Jump to content
Esprit Roue

Grumly

Membres
  • Content Count

    71
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

58 Excellent

About Grumly

  • Rank
    Rang 1
  • Birthday 10/25/1976

Informations générales

  • Localisation
    Rennes
  • City
    Saint-Aubin-du-Cormier
  • Genre
    Homme

Recent Profile Visitors

193 profile views
  1. Il faudrait savoir si ce sont des sculptures ou des pavés. 😉 Parce que des sculptures au moins, ils peuvent arrondir leur solde en les revendant. A un bémol près, quand tu prends un César d'une demi-tonne sur la fiole, tu n'es plus en état de le revendre. Bon, blague à part, le désamour dont tu parles est surtout palpable quand les FDO sont envoyées contre le peuple par un exécutif qui a perdu ses repères. Ca a commencé crescendo avec l'état d'urgence (ou comment se priver nous-mêmes des libertés qu'on possède et qui rendent hystériques les terroristes -- ah ah ! tu ne brûleras pas ma maison, je l'ai déjà fait moi-même !). Puis là, dès les premiers actes des GJ, les blindés dans Paris. Le ton était donné... Ne pas oublier que 1/ un gendarme est un militaire, son statut lui donne le droit de fermer sa bouche, comme ça c'est réglé 2/ un policier est certes un fonctionnaire, avec syndicats, mais il est souvent délicat de critiquer des faits sans mettre en porte à faux un collègue ou un supérieur. Et ça, l'esprit de corps le décourage 3/ les deux ont pour vocation de faire respecter la loi, et quand on voit avec quel soin elle est conçue... Ca permet de se représenter l'espace de manoeuvre dont disposent ceux qui veulent faire évoluer les choses en étant flic ou gendarme.
  2. Ca va pas être beau à voir, si on finit cloitrés dans le séjour avec le casque de réalité virtuelle 🤣 J'imagine l'article dans les faits divers... les voisins, alertés par l'odeur, ont appelé les pompiers. Encore une victime des EDPM ! 😈
  3. Tu es sûr que tu n'as pas mélangé ? L'appli inmotion est quand même dans le bottom 3 ! A moins que tu ne parles de wheellog sur android ou darknessbot sur IOS 🤪
  4. Ca dépend. Au service militaire (ce truc long et dur que plus personne n'a) on apprenait deux choses : 1/ désobéissance aux règles = sanction 2/ pas vu, pas pris 😃
  5. C'est le titre de l'article qui m'a fait me demander s'ils ont utilisé le mot "cycliste" par mégarde. Enfin si ils ont verbalisé sans parti pris de véhicule, pas surprenant que les cyclistes soient mieux représentés vu qu'ils sont plus nombreux en circulation. Ca montre juste que la proportion de contrevenants est indépendante du véhicule.
  6. Oui vu d'ici on ne pense qu'aux grèves mais oui il y a tous les problèmes techniques, la simple surcharge d'un réseau poussé au bout de ses capacités. La ligne 1 pour aller à la défense c'est pas mal non plus, quand je viens je regrette de ne pas m'être fait un petit purin d'ortie que je mettrais en ré-odorisant en descendant du TGV. Mais bon, après on se fait refouler par son hôte 😁 Et puis de temps en temps, un "incident de personne", même s'il y en a sans doute moins depuis que les quais sont cloisonnés.
  7. La plus grande partie des critiques est à l'encontre du free floating. Par contre il y a des choses qu'il aurait mieux valu ne pas écrire : Ca relève d'une vision de parisien, où tout se trouve à 1/4h de marche ou de métro (hors grèves). Penser que dans beaucoup d'endroits, le maillage des transports est perfectible et qu'un petit coup de pouce donné par un véhicule facilement transportable peut compléter. Alors là on est dans l'ineptie pure et simple. Un minimum de compréhension de ce dont on parle serait utile. Ca parle de capacité d'une installation électrique ? Comparons... Rechargement de ma wheel = 200W pendant 2h30. Lessive dans mon lave-linge = 1000W en moyenne pendant 2h30 avec des pointes à 2000W. Cuisson d'un poulet dans un four électrique = 3000W intermittent pendant 2h. Recharge de mon ballon d'eau chaude = 3000W en continu pendant 2h. On arrête là ? Zut alors, même sur la puissance minimale qu'on peut souscrire (6kVA soit 6000W efficaces), on peut recharger la plus bourrin des trott sans approcher même de loin la limite. Après, que des installations électriques soient dans un tel état que toute consommation électrique expose à des risques d'incendie, c'est une réalité. Mais ce n'est pas un problème de NVEI. C'est un problème de logement insalubre.
