Jump to content
Esprit Roue

Ebikeadventure

Membres
  • Content Count

    1,051
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    12

Ebikeadventure last won the day on August 29

Ebikeadventure had the most liked content!

Community Reputation

541 Excellent

6 Followers

About Ebikeadventure

  • Rank
    Rang 4

Informations générales

  • Genre
    Homme

Recent Profile Visitors

2,495 profile views
  1. Balade de 3 jours 🙂 ça fait un bail qu'on n'est pas parti en vadrouille 😋 Le temps d'élaborer une boucle sympa pour 3 jours de libre et vendredi dernier, on y go Se faire un itinéraire : C'est bien. Le respecter...c'est dur ! Faut qu'on change notre façon de nous diriger, quand on a plusieurs semaines de libre, on est pas à 50 kms près mais sur 3 jours, on n'a pas été au point du tout... Donc nous voici parti pour 68 kms (soi disant) avec des petits col dedans que je ne connais pas encore. On part bien tard, 12h30 (!) et en hors d’œuvre l'entrée dans Nice, la traversée
  2. C'est si fou...que ça parait truqué ! (cette vitesse!!)
  3. Retour au bercail 🙂 On part tard (11h45), une dernière étape d'une centaine de kms, presque que du descendant (sauf près de chez nous, ça remonte...puis ça redescend : Les montagnes russes des Alpes maritimes!) Encore de jolis coins, la roche rouge...on stoppe à Isola, très bon repas Les catadioptres (autocollants sur PVC!) se sont fait la malle comme on pouvait s'y attendre, mais ils ne sont pas perdus 😏 Le temps est gris...quelques gouttes...amusant qu'avec 1 mois de beau temps en montagne et ailleurs, c'est dans la région à 300 jours de soleil par an qu'on r
  4. 25ème jour (hier) : Le col de la Bonette (ou la cime de la Bonette?) On fera ce qu'on pourra 😋 La cime de la Bonette, baptisée "route la plus haute d'Europe" est un petit rab une fois qu'on est arrivé au col, qui grimpe à 15% (!) jusque 2802 m. Pour le moment c'est le départ de Jausiers, camping ** parfait pour cyclocampeur, simple et accueillant, le gérant m'échangeant son vieux maillet qui tape, contre le mien, neuf, qui ne sert à rien Je m'aperçois qu'il y a encore 2 rayons de cassés...ARG... tant pis, je fais la grève de la corvée bricolage, faudra que ça tie
  5. 24ème jour : Le col de Vars Départ de Guillestre après un soin du pied, et on est de suite dans la montée du col. Encore moins de monde......Enfin relax et apprécier le paysage qui défile lentement. On est parti tard, on a déjà faim...on stoppe à 7kms du sommet. Ambiance calme...(même si arrivée remarquée comme toujours) je dis à madame que je préfère ça à 40 personnes autours qui photographie...mais... La serveuse : "Je peux faire une photo"? - Ben vu le nombre de fois qu'on est pris en photo , une de plus ou de moins... - Je peux monter dessus?
  6. 23ème jour : Le col d'Izoard Le dicton du jour : "10 fois moins d'auto ->10 fois plus beau" On entame le hors saison et ça se voit : le camping s'est vidé 🙂 Parce que faire les stars, c'est bien joli, mais ce que j'aime en fait c'est quand on est seuls au monde, la nature, les oiseaux, marmottes, cascades, vent et insectes la nuit (juste le bruit, pas qu'ils se glissent dans le duvet😋) Du coup hier, dans cette journée "pause", envie d'essayer l'engin en mode arsouille, ça n'a jamais été le cas, depuis qu'il a ce moteur arrière, il est en binôme constamment avec la B Turt
  7. Le Galibier Arrivée quasiment "en fanfare" en haut...Damned...c'est la folie...😂 moi qui n'ai jamais roulé en août...si ça continue on va signer des autographes 😜😄 Entourés sur 360°, photos, questions...il est déjà 17h et malgré le soleil : ça caille ! On redescend...à 12% (!) au début, s'agit de freiner et pas qu'un peu. Puis le Col du Lautaret... La descente, douce, bitume bien lisse, paysages très ouverts et réellement interminable... qui incite à battre des records de vitesse (j'en ai parlé à mon psy, il m
