Jump to content
Esprit Roue

Olivier Martel

Membres
  • Content Count

    17
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Olivier Martel last won the day on September 5

Olivier Martel had the most liked content!

Community Reputation

13 Bon

About Olivier Martel

  • Rank
    Rang 0

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je pense que le Segway mini pro offre le meilleur compromis encombrement/confort/performances. Par contre je crois qu'ils sont en train de le retirer du marché Le "mini plus", dernier modèle en date de la marque a de plus grandes roues et une meilleure vitesse de pointe mais pèse 5kg de plus (soit 17kg), ça fait une vrai différence à soulever.
  2. Ok, je m'incline 🙇‍♂️ J'ai aussi fait beaucoup de rollers dans ma jeunesse (je ne me déplaçais qu'avec ça en ville), j'ai toujours regretté le manque de voie adaptées.
  3. Si je peux me permettre une suggestion : Remplace tes gyroroues par une bonne vieille bicyclette, de préférence avec un grand plateau et peu de vitesses
  4. Oh, sincèrement ils passent très bien sur différentes qualités de sols : de la terre sèche gravillonneuse de chemin, ça passe. La pelouse, ça passe très bien aussi. Un nid de poule un peu profond, j'éviterais. Mais j'éviterais aussi en trottinette et en monoroue. Techniquement, la monoroue le franchira mieux parce qu'elle est plus grande, mais sinon... Ce qu'il faut garder à l'esprit c'est que le gyropode est une sorte d'amélioration du piéton. Sa vitesse de pointe correspond à celle d'un piéton qui court vite, on a très vite fait de redescendre à 5km puis remonter à pleine vitesse en cas d'obstacle. Dans les pentes prononcées, on ralentit tout naturellement sur des vitesses de 5-10km/h. De mémoire, en dehors des premières minutes d'apprentissage je n'ai jamais été éjecté de mon gyropode. Il m'est arrivé d'accrocher quelque-chose à basse vitesse parce que je ne faisais pas attention et de poser le pied à terre, mais jamais de me sentir stressé ou déstabilisé en roulant. Le pire qui me soit arrivé c'est d'appuyer sans faire exprès sur le guidon en me tournant et surpris de sentir le gyropode tourner, j'ai très vite appris à y faire attention. En fait c'est vraiment ça, il faut moins le considérer comme un véhicule que comme une amélioration du piéton. C'est le seul avec lequel je me permette de me promener dans la maison, et si je n'avais pas de marche sur le palier je monterais dessus dans la maison pour partir avec. Malgré la marche, je l'utilise déjà souvent pour aller chercher mon courrier à l'entrée du lotissement, pour sortir les poubelles (y compris le container à amener au bord de la route). Je peux sans problème l'utiliser pour pousser un chariot, une poubelle, une poussette... transporter les courses ou les bagages de la voiture à la maison... Ce sont des petites choses, mais perso je lui trouve un côté sympa/ ergonomique au quotidien que je ne retrouve pas dans mes autres appareils.
  5. Ce qui me semble plutôt logique : la roue électrique dépense beaucoup d'énergie pour le maintien vertical du pilote en plus de la propulsion. Cet effort ne bénéficie probablement que très peu de l'inertie, et se fait dans les deux sens... que d'énergie perdue pour maintenir droit un bonhomme qui lui-même fait des mouvements qui dépensent son énergie et force la roue à dépenser encore plus d'énergie pour les compenser
  6. Je pense que c'est 2x400W, éventuellement qui monte à 800 en puissance de crête. Sinon ça n'a aucun sens.
  7. lol, ça c'est du gros modèle. Ceci dit, fais la même chose avec une roue aussi puissante et elle fera bien plus de dégâts (ma roue fait des bonds et des sauts périlleux jusqu"à 1m de haut si je la laisse tomber toute seule). Et j'ai envie de dire, aucun véhicule ne fait ça sans devenir dangereux. Je ne veux pas être à côté d'un vélo qui se plante dans le même rail