  8. J'ai vu cet article, mais si j'ai bien lu ils ne font qu'anticiper par un arrêté l'interdiction de trottoirs qui sera de mise en septembre. Pour le moment c'est un arrêté, si la prune n'excède pas 30€ ça doit être parce que les pouvoirs de police du maire sont limités en matière d'amende, mais à la rentrée ça sera 135€. Vu les risques d'abus (par des abrutis, certes, mais ils sont là et on doit faire avec eux) qui existent à laisser rouler sur les trottoirs, il faut se satisfaire de ça. Ca ne me semble pas bien grave, c'est bien plus facile pour un wheeler ou un trotteur de descendre et promener sa machine en marchant à côté pour un tronçon de trottoir imposé, que pour un cycliste. Et la situation des cyclistes et des NVEistes est la même face à des carrefours de grandes villes qui ressemblent au collisée, avec des SUV et des PL de livraison dans le rôle des fauves. Pour le coup du "moteur coupé" qu'on a vu dans le projet, je ne crois guère à des contrôles aussi poussés dans la pratique. Tant qu'on te voit marcher à côté de ta bécane, pas de raison d'y regarder de plus près. Alors effectivement, pour les wheelers qui ne sont pas équipés trolley, ça créé une contrainte d'équipement. Mais tout comme les feux et dispositifs de visibilité qui manquent sur certaines machines. Sinon dans l'article ils parlent bien de cyclistes en infraction, ils ne se seraient pas focalisés sur les trott ? Si c'est le cas, très bien. Les mêmes règles pour tous, c'est ce qu'on demande.
  9. Bonjour à tous, une question pour les trotteurs et wheelers parisiens. J'ai un déplacement pro début juillet et je me demandais si c'était opportun d'apporter ma roue ou si c'est une fausse bonne idée. Le pour : ça me permet de vivre autre chose en arrivant à Paris que d'attendre une rame de métro moins farcie que les autres, et d'aller humer les aisselles d'un inconnu. Le contre : la réputation de la circulation parisienne, que je n'ai jamais vraiment testée puisque tous mes déplacements jusqu'ici ont été en RATP ou taxi. Vu des régions, on dit juste qu'un cycliste parisien (et par extension trotteur ou wheeler) a une espérance de vie à peine plus étendue que celle d'un liquidateur de centrale nucléaire accidentée. Mais comme il y a des wheeler et des trotteurs en vie sur ce forum, soit cette réputation est surfaite, soit ce sont des pros de la survie en milieu hostile. Les trajets obligés sont gare montparnasse - boulot au 20 quai du point du jour en début et fin de semaine, et les trajets quotidiens avec l'hôtel à l'angle rue leblanc et rue st charles, proche métro Balard. Le tout en inmotion v8, côté pilote je roule réellement depuis début mai (j'ai commencé début avril) sur piste cyclable et urbain, mais à Rennes et alentours. Donc circulation apaisée par rapport à Paris. Dans tous les cas, je partais sur ne rouler que sur piste cyclable et ne pas hésiter à repasser piéton au trolley pour passer les intersections où je ne le sens pas. Je ne suis plus dérangé par le vent, les raccords d'enrobé y compris dans le sens de la marche, je maîtrise l'allure du pas d'un smombie et les départs/arrêts ne sont plus un problème. Mais évidemment, je me fais encore parfois surprendre, même si les conséquences sont jusque là restées de l'ordre du manque de fluidité. En regardant sur gmaps, le trajet montparnasse - boulot a l'air plutôt jouable : départ rue Mouchotte peut être à pied sur le trottoir (la piste cyclable est aussi voie de bus qui dessert la gare), puis rouler à partir de la rue Alain, rue Vercingétorix, Bld Lefebvre jusqu'à la porte de Versailles, av Ernest Renan, rue d'Oradour sur Glane, la piste cyclable se termine porte Balard, là il faut marcher 100m et la piste cyclable reprend rue Henry Farman. Puis re à pied rue Camille Desmoulins et rue Rouget Delisle (là il y a un chantier qui bouffe les PC mais les images streetview ont 1 an, est-ce encore le cas ?). Puis