Jump to content

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation on 05/18/23 in all areas

  1. 5 points
  2. un long ride today avec the beast ca m'a fait du bien!💨
    2 points
  3. Je m’en suis lassé à force de la démonter et remonter pour résoudre un problème d’oscillations des pédales. Le bruit du moteur qui sans doute tourne trop haut par rapport à ses capacités initiales (moteur de 72volts en tension à 84 volts) me saignait les oreilles. Une roue lourde qui au final ne dépassait pas les 35km/h maintenus réels, et une autonomie pas si dingue en comparaison à la 16s. Une envie de changer et de regoûter à la glisse Kingsong, simple, fiable.
    2 points
  4. Que KS mette du poids dans des HP puissants pour faire une boîte musicale ne me plaît pas. Déambuler les rues avec une roue qui crashe une playlist est parfait pour faire passer les Wheeler pour des nuisibles
    2 points
  5. 13ème jour : 🤔 ❓🚳 Ami rouleur, si tu n'aimes pas trop lire, change de fil 😜 car ce qui suit risque fort d'être un pavé à la hauteur de nos 5 heures passés à l'extérieur en cette belle et néanmoins si spéciale journée. Le contexte (et ce qui est source d'une certaine tension, d'une tension certaine-c'est fort dommage mais c'est comme ça pour le moment- entre le Waze de madame et le Garmin avec lequel je passe beaucoup de temps pour le préparer, et qui, à force, me fait penser à une bouze, pour rester poli) : Donc, hier, je rappelle à Madame qu'elle programme son Wase pour éviter : Les autoroutes, et les "routes non bitumées" Nous comparons les deux pour le trajet prévu : 72 kms, même début de parcours, c'est bon signe (tu parles Charles) Nous partons, le cœur léger, le Veltop oté puisqu'ENFIN il y a...du soleil !! Dés le départ, la bouze qui me sert de GPS, délire...m'indiquant de faire demi tour...puis demi tour une fois que le demi tour est fait...donc il m'indique clairement et en couleur de faire des ronds et pourtant il est ultra préparé avec le PC auparavant... On se rabat donc sur le Wase...on fait 4 kms, et Madame m'indique de tourner à droite...ça me semble très curieux, c'est une toute petite route et ça semble monter très fort... Et là nous voici dans du...23%? Plus? La cata...on fait 100 m comme on peut et à fond mais on doit stopper...oui mais comment? Madame met le "frein à main", c'est à dire des garnitures sur un disque de 160 mm à la roue arrière...sauf que ça ne sert à rien...je descends, le convoi recule, j'attrape le siège et le retient en m' arcboutant, j'entends un cri féminin...(séquence "Les Dieux qui sont tombés sur la tête" avec la Land Rover où rien ne fonctionne, sans frein à main en haut d'une côte avec l'institutrice qui crie) Je tente en retenant le tout du bras gauche, de dételer la B Turtle...impossible...il faut stopper cette roue...je n'ai pas de bras télescopique et ne pouvant lâcher l'affaire, je regarde ce qu'il y a sur le porte bagage, attrape un truc qui devrait faire l'affaire d'une main, et le glisse sous le pneu...ensuite je décroche la B Turtle de 72 kgs, je me traine avec en essayant de la placer en travers, pas moyen ça va dévaler, je la monte comme je peux à 50 m de là, dans un petit "plat" près d'un fossé. Un couple arrive...ils me demandent si j'ai besoin d'aide (YES!)...j'essaye de leur faire comprendre que j'ai besoin d'une pierre, ou d'un bout de bois, pour caler le trike tandem, pour reprendre notre affaire qui est presque sous le pneu, et redémarrer, sans la remorque...ils partent en chercher un...mais il n'y a rien...finalement ils trouvent quand même une grosse pierre et proposent de me pousser au démarrage. Nous démarrons dans du 23% ou plus (!!) tout à fond...8oow du BBS02 survolté en 52V qui tire sur la chaine finale, composée de 2 chaines, en plus du moteur roue au max, avec nous deux en sus (c'est à dire Jeannie Longo et Bernard Hinault 😜) on se demande si ça va casser ! Tant qu'on est pas à 14 km/h, ça chauffe !...2 coupures de jus dans les 500m, 3 départs en côte... Il y avait 500 m de ce dénivelé avant une montée plus acceptable...on fini par y arriver, je me gare...un bout de bois calé derrière le pneu...et je redescend...500 m, non sans avoir changé de chaussures acquises l'avant veille (détail pour la suite🤪) histoire