  8. Ah, super nouvelle ! Je ne vois pas bien l'intérêt de ce nouveau modèle, mais il doit y avoir des améliorations et ça fait plaisir de voir que le concept n'est pas abandonné
  9. Sont-ils vraiment moins polyvalents à prix égal ? Une roue à 400€ fait-elle mieux qu'un mini-pro ? En fait, ce questionnement m'est venu en plusieurs étapes. Le déclic m'est venu en lisant des questions de personnes cherchant une trottinette en premier équipement pour assouplir leurs trajets quotidiens. De manière général, ça donnait quelque-chose dans ce genre: 2, 3 ou 4km de distance à parcourir, des côtes à passer, un poids 80 et 100kg à porter, un budget entre 300 et 500€. et une recherche d'encombrement minimum. C'est comme ça que j'ai réalisé que j'avais tendance à naturellement utiliser mon gyropode pour les petits trajets, malgré mon acquisition de bêtes de course à côté. J'ai aussi réalisé que les trottinettes de moins de 300-500€ et de moins de 12kg ne montaient pas un bonhomme de 90kg sur une côte moyenne, alors que le gyropode les supporte beaucoup mieux. Je comprends bien qu'il ne correspond pas à tous les besoins, mais beaucoup ne cherchent pas plus que de pouvoir faire des petits trajets du quotidien en ville. En matière de roues, je n'ai effectivement pas de point de comparaison direct. Mais pour prendre ton exemple de la C+ dont le prix semble être sensiblement identique à celui d'un mini Pro... Sur le papier elle est: - plus lourde de 10%, - moins autonome de 30% - seulement plus rapide de 10% - Et vu qu'elle se contente d'un seul moteur de 450W contre 2X400 et que sa roue est plus grande, je la soupçonne de moins bien se comporter en côte. Elle a peut-être d'autres atouts, mais n'ayant pas eu l'occasion de l'essayer je n'ai pas d'avis sur la question. Après, on est d'accord sur le fait qu'il n'y a actuellement aucun gyropode qui soit compétitif pour les parcours de plusieurs dizaines de kilomètres. Une roue ou une trottinette à plus de 1000€ permettent d'aller plus vite et de faire des plus longs parcours au détriment de l'aspect pratique au quotidien. Par contre dans ces tarifs on commence à rentrer en concurrence avec les scooters qui ont aussi leurs avantages et sont certainement moins dangereux.
  10. Attention à l'amalgame: un gyropode est un moyen de déplacement sérieux, contrairement à l'overboard qui est un jouet pour enfant très peu stable. Il est très possible que l'amalgame nuise à l'image du gyropode.
  11. Merci pour ton feedback. - Effectivement, j'oubliais de mentionner ce défaut d'équilibrage latéral qui peut surprendre au début. Ceci dit, je m'y suis très vite habitué et ai trouvé la situation assez rare (quelques trottoirs mal foutus...). - En ce qui concerne la largeur et l'aspect pataud, je ne partage pas ton avis. Mon gyropode est moins large que mes épaules et je trouve bien plus facile de circuler avec dans une foule qu'avec une roue: il tolère bien mieux les faibles vitesses et l'arrêt, tourne à angle droit... et si je me fais bousculer a très peu de chance d'aller heurter violemment un piéton. La roue est peut-être un poil plus agile, mais ne tolèrera aucun aléa : si le piéton qu'on double "tellement serré que la largeur du gyropode ne passerait pas" nous percute, on risque de s’exploser par terre et de lâcher une roue enragée dans la foule. - Pour la vitesse et l'autonomie, c'est certain les mini gyropodes ne font pas le poids. Comme je disais, ils conviennent parfaitement à beaucoup de besoins de petits trajet : on remplacera 30mn de marche énergique par 10mn de gyropode, mais on ne fera pas de l'interurbain avec. Et on est d'accord, c'est moins fun que rider une roue à 40km/h. Ceci dit, c'est cette faible vitesse et autonomie qui leur