le pont d'Issy les Moulineaux est roulable, après il reste 200m à pied et je suis arrivé. Pour le trajet retour, la piste s'interrompt un peu Bld Lefebvre, ça fera un petit tronçon à pattes. Et ça donne un trajet de 1/2h environ, soit la même durée qu'en boîte à sardines RATP mais à l'air (ou au smog) libre. Pour le trajet boulot <-> hôtel ça m'a l'air un peu plus foireux, du moins sans jouer les gladiateurs. La meilleure solution me semble de rejoindre à pied la rue Henry Farman et de là c'est idem au trajet depuis la gare. Il y a bien une piste cyclable dans les 2 sens en bord de Seine, voie George Pompidou et quai St Exupéry qui me rapprocherait pas mal, mais pour la reprendre en traversant au pont du Garigliano il faut jouer les yamakasi aux stéroïdes 🙂 Pour du bonus (hôtel vers n'importe où le soir) ça m'a l'air plus compliqué : ça commence souvent par des rues à 50, déjà sportif quand on est à 25. Et le 50 de l'automobiliste parisien qui vient de passer 3/4h à l'arrêt dans un bouchon prend parfois des allures de 70 défoulatoires. Comme l'a découvert à ses dépens le gus qui s'est fait faucher dans le 18e (à un carrefour où quand je regarde avec mes yeux de provincial je me dis, ça à 50 et + en régime de priorité à droite = mouroir). En plus le chauffeur du camion était pas clean... Bon, ça c'est ce que j'ai vu sur gmaps. Images pas en temps réel et prises par des voitures qui n'ont pas vraiment circulé aux heures de pointe comme je le ferai. Si ce n'était que la roue, je me dirais bien que je la prends et qu'au pire je la promène, mais il y a le casque intégral qui encombre pas mal s'il ne sert pas parce que finalement je suis à pieds. Donc si des résidents ou habitués du secteur ont des conseils, actualisations sur l'état du réseau, propositions d'itinéraires, je les remercie d'avance. Edit : titre modifié et mis accroche en gras vu que c'est une question ciblée et que le post est un peu long
  10. Ca ne sera pas la première fois qu'en France, on doit faire un peu de désobéissance civique pour pallier à la médiocrité des prestations de nos dirigeants. Je m'imagine aussi dans 40 ans, quand mon fils me demandera "mais pourquoi t'as continué alors que tu savais ?". Euh.... eh bien là, si je suis devenu grabataire et moitié incontinent, je ne pourrais pas lui en vouloir de m'envoyer tremper dans ma pisse dans un EHPAD bas de gamme. Cool une soirée de "réhabilitation" ! On va bien se marrer et boire du Brawndo jusqu'à l'ivresse ! En plus, c'est plein d'electrolytes. Bon, de mon côté je ne sais pas encore si je baisserai à 20 ou si je tenterai le 25 avec un risque somme toute faible. Je me demande juste (question juridique à creuser) en cas de prune pour 23 km/h au lieu de 20, quels seraient les recours possibles, pas forcément pour le voir aboutir, mais comme vecteur pour médiatiser un exemple par l'absurde et mettre en évidence publiquement que les FDO qu'on dit surchargées s'amusent à pourchasser ça au lieu de s'occuper de gens qui tuent sur la route. Cela dit, le dire comme ça répond à la question : hormis des zones stratégiques où les pouvoirs publics pourraient mener des opérations pour faire des "exemples" et faire peur, le risque sera faible car ils ont mieux à faire. Et j'attends de voir quels moyens techniques seraient mis en oeuvre pour contrôler le bridage proprement dit. Un jour peut-être, quand des normes existeront pour permettre aux FDO d'effectuer avec un outil universel un contrôle d'intégrité des logiciels de tout ce qui roule et contient un ou plusieurs microprocesseurs... c'est à dire tout à part les voitures de collection. Aujourd'hui, le contrôle des vitesses effectives me semble le seul moyen viable. C'est aussi une guerre de la comm, et ils sont doués pour ça à défaut de l'être pour légiférer. Est-ce que j'ai 1500€ à perdre dans ce risque, non, on a toujours mieux à faire d'un tel magot. Mais je ne serai pas abattu financièrement, juste très très très énervé. Pour la partie circulation hors agglo, entre la probabilité faible et le montant, c'est un risque très limité. J'ai déjà croisé les gendarmes dans le bourg, surpris que je mette pied à terre au stop. J'ai répondu que c'était la façon de marquer un stop en deux (et par extension un) roues et que le carrefour (troittoirs étroit et maisons qui bloquent la vue) l'impose par simple prudence. Leur réaction : si tous les cyclistes le faisaient... Donc le premier contact était plutôt bienveillant, je m'attends à ce que la l'échange soit possible si on se croise hors agglo.