d'avoir la meilleur accroche possible pour espérer (Est-ce possible seul? Je ne le pense pas) remonter la B Turtle...je recroise le couple qui est remonté (avec l'espoir secret qu'ils m'aideraient, j'avoue) et après "La adventura !" et un "Good luck!" me voici à marcher seul en faisant une ptite prière à Buddha :"Buddha, fais que je croise un sportif ou une sportive pour m'aider à la remonter" 30 secondes plus tard, je croise une sportive (en même temps marcher dans du 23% ou plus, faut être un minimum dynamique) que j'aborde : "Hello, are you strong?" Elle me répond dans une novlangue que je pratique aussi (l'hispano-anglais- avec des gestes) que oui, enfin, ça va. Cette réponse parfaite m'indique qu'elle comprend l'anglais, qu'elle est dynamique et pleine de bonne volonté : C'est Buddha qui me l'a envoyé, immanquablement. Nous redescendons vers notre destin de pousseur de remorque de 72 kg dans du 23%. Même à deux, ce fut long...reprendre son souffle x fois. Ces 500m ont duré...une heure, une heure pour faire 500m, on ne doit pas être loin de la vitesse de la tortue terrestre, en sprint. Ce n'était que l'apéritif, même pas le hors d’œuvre de ce qui nous attendait... Ami rouleur, si tu ne voies plus le reste de route à 100m, c'est normal, elle plonge...🙃 Le hors d’œuvre : Toujours sous l'emprise de madame, elle même sous l'emprise de son Wase 😏 c'est donc elle qui m'indique les directions. On se retrouve sur un chemin, légèrement bitumé, toujours avec du gros dénivelé...bon...ça passe...on continue. Un villageois nous demande où on va (ou quelque chose de ce style) A ce stade, à part lui dire qu'on va à 70 kms de là...on discute, lui en espagnol (que j'arrive à comprendre) et moi en charabia (que je suis surement le seul à comprendre) Il nous dit donc qu'après il y a des camino, je lui demande si les camino sont comme celui ci, avec mon impeccable charabia et il me semble qu'il me répond que oui, du coup, OK, on continue (d'ailleurs si on ne continue pas, c'est demi tour avec du 23% en descente) Puis le camino sur lequel on peut rouler devient un camino de plus en plus impraticable, nous voici sur un chemin forestier, avec un joyeux passif de 8 jours consécutifs de pluie, la gadoue, des flaques d'eau à profondeur inconnues, des monticules de boue, des dévers...et madame me dit que c'est le bon chemin...Soit. Cela devient progressivement de plus en plus godillant et délirant, on chasse de tous les côtés puisque ça monte, puis ça descend et que ce n'est pas un trois roues motrice ni un tracteur, c'est une seule roue motrice avec pneu de route, avec 4 autres roues et nos 298 kgs... on est dans la Jungle espagnole. Puis à ma question "et maintenant quel chemin, à droite ou à gauche?" madame n'a plus de réponse, elle ne sait pas...moi je n'y comprends rien, mais on doit continuer... Je fais au feeling, le chemin de droite étant impraticable, je prends à gauche, avec les cris de peur de Madame, car c'est un sacré cirque de piloter l'ensemble, même à moins de 10 kms/h voire 2 km/h. Et à ce point précis où je m'en vais faire une petite photo, je m'aperçois que la sacoche tunnel est ouverte et qu'une de mes chaussures toute neuve est tombée...ça y est, je suis François Perrin qui a perdu sa chaussure. HEM Je repars donc à pied, refaire tout le chemin s'il le faut...et c'est ce qui s'est passé. Des kms en sandales Shimano à cales dans les flaques et la gadoue bien profonde, rencontrer des marcheurs, je continue à baragouiner que j'ai perdu ma zapatto black, mais personne ne l'a vu. Je fini par abandonner, demi tour et c'est reparti dans l'autre sens, c'est pas une journée vélo, c'est une journée muscu et marche dans la boue mais pas en Rangers. Je fais la récap intérieurement de notre trip...une tatane pétée, des lunettes de soleil perdue, mon pantalon qui se décolle et qui s'ouvre sur 20 cm, 8 jours de pluie, des nuitées à l’hôtel au lieu de rouler, des heures que je suis en train de marcher dans la boue à chercher ma godasse neuve et qui est au final perdue...je la vois finalement, accrochée par un quidam qui devait passer par là, à un barbelé. Perpète plus tard, je suis de retour à ce point que j’appellerais : Le point mort. Madame m'informe qu'un 4x4 est passé et que 2 hommes lui