Jump to content
Esprit Roue

Ibaloo

Membres
  • Content Count

    491
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Ibaloo last won the day on May 31

Ibaloo had the most liked content!

Community Reputation

296 Excellent

1 Follower

About Ibaloo

  • Rank
    Rang 2
  • Birthday 05/29/1974

Informations générales

  • Genre
    Homme

Recent Profile Visitors

1,839 profile views
  1. Je l'ai fait, à 2 bars, et c'était une horreur. Là j'hésite même à remonter de 2.6 à 3 bars tellement c'était bien roulant à 3 bars. En fait mon réglage de ce matin en 50/50 pneu à 3 bars me convenait enfin parfaitement en tout point. Sauf que ça talonnait en descente de bateaux sur le trottoir, en particulier à haute vitesse. C'était un peu gênant mais largement plus supportable que d'avoir les pédales à 20 cm de haut. J'essaie de trouver le moyen d'avoir les pédales à la même hauteur mais en talonnant un peu moins souvent - même si je m'en ballec si ça talonne. Pas ma faute si la suspension n'est pas adaptée au format 1ère ligne de rugby.
  2. Vu que ma batterie était beaucoup plus pleine que moi j'ai décidé de tester le 100/100 ( chambre haute et basse ). Bon ben c'est nul... Plus précisément la chambre haute gère les "chocs" en montée : montée de trottoir, de racine, de dos d'âne, etc... Donc la mettre à 100 PSI vous donne quasiment la sensation... d'une roue sans suspension... 😄 Et même à 100 PSI en chambre basse la pédale est encore beaucoup trop haute à mon goût. J'avoue que la roue m'a tellement plu avec 50 PSI en chambre basse ( centre de gravité rabaissé, plus de stabilité, pratiquement pas de "wobling" ( c'est à dire la roue qui fait le pendule entre vos mollets ), facilité pour en monter/descendre, etc... que je vais vraiment tourner autour de cette valeur. Du type 60/30 ou 80/40.
  3. Vu que ma batterie était beaucoup plus pleine que moi j'ai décidé de tester le 100/100 ( chambre haute et basse ). Bon ben c'est nul... Plus précisément la chambre haute gère les "chocs" en montée : montée de trottoir, de racine, de dos d'âne, etc... Donc la mettre à 100 PSI vous donne quasiment la sensation... d'une roue sans suspension... 😄 Et même à 100 PSI en chambre basse la pédale est encore beaucoup trop haute à mon goût. J'avoue que la roue m'a tellement plu avec 50 PSI en chambre basse ( centre de gravité rabaissé, plus de stabilité, pratiquement pas de "wobling" ( c'est à dire la roue qui fait le pendule entre vos mollets ), facilité pour en monter/descendre, etc... que je vais vraiment tourner autour de cette valeur. Du type 60/30 ou 80/40.
  4. Ce qui a été annoncé en avril c'est une 16" avec batteries amovibles et une roue "très chère" dont on ne sait pour l'instant pas grand chose. Wait and see. En tout cas en ce qui me concerne la Veteran comme la Gotway EX avec leur poids proche de 40 kg je ne m'imagine pas vraiment aller au carrefour market avec. Déjà que lorsque je laisse ma V11 sur sa béquille j'ai en permanence la trouille qu'un gamin de 5 ans attiré par la lumière vienne jouer avec et se ramasse ses 27 kg sur la figure... Ceci étant je vais passer à un petit C/R des derniers réglages. Pour rappel j'en suis à 229 km au total depuis la réception de ma V11, et je suis toujours à la recherche du combo de pression pneu / suspension qui me conviendra le mieux en trajet urbain. Je n'ai connu qu'une seul gamelle à faible vitesse (<15 km/h) dans une petite flaque de boue qui n'a cassé qu'une attache de 'saddle'. Les 3 autres attaches sont ok. Poids du pilote : 95 kg. Taille : 1,70m Les 80 derniers km j'étais sur les réglages suivants : Pneu à 30-35 PSI (2.2 bars), chambre haute à 50 PSI et basse à 120. Avec ces valeurs j'ai les défauts suivants : - je confirme que le pneu est abominable : glisse même sans angle et sans pluie sur les bandes blanches °_°. Je mets ça un peu sur le fait que la gomme est neuve, mais quand même :-/. Grande sensibilité aux dévers. - les pédales sont trop hautes pour moi ( 1m70 ). Monter et descendre est une épreuve d'équilibre. Désagréable et dangereux. "Wobling" important à cause du centre de gravité trop haut. - confort de la suspension : moyen sur les faibles obstacles (pavés, plaques d'égoûts et raccords de goudron) et excellente sur les gros ou à grande vitesse ( dos d'âne, bateaux, etc...) Ce matin pour 20 km je suis passé aux réglages suivants : Pneu à 3 bars ( 43 PSI ). Chambre