  11. Tu rêves, nous les français on ne copie de nos voisins que les trucs nazes. On n'avait pas assez de vitesses différentes en circulation, pour occasionner des manoeuvres de dépassement qui sont autant d'occasions de "rencontres". Bientôt, toute la ville sera un "espace de rencontre". Pas forcément le genre de rencontre qui était prévu, mais des rencontres quand même alors arrêtons de chipoter. Si ça passe sous cette forme, pour ma part je roulerai à 20 en attendant que ça évolue vu que je suis souvent sur pistes cyclables. Ca sera toujours mieux que 5 à pied ou que de devoir galérer pour trimballer un vélo sur ma voiture ou dans le bus. Mais ce qui est nul à la base, c'est d'avoir ce palier de 25 qui ne cadre pas avec les zones 30. Et quand ça gênera, je ne manquerai pas de rappeler qui il faut remercier pour ça. La mère Borne, qui n'est pas "born to be alive", car avec les visions d'avenir qu'elle nous offre, elle démontre plutôt avoir déjà un pied dans la tombe... dommage que des personnes qui dormiront paisiblement sous le marbre dans 50 ans décident de questions aussi impactantes pour l'avenir. Enfin bref, même si ce genre d'ineptie passe (et impossible n'est pas français), pour autant la lutte n'est pas terminée. En attendant, vérifiez vos EPI casques et autres. Ca va servir !
  12. J'ai longtemps hésité entre intégral ou pas. N'ayant pas encore testé les premiers gadins authentiques (dans le sens descente non décidée et non anticipée) et vu les récits de certains, je me disais intégral dès qu'il faut rouler un peu. Mais too much pour mes 2km de piste cyclable bien lisse et sans dénivelé pour le boulot. Dans tous les cas je partais sur les modèles avec système MIPS, en ayant observé la super vidéo du crash test twingo vs trott qu'on avait vu circuler un temps. Vue au ralenti on voit bien comment une personne debout (piéton, trotteur, wheeler) qui se fait faucher par une voiture à capot court va directement détruire le pare-brise avec sa tête. Ca s'est fini avec le Bell Super 3R. Côté démontage de la mentonnière c'est facile et avec un système à leviers 3 points qui ne doit pas trop compromettre sa robustesse, et semble conçu pour supporter de nombreuses manipulations. Au premier essai, les coussinets latéraux rendent l'enfilage difficile et me compriment carrément les joues. Mais elles sont en fait ajustables, on peut enlever des cales pour réduire l'épaisseur et ajuster à son visage. Une fois ce réglage fait il est confortable, du bonheur comparé à mon vieux casque de VTT de 15 ans d'âge que je mettais en attendant. Tous les pads à l'intérieur sont détachables pour lavage. La fixation de caméra incluse peut s'enlever si on ne s'en sert pas. La notice promet qu'elle se détache en cas de choc mais si pas utilisé, inutile de prendre le moindre risque d'effet Schumacher. Seul inconvénient, mais celui de tout casque intégral : il faut retirer ses lunettes de vue pour l'enfiler et les remettre ensuite.
  13. Bonne idée ça, on ne pense pas assez à modifier de l'existant, ni qu'un coordonnier a ce qu'il faut pour ce genre de couture.
  14. Et que dire d'un automobiliste wheeler ? Je fais 25km en voiture puis 2 en roue. Je suis un monstre !!!
  15. Comme tu dis. Mais bon le projet de loi est déjà fortement influencé par la situation parisienne. C'est fou que des gens aient dû monter sur le bûcher (et puis c'était long à l'époque, les allume-feu n'étaient pas ce qu'ils sont aujourd'hui) avant qu'on admette que la terre est ronde, et de se retrouver aujourd'hui avec des "élites" qui croient que le monde se termine aux frontières de Paris, et au delà, le chaos, les hordes barbares et les démons. Bretagne indépendante !!!! [ok je sors]
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.