ont fait comprendre qu'il fallait faire...demi tour !! HEM HEM J'enfile mes chaussures, les vrais que je croyais avoir perdus, et je décide de marcher en éclaireur pour voir si il y a quelques chose qui coince, car faire demi tour est à la limite de l'impossible ! Je fais...150m...et là, tout est coincé, même un VTT ne peut passer, rien ne pourrait passer sauf gros engin à chenille ou tracteur. Je reviens...il faut faire demi tour 😩 Je redécrocche la B Turtle...je manœuvre le mini vélo...et je sens qu'on ne pourra pas repartir avec la B Turtle...je la pousse, dans cette gadoue profonde, bref, une autre séance de muscu...puis je reviens...nous remontons à deux sur le trike tandem...ça part dans tous les sens, ça chasse de devant comme derrière, ça danse...et finalement, ce qui pouvait arriver arriva : On a versé 🤪 🥶 Ami rouleur, j'espère que tu a un peu de compassion (ou que tu te marres) en imaginant qu'on a versé...dans de la grosse flaque de boue... Cris de Madame avec la main coincée, je la relève, et je dois relever le mini vélo...on est dans un état comme si on revenait d'une entrainement militaire...toujours sans les Rangers. Je lui dit que je vais continuer seul, je repars, et le rallye continue, faut arriver à ne pas reverser ou se retrouver dans le fossé. Ceci est une route bitumée d'après Wase/Madame (et moi qui tourne en rond avec le Garmin, ça fait la paire) Je repars à pied rechercher la B Turtle et je me traine comme une tortue... Puis madame se réinstalle, je ré- attelle. Rangers de type Shimano-chaussette. Puis on y va... où ça? Vers l’hôtel qu'on a quitté le matin ! Et c'est pas fini...après le rallye dans la boue, revoici la jolie pente à 23% sur 500 m, en descente cette fois ci... On peut pas faire plus en équipement de frein (Disque 203mm/4 pistons = Frein arrière électrique très puissant) mais ça reste des freins de vélo, pas de moto...on est à 298 kgs roulant sur du 23%...(ou plus?) Je stoppe au bout de 150m, je sais que les disques crament...je verse de l'eau du bidon sur les disques tout en tenant fermement le levier droit (en plus du "frein à main" de madame)...le même effet que si c'était sur de la soudure avec un beau crépitement et de la belle vapeur. Et on a terminé cette descente. Bilan : 5 heures de sortie, épuisés après ces...12,8 kms (Non, on ne rit pas!) Crottés, boueux des pieds à la tête, le patron de l 'hôtel a eu le plaisir de revoir pour le repas (à heure espagnole soit 14h45) deux cul terreux affamés (forcément) et là dans la chambre, en plus de la séance lessive, il nous faudrait...un balais ! Pour ce soir on va rester calme, on va méditer et tacher ne va pas détruire ces 2 GPS, même si ce Garmin est si globalement inutile qu'il me sort par les yeux 😩
    2 points
  6. Hello, j'ai ouvert ce petit topic, qui manquait cruellement à ce forum Sponsorisé par le divin @InMoWh75et l'incontournable @Pat75 Humour et second degré requis 🤗
    1 point
  7. Salut, J'étais un peu dans le même cas que toi avant de franchir le cap de la trottinette. Mon 1er choix se porté sur la Mini, par la suite j'ai vite changer pour la SPW5. La SPW5 est un très bon compromis entre performance, confort et prix (au vu de ton utilisation que je partage également). Je viens d'en faire l'acquisition et je n'en suis pas déçu Meilleur vitesse, accélération, autonomie, etc.. par rapport à la Mini. Sachant qu'avec la mini si tu veux une meilleur autonomie, tu devras prendre celle avec la batterie 52V 21Ah ce qui revient à 100€ près de la SPW5 (1600€ mini vs 1700€ spw5). Rien que pour ça, le choix est vite fait lol. Concernant l'étanchéité, la trottinette n'est pas étanche et même les petits bidouillage qu'on peut lire sur le forum ne la rende pas étanche, cela améliore juste un peu plus l'étanchéité lol. Mieux vaut éviter de rouler sous la pluie (et même sur sol mouillé) si tu veux éviter un bon nombre de galère. Pour ma part, j'ai pris la décision de ne pas rouler sous toute forme de pluie (fine, moyenne ou forte et même après qu'il est plu donc sol mouillé) ce qui implique de faire attention à la météo haha. Concernant les antivols, tu auras beau rajouter tout un arsenal de sécurité, rien n'empêchera de te la faire voler malheureusement. Ceci n'est que mon humble avis.