haute à 50, basse à 50. Avec ces valeurs j'ai les défauts suivants : - Hauteur des pédales parfaite. Aucune difficulté pour monter ou descendre de la roue. - confort de la suspension sur faibles obstacles (pavés, plaques d'égoûts et raccords de goudron) excellents. Moyen sur gros obstacles à faible vitesse (<20 km/h) et franchement mauvais à vitesse moyenne/élevée, avec franc talonnage de la suspension. - "wobling" très réduit, centre de gravité beaucoup plus bas, stabilité de la roue face au vent et aux dévers considérablement améliorée. Conclusion : Je commence à deviner que mon réglage final pour la chambre haute sera probablement entre 50 et 100 mais guère davantage. A 50 ça talonne un peu trop souvent, mais monter/descendre de la roue n'est plus une épreuve d'équilibre. Et la baisse du centre de gravité est TERRIBLEMENT profitable au comportement de la roue. A 50 PSI j'ai l'impression d'être sur une KS18L, A 120 PSI j'ai l'impression de rouler en talons aiguilles... 😕 Pour le pneu à 2.2 c'est pas bon. A 3 c'est bien, peut-être un poil dur. Je vais sûrement me mettre à 2.6 ou 2.8 bars. Pas encore décidé. Je n'ai pas testé des valeurs différentes de chambre négative. Peut-être que l'augmenter va me permettre d'avoir des pédales plus basses - ce qui est mon obsession à l'heure actuelle, tout en évitant le talonnage. A vérifier. Je vais tester un 100/100 par curiosité. Pour les petits gabarits c'est davantage la hauteur des pédales que le poids qui va décider de la pression de la suspension. Ainsi que le type de terrain et la vitesse. Plus c'est vallonné avec des obstacles à franchir à haute vitesse, plus il faut augmenter la pression.... Au prix de difficultés certaines pour monter/descendre de la roue. Ah, un dernier truc : la double charge ( 2x2,5A) c'est un putain de bonheur ^^. 2h pour passer de 10 à 90% de batterie 🙂
  5. Ah mais je suis absolument convaincu de la même chose. Pour moi IPS est dans la bonne direction, et Ninebot aussi : à savoir proposer pour le premier des roues légères, et pour le second se concentrer sur le pneumatique pour résoudre les problèmes de confort. Je ne suis absolument pas convaincu par la suspension de la V11 sur les petits défauts. Je pense qu'un bon pneu basse pression ( type Fat Bike) peut faire beaucoup mieux, quitte à en changer plus souvent. Mais voilà, ma roue précédente avait 4 ans, et j'en avais marre de l'entendre bipper tous les 200 m. C'était le bon moment pour acheter. La future 16" que prépare Inmotion avec des batteries amovibles va déjà résoudre partiellement l'épineux problème du choix entre autonomie et poids. Ce sera un grand pas dans la bonne direction. On a pas besoin d'une roue de 27 kg pour aller chercher sa baguette...
  6. Honnêtement vu la qualité du grip et la suspension je ne vois pas bien à quoi me servirait les Flypads. Mon problème en freinage il est dû à 2 choses : 1) ma souplesse d'ancien joueur de rugy qui fait que j'ai des chevilles rigides, et 2) l'asservissement de la roue qui fait tout pour interdire le moindre angle aux pédales ( et c'est bien pire en mode "off-road" ). Chevilles droites et pédales horizontales => désequilibre arrière lorsque je freine. Même si j'avais des Flypads je n'arriverais pas à forcer, j'ai déjà les muscles autour du tibia tétanisés. Il faut que je trouve un moyen de modifier le réglage de la roue pour permettre aux pédales de s'incliner davantage par rapport à l'horizontale. Ce qui me permettra de me pencher davantage en arrière sans adopter une position "chaise" qui me flingue les cuisses et les chevilles à la longue. Parce que si la suspension a résolu mon problème de genou, la rigidité horizontale de la roue a introduit 2 problèmes que je n'avais pas avant : 1) j'ai les muscles des chevilles tétanisés après 1h, et 2) je force trop sur les cuisses lors des montées/descentes, et j'ai des crampes au bout d'un moment.
  7. Sur la chaussée je n'ai aucun problème pour m'arrêter. Il y a de la place, on peut anticiper, je n'ai jamais eu de problème dans les couloirs de bus ou le trafic, même dense. Les soucis c'est quand une piste cyclable m'amène à un passage piéton, qu'il faut rouler à très basse vitesse et s'arrêter instantanément. Là la galère commence. J'ai l'impression d'être un acrobate sur une monoroue de cirque 😕