  8. On est parti et on a cafouillé dés le départ...travaux/déviation...pas le moment de faire des kms en trop, vu que ça va grimper ! Tant pis. Départ de ce col du Télégraphe à St Michel de Maurienne, un monde, une circulation...folle. Des 4X4 à n'en plus finir, hallucinant (y a un concours du plus beau, du plus cher et du plus polluant en haut, c'est pas possible!) Les malheureux sportifs, cyclistes, et nous même (et à ras du sol!) ont apprécié le bon air pur de la montagne...ces sensations très négatives qui me hérissent le poil plus mes interrogations : Après le Télégraphe, le Ga
  9. 21ème jour : Le col du Télégraphe, du Galibier et du Lautaret 🙂 C'était hier🙂...trop OUT pour écrire, arrivé trop tard au camping...Zzzzzzzzzz On avait un peu de mal à le quitter ce camping...forcément, tout le monde nous connaissaient...on me demandait "vous avez reçu votre pièce pour réparer?", "ça y est vous avez réussi?" etc etc Bref, c'était bien sympa et après 4 jours de pause/réparation, un peu dur de se remettre en route... Une cycliste Allemande qui me cause en Anglais...retraduit en français par mes soins (à peu près!) "J'ai fait l'Iseran hier, mais j'ai vu
  10. Nous sommes passés pas loin d'Echirolles, ville que je connais aussi 😉 puisque nous sommes passés par le Pont de Claix, puis ensuite Vizille pause-repas, avec son château 🙂 Demain ça repart ! Pour le moment : 1005 kms Un peu de PC voir les campings et étapes probables et au dodo 🙂
  11. Colis arrivé en 24 h Après une petite prière à Buddha pour que j'arrive à le mettre, je m'y mets : Déconnecter les batteries, enlever la chaine, démontage du protège-plateau, puis du plateau et enfin du cache moteur. Retirer délicatement le bloc-contrôleur du BBS02, en faisant très attention de ne pas abimer le joint (c'était ça le plus galère, à ras du sol!) Replacer le nouveau...(même galère pour replacer ce joint, il me manque un tournevis fin pour aider) je note deux câbles en moins sur celui ci dont un va à un coupe circuit. Reconnecter tout les câb
  12. Hier : On repart de ce "camping sauvage", je m'aperçois que mes tatanes sont tombés, oublié de les fixer...Deux motards (BM GS1200, y en a partout!) me rejoignent et voyant qu'on vient de descendre le raidillon, proposent d'aller me les chercher : Les motards sont sympas 😉(qu'on se le dise!) Au bout de deux kms, on s'aperçoit qu'on est au milieu d'une course cycliste : Le gag ! Les "ouvreurs" de la route (dont des motards) nous voient filer presque à la même vitesse, applaudissement et rires, on est un peu des clowns, comme d'hab😄 Puis le col du Télégraphe, on entame la mo
  13. Départ de Val Cenis...enfin "départ"...façon de parler...on a fait 100m et je constate que le frein droit ne freine pas 😲 Je stoppe donc, aucune raison que ça se dérègle alors que pasa? Clé Allen, retendre le câble, je reteste...plus aucun frein?? Et je vois ça -> ARGGGG...j'avais pas encore vu un tel bins sur une gaine de câble....(passant à travers l'ouverture sur l'étrier hybride, donc, plus aucun freinage) Demi tour (c'est à dire concrètement : dételage remorque, madame qui descend, et je manœuvre ce cargo sur trois roues pour faire les 180 °, remettre rem
  14. Bah en descente, y a plus trop besoin de force... 😉🙂 A 10 kms de notre destination, hier, discussion avec un couple (beaucoup de contacts avec cette façon de voyager) elle avait eu aussi un BBSO2 qui déconne exactement de la même façon, mise à jour ou reconfiguration par le vendeur et c'était reparti (et j'en sais pas plus, hélas)...j'ai un USB spécial pour le BBS02, mais naturellement, pas avec moi (et c'est pas dit que j'aurais trouvé la solution) Quoi faire un dimanche, dans un camping, pour le remettre d'attaque? Je cherche...car il nous reste (au moins!) deux grands cols à fair
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.

keyboard_arrow_up