Jump to content

monocycle (pas électrique)


Recommended Posts

Bonjour à tous,

Ça fait quelques années que je fais de la gyroroue dans à peu près toutes les conditions. Mais, pour les navettes urbaines, j'ai de plus en plus peur de la coupure brutale et de la chute inéluctable qui s'ensuit. En plein trafic, c'est quand même mortel.

Mais j'aimerais garder 2 avantages de la wheel:

1) c'est compact et donc multimodal (bien plus que le vélo).

2) la roue est grande et permet de franchir à peu près tous les obstacles (pas comme les rollers).

Donc, je me posais une question. Est-ce que c'est complètement dingue d'imaginer ses déplacements urbains sur un monocycle classique? Est-ce que certains parmi vous ont déjà pratiqué cette discipline? Est-ce que c'est difficile à apprendre? Est-ce que la maîtrise de la gyrowheel donne un avantage à l'apprentissage?...

Tous vos conseils et avis sont les bienvenus :)

Link to comment
Share on other sites

Le prix est dérisoire et la simplicité de l'engin extrême et entretien quasi nul. Pas de recharge ni pb d'autonomie de batterie.

C'est sans commune mesure pour apprendre, beaucoup plus difficile que la gyro. Il faut être motivé. Mais je trouve ce défi intéressant mais au final je ne sais toujours pas en faire correctement mais ne regrette pas du tout cet achat et continue de m'entraîner de temps en temps.

Je n'ai jamais vu un pratiquant dans la modeste ville à proximité de mon habitation.

Mais certains sont très forts en atteste des vidéos.

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Pas vraiment, Je l'ai acheté neuf il y a déjà pas mal de temps mais en occas il doit y avoir de bonnes affaires aussi. Rapidement certains doivent se dire que c'est trop difficile et cherche à vendre. Après même neuf je l'ai payé 55 euros de mémoire chez darty et fonctionne très bien, ceci dit l'engin est simplissime.

Le pb n'est pas d'en trouver un, neuf ou d'accas, mais d'apprendre à en faire, jamais rien appris d'aussi difficile

Edited by edae
Link to comment
Share on other sites

Un de mes fils fait du monocycle à pédales, il en a plusieurs.
Avec des petites roues (14 et 16 pouces) il pratique le trial. Il faut impérativement une selle avec poignée devant, et un pneu d'assez grosse section.
Pour la route il a un monocycle à grande roue, avec frein mécanique.

Perso j'ai essayé pendant une semaine, c'est trop dur, je ne suis jamais à l'aise, même sans sauter ou aller en marche arrière. J'ai laissé définitivement tomber. C'est clairement le niveau au dessus de la e-wheel.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

@Techos78Merci pour les infos.

Ce que tu appelles un frein mécanique, c'est un frein à main?

Quand tu dis "pour la route", tu veux dire qu'il fait de la route avec, comme on en ferait avec un vélo? C'est impressionnant...

Edited by SpaceRider
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Il faut avoir quelques chose à apporter.. j’ai appris le monocycle classique étant ado. C’était difficile pour commencer mais résolu en quelques sessions. Plusieurs amis ont réussi de même. C’est probablement plus difficile avec l’âge, mais rien d’impossible, c’est pas de la haute voltige.

Mon mono cycle avais une roue de diamètre classique débutant, c’était possible de se déplacer sur quelques Km mais c’était sportif. Une plus grande roue (comme on en vois chez les gens qui s’en servent de transport) devrais aider. Pour l’environnement urbain je ne saurais dire :)

Edited by misc
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 05/02/2022 à 13:16, edae a dit :

@SpaceRider alors tu as commencé ? Que nous soyons que deux à être intervenu dans ton fil indique sans doute que c'est pas une expérience que beaucoup de wheelers connaissent. 

Oui, je l'ai enfin reçu :)

Ça va être dur, mais c'est un nouveau challenge. Je sens que ce n'est pas infaisable, mais il va falloir que je trouve un spot pour apprendre. Genre un corridor long et étroit, comme quand j'ai appris la wheel.

Je vais peut-être aussi essayer de le mettre sur les rouleaux sur lesquels je fais du vélo. Ça peut peut-être aider.

Je ne sais pas si ça donnera quelque chose mais, au moins, ça promet d'être fun.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 2 months later...

Hello, je déterre le sujet ayant également eu la chance de faire un peu de monocycle (avant d'avoir touché à une gyroroue).

Pour la petite histoire, je me suis lancé dans le monocycle après une blague avec un collègue sur le trajet au boulot. On avait une belle piste cyclable, de la gare jusqu'au bureau. Clairement le moyen le plus discret pour venir au boulot :)

Pour l'apprentissage, c'est effectivement plus compliqué que la gyroroue, car il faut gérer l'équilibre avant/arrière. Comme pour la gyroroue, il faut mettre son poids en avant pour avancer, puis pédaler suffisamment pour ne pas embrasser le bitume (mais pas trop, sinon le monocycle part sans toi et tu finis au mieux sur les fesses). Et finalement, le fait de faire tout le travail d'une gyroroue est super grisant. Vu que l'on tombe perpétuellement en avant pour avancer, on a une sensation de liberté (un peu comme marcher sur une corde raide).

Je ne suis pas allé loin dans mon apprentissage, mais j'ai pas mal appris grâce un youtubeur:

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.

arrow_upward