permet d'être aussi abordables et qui les rend aussi moins dangereux. Combien d'accidents de trottinettes ou de roue ont envoyés leurs conducteur à l'hôpital ? Je ne compte plus les témoignages. Parfois liés à des erreurs du conducteur, mais parfois aussi à des soucis techniques (roue qui se coupe, guidon de la trottinette qui lâche ou se replie, freinage urgent qui se passe mal, etc). Et en ce qui concerne le côté pratique et l'encombrement, ce sont justement les points qui me font préférer mon gyropode à ma roue sur les petits parcours. Peut-être qu'il me faudrait une roue plus légère pour réévaluer ma position sur ce point. Mais il semblerait que la majorité reste sur les trottinettes, qui sont les plus encombrantes et les moins pratiques. Et si j'en juge autour de moi, c'est principalement par crainte de la difficulté d'apprentissage de la monoroue.
  12. Je vis dans un petit village, il y a assez peu de circulation et je suis donc à l'aise sur la route. Personne ne m'a jamais rien dit. Accessoirement, le gyropode sera le seul dans les clou quand la limitation à 20km/h des appareils sera officialisée. J'ai effectivement été interpelé quelques fois par des curieux, à qui j'ai montré de quelle manière impressionnante le gyropode se tient bien droit tout seul sur ses deux roues. Je n'ai jamais eu d'accident avec, et n'utilise pas de protections (contrairement à la roue). Il faut dire qu'à 15km/h le risque est sensiblement réduit. J'ai même eu assez confiance pour porter mon fils de 2 ans dans les bras en roulant avec (de manière très prudente certes, mais quand même). En cas de forte côte ou forte pente, l'appareil réduit sa vitesse limite en conséquence. Même chose en cas de batterie faible. Il conserve toujours une marge de sécurité et son tilt back ne laisse pas à l'utilisateur la possibilité de le pousser dans ses retranchements. Et ce même pour moi qui dépasse de 15kg son poids limite. Je pense aussi qu'une roue plus légère serait plus agréable à utiliser en conditions urbaines. Perso j'ai fait le choix de la MSuper pour pouvoir faire des ballades dans la région. Je comprends bien l'intérêt de la gyroroue pour certains usages, mais le mini gyropode me semble plus adapté à des besoins assez répandus tout en restant très abordable, d'où mon questionnement.
  13. Je crois que Meline Moultipass est passée à la roue simplement pour gagner en vitesse et en autonomie, pour faire des ballades. Ce sont les gros points forts des roues face aux mini gyropodes existants. Pour remettre les choses dans leur contexte, j'ai: - Une Xiaomi (300€), qui peine sévèrement dans les côte, pour ne pas dire que je dois la pousser à 3 reprises sur mon parcours. - J'ai pris comme successeur une Egret Ten V2 (1200€) qui passe très bien les côtes (elle tombe rarement sous les 10km/h) et a une bien meilleure autonomie. - Pour tester j'ai pris un Gyropode Segway Mini Lite (300€), à ma grande surprise alors qu'elle n'est prévue que pour 80kg (le mini pro monte à 100kg) elle me promène partout et monte bien mieux les côtes que la trottinette Xiaomi. Par contre il est limité à 15km/h et une douzaine de km d'autonomie. - Enfin j'ai une roue Gotway Msuper 3 (1500€) achetée d'occasion. L'aspect minimaliste de la roue est très discutable. Ma roue pèse plus de 18kg et est quasiment aussi haute que mon segway avec sa barre. Mon segway pèse 12kg (comme le mini pro, plus puissant et autonome) et une fois sa barre retirée est plus compact que la roue. Prenons un cas pratique: Je fais régulièrement un parcours de 1,5km avec des dénivelés plus ou moins importants pour aller acheter du pain et je pèse 95kg. - Les trottinettes sont pénibles à sortir de la maison. Je dois les retourner, elles sont grandes et encombrantes dans l'entrée, je descend mon allée en les poussant