    1 point
  8. Je pense que vous partez TRES loin chercher des explications. :-D. Le woble n'edt pas du a une quelconque asymétrie de la roue, mais clairement d'une asymétrie de la conduite ! (Pied qui appuis plus d'un coté que de l'autre, tibia qui pousse plus d'un coté que de l'autre, etc...) Les powerpad ont l'avantage d'éviter d'avoir a serrer la roue vers le centre pour freiner/accélérer, car on appuis dessus de manière parralele au plan de la roue, et donc beaucoup moins de chance d'asymétrie sur l'axe de la roue dans les appuis (et donc pas d'effort allant contre l'effet gyro de la roue).
    1 point
  9. Faut jouer au loto en commençant avec ses chiffres alors !
    1 point
  10. Je pense que tu parle du youTubeur qui avait un casque de ski, ou la mentonnière sert uniquement a protéger des perches pour marquer les slaloms. Ici on parle d'un casque conçu pour le vélo, donc je pense prévu pour...
    1 point
  11. La puissance en Crète est importante dans certaines situations où des surtensions de puissance sont nécessaires pour des démarrages rapides ou pour surmonter des obstacles. En condition réelle il est rare de dépasser les 1200 watts, il faut se trouver dans une pente bien raide.
    1 point
  12. Pour faire son petit marché chez E-Riderz : Le truc phosphorescent doit être vachement pratique pour retrouver sa roue sans allumer la lumière...
    1 point
  13. 10ème, 11ème jour : 🌧️ ☔🌧️ Je crois qu'on est en pleine période de sécheresse asymptomatique 🤡 L'excellent Veltop a un point faible, il faut dire qu'utilisé comme jamais depuis 7 jours d'affilé (!!) il n'est pas là pour la décoration. Donc, aujourd'hui comme hier, encore coincé à l'hôtel pour cause d'énorme saturation à l'H2O + le froid (!) La pluie tropicale ne me dérange pas, on a jamais froid avec des bassines qui nous tombent sur le corps même toute la journée, mais de la pluie depuis 1 semaine avec des températures pareilles et pour du cyclo camping, on n'est pas équipés pour l'hiver... On doit quand même bouger un minimum, ne serait ce que pour se nourrir (et même se re-vêtir!) et en démarrant ce matin, je constate que le tube soudé à la patte du Veltop fixée sur la bome, est cassé en 2, donc l'avant ne tient plus qu'à 50%. A la recherche d'une solution, qu'on a fini par trouver, ouf, étant près d'une zone industrielle et sans même causer espagnol (!) Opération soudure, afin de repartir sur de bonnes bases.
    1 point
  14. je t'en prie 😉. C'est high tems qui m'a donné le code il y a une semaine pour la mienne.
    1 point
  15. Merci l'ami !!! Ça a fonctionné ! Vive l'entraide
    1 point
  16. Salut et bienvenue, essaie 6390 au cas ou, fais moi confiance.
    1 point
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.

arrow_upward