longtemps, y a personne de motivé ? Même si je suis pas parisien et que je pourrai pas participer, je veux bien aider à diffuser l’évènement etc.
  15. Si tu roules sur la chaussée à 20 km/h en bloquant tout le monde il faut que ton tee shirt soit compréhensible en lui même, tu vas pas t’arrêter pour aller expliquer ton tee-shirt aux automobilistes... Et le côté humoristique n'est à mon avis pas une bonne idée dans ce cadre non plus, quand t'es énervé en voiture par un mec qui roule a 20 devant toi, le dernier truc que t'as envi de lire c'est un MDR avec une tête de panneau rigolo comme si le mec devant était en train de se foutre de ta gueule... Je dirais même que ça peut faire péter un plomb à un conducteur et l'amener à klaxonner/accélérer pour t'obliger à dégager sous peine de finir sous ses roues... A mon avis il faut un message clair pour tous et pédagogique : "Je pourrais rouler plus vite mais la nouvelle loi me limite à 20km/h et m'oblige à rouler sur la chaussée" Avec pourquoi pas un dessin de panneau limitation à 20 en dessous. Il faut que ce soit écrit en gros pour être facilement lisible par un conducteur.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.