à la main, j'ouvre le portail en la tenant à une main, je passe le long de la voiture puis je peux monter dessus et partir. Je vais jusqu'à la boulangerie, la Egret tolère bien les côtes mais la Xiaomi peine et m'oblige parfois à pousser. A la boulangerie je descends, je fais rentrer la trottinette (heureusement ils y a la place), je sort sa béquille et je la pose. J'achète mon pain... et le met dans un sac à dos prévu à cet effet, parce que je n'ai pas les mains libres. Je reprend ma trottinette, je rentre sa béquille, je peine à la retourner et je la ressors de la boulangerie avant de remonter dessus. Sur les trajets, en cas de besoin je peux facilement passer de la chaussée au trottoir, merci le guidon. Arrivé à la maison, je dois descendre avant de passer le long de la voiture, ouvrir le portail, la pousser et la poser pendant que je referme, lui faire remonter mon allée, ouvrir la porte en grand pour la rentrer puis refermer la porte. - La roue est plus facile à sortir de la maison, mais son poids rend l'opération intense. Je la pose dès que je peux, l'allume et la pousse le long de l'allée avec son trolley. Je fais bien attention à ne pas l'incliner sans quoi elle s'emballe. J'ai un peu la sensation de promener un gros chien fougueux. J'ouvre et referme le portail plus facilement qu'en trottinette mais toujours en faisant attention à ne pas l'incliner. Je longe la voiture puis peut monter dessus pour m'élancer. Sur la route, aucun dénivelé ne l'arrête. Elle passe tout bien plus facilement que les deux trottinettes. Autre avantage, sa grande roue supporte mieux le tout terrain. Par contre si je dois passer sur le trottoir, c'est la galère : je freine, je descend, je l'éteint (sinon elle s'emballe quand je la soulève), je soulève ses 18kg pour les reposer sur le trottoir, je passe souvent en mode trolley parce que je n'ose pas rouler sur un bord de trottoir étroit avec vu que j'ai besoin d'une certaine vitesse pour être stable. Je fais le trajet à 30-35km/h et il faut le dire c'est bien fun. Arrivé à la boulangerie je descend, l'éteint, replie les pédales et la porte avant de la coincer entre mes jambes pour passer ma commande. Je suis un peu handicapé par ce truc lourd à maîtriser entre mes jambes. Je ressors, rallume la roue, sors ses pédales (tout ça en essayant de ne pas faire tomber les baguettes) et repars. Au retour, le passage du portail est un peu compliqué avec le pain dans la main et la roue dans l'autre. Pareil pour rentrer la roue dans la maison. - Le gyropode est encore plus facile à sortir de la maison : il est bien plus léger. J'attrape sa poignée, j'ouvre la porte, je le pose dehors, je l'allume, il tient debout tout seul ! Je monte dessus et descend directement l'allée avec, il supporte très bien les faibles vitesses... et je peux ouvrir le portail sans descendre. Je peux tourner sur moi-même sans descendre du gyropode et referme le portail sans problème. Je fais mon trajet à 15km/h. C'est moins rapide qu'avec les autres mode de déplacement, mais c'est bien suffisant pour mon petit parcours et plus sécurisant. Il peine dans les côtes et les descentes un peu intenses, mais ne m'oblige jamais à descendre. Ca reste aussi assez fun, plus confortable que la roue, bien plus rapide et moins fatigant qu'à pieds. Arrivée à la boulangerie je rentre avec mon gyropode. Ca ne dérange personne, ce n'est pas large contrairement à ce que certains pensent, et c'est très stable. Mes deux mains sont libres et je peux prendre mes baguettes/ payer sans avoir à gérer de poids mort à côté. Je ressors toujours en roulant, rentre peinard à la maison où j'arrive jusqu'à la porte sans descendre. Seule la marche de la porte m'oblige à descendre. Mais pas de problème, le gyropode reste debout tout seul: Je descend, ouvre la