  8. Ahaaaa. Très bonne question. Malheureusement je crains d'être assez ambigu dans ma réponse. Disons que rouler à basse vitesse, tourner, y compris sur soi-même pour les amoureux de freestyle, ne pose aucun problème. Maintenant pour les habitués des déplacements citadins dans les grandes villes, où les pistes cyclables passent souvent à côté ou au milieu de passages piétons, qui doivent fréquemment monter/descendre de la roue et qui mesurent autour de 1m70, je vais être direct : c'est un calvaire. S'arrêter exige une préparation : il faut d'abord plier les genoux jusqu'à une position quasi assise pour descendre de la roue. Du coup je ne prends pas le risque de rouler à basse vitesse près des piétons parce qu'en cas de nécessité de s'arrêter c'est la gamelle assuré. Où alors il faut avoir le réflexe de sauter et de rattraper la roue à la poignée qui est haute. Contrairement à une 16 pouces standard avec laquelle s'arrêter et repartir est un jeu d'enfant, ici ce sont des opérations délicates qui nécessitent de l'espace autour. Du coup dès qu'il y a un rond point, un croisement, n'importe quel endroit un peu délicat... on sort la poignée et on traverse pied à terre 😕 J'en ai lu qui revendaient leur V10 pour passer à la V11 et je leur dis : MEFIANCE. Réflechissez bien avant à l'emploi que vous avez de votre roue. Parce que dès que vous aurez eu 5 feux rouges à des passages piétons vous allez la MAUDIRE la V11. Ce qu'il faut en centre ville c'est une roue hyper réactive qui démarre et s'arrête au 1/4s. Tout ce qu'elle n'est pas. Regardez bien les vidéos des testeurs sur youtube. Combien vous présentent une V11 en centre-ville au milieu du traffic piéton ? Ce n'est pas un hasard 🙂
  9. Je mets 2 photos de la V11 dans le TGV et sur le quai de la gare pour vous donner une idée de l'encombrement (et mon casque intégral Airoh commander sous sa housse pour l'échelle). Je n'ai eu aucune difficulté particulière à la monter dans le train. Un peu lourde à monter d'un gradin, mais franchement rien d'insurmontable. À l'arrivée je me suis fait Montparnasse-Sartrouville et je vais répéter ce qu'ai déjà écrit précédemment, à savoir que les meilleurs moments du voyage ont été sur la chaussée, couloirs de bus compris. Je mesure 1m70 et chaque montée/descente de la roue reste un exercice qui n'est pas périlleux, mais franchement désagréable à cause de la hauteur des pédales. Par contre rouler est un pur plaisir. C'est un peu comme passer du char à boeuf à la mercedes-benz. Pas un bip, pas une protestation, rien. Un train de sénateur dans un silence de basilique. Vivement que la réglementation évolue...
  10. Oh que non. Les attaches des "saddle" je pensais les avoir cassé la première fois qu'elle est tombée de sa béquille. Et elle est tombée au moins 3 fois de sa béquille depuis ^^. ces attaches je m'en bats les steaks depuis le début. Et je ne vois pas à quoi serviront les 'renforts' prévus par Inmotion. C'est beaucoup moins problématique pour moi que le freinage qui est véritablement une source d'inquiétude et de danger potentiel. Je ne l'ai pas achetée pour la mettre en viteine mais pour faire 10000 bornes avec. Elle tombera, elle sera rayée, la coque sera fendue, le phare aussi probablement. C'est un véhicule donc c'est normal pour moi. 4 choses doivent impérativement tenir le coup : la carte-mère, le moteur, les batteries et le pneu. Tout le reste est accessoire. @Eledys je ne pense pas qu'un pneu ait autant d'influence à des vitesse inférieure à 50 km/h. Sa gomme est un peu dure et il est très lisse, mais le centre de gravité haut de la roue a certainement beaucoup plus d'impact que lui en conduite.
  11. Bon, je viens de faire 50 km et je trouve le réglage "commuting" beaucoup plus supportable que le mode "off-roading" en matière de freinage. C'est ce mode que je conserve avec le mode "fancier" qui me donne un résultat moins linéaire en accélération. Pour ce qui est des virages ça me va mieux également, ou du moins ça se rapproche de ce que fait Gotway. En mettant les pieds bien vers l'extérieur des pédales j'arrive à obtenir quelque chose de correct. J'ai connu ma première gamelle - à faible allure, dans la boue et - ô miracle - sans exploser une attache de "saddle", ces fameux caches en forme de selle. Ce qui m'amène à formuler quelques griefs en utilisation off-road : - la V11 a un pneu que je qualifierais de slick plutôt que mixte. Il a suffit d'une flaque d'eau de même pas 1 cm sur une terre un peu meuble