porte, éteins le gyropode et le rentre. Pour référence, je l'ai aussi déjà utilisé dans la foule, ce que je n'oserais faire ni avec la roue ni avec la trottinette. Tout mis bout à bout: - A prix égal, le gyropode monte bien mieux les pentes, est moins encombrant et plus pratique qu'une trottinette. Il a moins d'autonomie et va moins vite mais laisse les mains libres et est plus facile à embarquer partout. C'est aussi à mon goût le plus confortable des 3. - La trottinette la plus puissante vaut 4 fois le prix du gyropode. Elle va deux fois plus vite, monte mieux les côtes et est bien plus autonome. Mais elle est sacrément encombrante, que ça soit pour la ranger, la transporter, la déplacer dans des lieux confinés. - La gyroroue vaut 5 fois le prix du gyropode. Elle est bien plus rapide (elle monte à 40km/h même si j'évite), très fun une fois qu'on a appris à l'utiliser. Sa grande roue la rend plus tout terrain et elle a une excellente autonomie. Elle est compacte mais quand même encombrante, une sorte de petite valise. Mais elle reste très peu pratique à basse vitesse ou à l'arrêt, elle est lourde à manipuler, soulever ou déplacer. Elle demande aussi un apprentissage bien plus important. C'est à mon avis la meilleure option pour faire de la rando, mais je trouve le choix plus discutable en ville. C'est aussi probablement le plus dangereux des 3 modes de déplacement en raison des vitesses qu'elle peut atteindre et du risque de blocage/décès du moteur sans lequel plus aucun équilibre n'est possible. Bref, le gyropode me semble proposer la meilleure option pour beaucoup de situations citadines (parcours de moins de 10km), surtout d'un point de vue rapport qualité/prix. Effectivement, il est possible que beaucoup assimilent le gyropode aux overboards. Une grave erreur, son système de stabilisation est bien meilleur et une fois le point d'équilibre trouvé (je dirais 3 à 15mn selon les gens et bien moins stressant qu'apprendre la gyroroue) le risque de tomber devient très très faible. Il ne se laisse pas déstabiliser par la moindre irrégularité, monte et descend les pentes de manière très sécurisée, prévient par des bips et un tiltback en cas de limite de puissance... bref, vraiment top pour les petits parcours.
  14. Une question me taraude depuis un moment. J'ai un vélo, des rollers, une trottinette électrique, une gyroroue et un mini gyropode. Tous sont fun à leur manière, mais l'un sort vraiment du lot d'un point de vue pratique : Le mini gyropode ! Il est léger, compact, monte mieux les côtes que les autres, est bien plus facile à utiliser dans la foule, tourne sur lui-même, permet de rester dessus à l'arrêt... et il fait partie des moins cher (j'ai payé mon Ninebot Mini Lite 150€ en reconditionné Amazon, mais on trouve la plupart des modèles mini entre 300 et 500€). Cerise sur le gâteau, c'est probablement le plus facile à apprendre à utiliser. Bien plus que le vélo, la gyroroue ou les rollers qui demandent des jours/semaines d'apprentissage. Peut-être un poil plus difficile que la trottinette pour quelqu'un qui sait déjà faire du vélo, mais il ne faut réellement que quelques minutes pour prendre ses marques. Certes il faut faire quelques concessions : Sa vitesse est limitée à 16-20km/h et son autonomie à 15/20km selon le modèle, mais c'est largement suffisant pour la plupart des besoins en ville. Alors pourquoi aussi peu d'intérêt du public ? J'ai l'impression qu'ils sont si peu populaires que même Segway se désintéresse du créneau après avoir sorti un mini-pro quasi parfait.
  15. Avec un peu d'entrainement j'avance sans problème en ligne droite, mais dans les virages serrés la roue s'incline énormément vers l'avant, c'est assez déstabilisant. S'agit-il d'un comportement normal ?
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.