pour m'envoyer au tapis. - son centre de gravité est vraiment trop haut. Quasiment impossible de rattraper un déséquilibre lorsque le pneu glisse 😕 - elle est très sensible aux dévers. Alors quand je dis off-road je me suis choucrouté pendant une balade sur le canal d'Île-et-Rance, autant vous dire que j'étais loin de faire du saut de bosses ou de la descente d'escaliers... Pour ce qui est du bon réglage entre pression du pneu et de la suspension je cherche encore la combinaison gagnante. Je pense que ça va être long à déterminer parce que le bon réglage pour la suspension me paraît très dépendant de la vitesse moyenne. Plus on va vite plus il faut gonfler pour absorber les gros chocs au détriment du confort. Et plus on va lentement plus on peut descendre pour gagner en confort. EDIT : correction, j'ai bien pêté une attache de saddle arrière... Ça y est je suis baptisé... XD
  12. Je ne pense vraiment pas. J'ai vraiment la sensation de me battre contre l'algo. Ce sont les réactions de la roue aux sollicitations ( en particulier l'appui sur diverses zones des pédales ) que j'ai du mal à supporter. Il y a un asservissement au gyroscope qui est trop rigide à mon goût. J'ai testé différents réglages de sensibilité mais ça donne simplement plus d'inertie à la roue sans régler le problème.
  13. C'est effectivement ce que j'en retiens aussi. Même si je vais m'y faire dans les 500 prochains km elle ne sera jamais aussi agile que mon ACM. Déjà son centre de gravité est beaucoup trop haut. Ça modifie considérablement le pilotage. J'ai un mal fou à l'engager en virage. Là où sur ma 16" il suffisait d'une simple pression du bout du pied en levant le talon opposé, ici il faut forcément faire pression sur les selles pour arriver à l'incliner, et à partir de 25 km/h c'est encore plus dur. Il y a une grosse inertie à chaque action : démarrage, virage, freinage. Les habitués des 18" semblent dire que c'est normal, mais je ne suis pas d'accord : à faible vitesse la roue tourne et se penche facilement. Il y a une modification très importante du comportement avec la vitesse, et dès 30 km/h j'ai l'impression de rouler sur un rail, alors que l'ACM devenait seulement légèrement plus rigide. C'est un comportement voulu et c'est bien l'algo Inmotion que je vise et qui me pose problème. J'ai l'impression de passer mon temps à me battre contre lui.
  14. Les freinages en mode chaise me flinguent les cuisses. Et encore même comme ça je n'arrive pas à obtenir un ralentissement correct - en particulier en pente. À cause des ces p*tain de pédales qui s'obstinent à rester à plat quelle que soit la situation. Vous voyez les pieds du jeune homme sur la photo ci-dessous ? Et bien cette inclinaison est impossible avec la V11. Même en arrière comme ça les pédales restent PLATES. Je vais voir si en modifiant l'inclinaison je peux améliorer les choses en attendant d'investir dans des pads ( il faut que je retrouve ceux qui se vissent sur les côtés, ce sont les seuls qui m'intéressent ).
  15. Non. Je ne vois pas l'intérêt d'une suspension si le pneu est sous-gonflé. J'ai tenu compte du fait que le pneu fait 18x3 en redescendant à 40 PSI. Je met 45 PSI dans la chambre de mon ACM qui fait 16x2.125. Quand à aller en-dessous de la pression minimale indiquée par le fabriquant, ça ne m'arrivera jamais. 🙂 Bon je commence à bien taper dans cette petite V11. J'aime beaucoup mais il faudra quelques centaines de km pour me faire à sa hauteur. Niveau réglages je reste sur pneu à 40 PSI, négative à 50 et positive à 100. Ça ondule un peu sur les bateaux, mais c'est redoutable sur les pavés et les plaques d'égoûts qui dépassent de 1 ou 2 cm. Aucun effet 'rebond' type balle de tennis avec ces valeurs. Aux chapitre des griefs je n'ai plus que le freinage. Il faut vraiment se mettre en position 'chaise' pour arriver à obtenir quelque chose de correct. C'est vraiment pénible. Je vends toutes les options 'off road' et 'fancier' contre une option 'roue qui freine' dans l'application 😕 Et au chapitre des satisfactions il y a "le cruising". Pas un bip, pas une protestation. À 40 km/h sur la V11 on a l'impression d'entendre la voix d'une hôtesse qui vous chante : "Bienvenue sur Inmotion Airlines. Nous devrions atteindre notre destination dans une petite heure, détendez-vous et profitez de la vue"
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.

keyboard_arrow_up