Jump to content
Esprit Roue

Olpop

Membres
  • Content Count

    63
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

49 Excellent

About Olpop

  • Rank
    Rang 1
  • Birthday 04/05/1964

Informations générales

  • City
    Suresnes
  • Genre
    Homme

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonne route les amis, vous allez traverser des paysages magnifiques ! On compte sur vous pour nous faire voyager.
  2. Oui merci @marko ce circuit était une belle découverte pour moi, une éternité que je n’avais pas mis les pieds - a fortiori la roue - dans ce coin que j’ai pas mal pratiqué dans les années 90 quand j’habitais le 19e (pour le mcDo ça ne remontait pas jusque là quand même) Et une belle bande de wheelers...
  3. Olpop

    RRENAISSANCE?

    Bravo à toi @papaCoursac et merci pour ton récit !
  4. @sois33 : J’ai longtemps pensé que le tilt back était induit par une sur accélération de la roue sous nos pieds accompagnée d’un relèvement des pédales, c’est à dire une rotation vers l’arrière de l’assiette maintenue par le système. Puis j’ai fait le même test que toi et, c’était il y a 6 mois, fixé la vitesse max de ma KS14S à 4 ou 5 km/h pour observer son comportement en ligne droite en la maintenant au trolley : pas d’accélération bien sûr, c’était un fantasme, et seulement cette modification d’assiette qui est de plus en plus marquée avec la vitesse. Jusqu’à un point où il paraît difficile d’imaginer se maintenir debout avec un angle de 45° voire plus. Je ne sais pas si le fait de « forcer » l’accélération dans cette circonstance est possible mais il est sur à l’inverse qu’avec cette incidence vers l’arrière grandissante il est de plus en plus difficile de basculer son appui sur les talons pour ralentir. Autrement dit, forcer le tilt back vers l’avant ( ce que l’on fera juste pour rester debout) a des chances d’aboutir à ce que tu as décrit : une accélération de moins en moins contrôlable. Moralité : c’est au début du phénomène qu’il faut ralentir ou au moins cesser d’accélérer.
  5. Si je vivais en région montagneuse je pense que j’aurais franchi le pas du VTT AE depuis des années, ces machines sont devenues des tueries (au sens figuré... quoique...) qui permettent des excursions magnifiques et insensée sans assistance, en tous cas pour moi. Mais à Paris il vaut mieux se rabattre sur le vélo ordinaire, ou le roller. C’est dangereux aussi mais pas pour les mêmes raisons...j’adore le roller en ville, c’est débile mais pour le coup ça maintien éveillé. Vivement lundi qu’on reprenne notre « « sport » » favori. Je mets des doubles guillemets pour les raisons que vous savez... Pas certain d’attendre lundi pour m’aventurer au delà du km réglementaire d’ailleurs...
  6. Ça me paraît un bon choix ! Un peu plus de tout : puissance, vitesse, confort de roulage (pas forcément des mollets), autonomie... et donc c’est peut être une machine qui protègera ton portefeuille un peu plus longtemps du besoin irrépressible de faire grandir ton parc de roues... un peu plus longtemps probablement, mais pas plus 😉
  7. Hello, j'avais rédigé un commentaire sur cette roue en février 2019, je mets le lien ci-dessous, j'y écrivais que l'autonomie pratique de la 14D était de 25/27km en hiver, sans doute plus l'été (j'avais une fois fait 33 km en été mais il faisait très chaud, les batteries sont beaucoup plus performantes par temps chaud). Si tu n'as pas à gravir de montagne, la 14D ne te fais pas ressentir le bridage de sa vitesse avant que n'atteigne 40%, mais si tu dois gravir la Butte Montmartre ou comme moi le Mont Valérien en fin de journée avec 35% alors oui tu ne pousseras pas trop ta machine. Mais dans mon expérience le "problème" n'est pas le bridage de la vitesse, qui est plutôt rassurant et en fait très progressif, mais l'autonomie, si tu sais devoir faire plus de 20km chaque jour et que tu veux avoir une marge de sécurité pour improviser un rdv. Si tu as 2 x 8km à faire chaque jour ce ne sera jamais un problème. La D est parfaite si tu dois faire de l'intermodal, prendre le métro ou le RER, un bus, légère et fine, le seul risque c'est de descendre du bus en l'oubliant sous le siège...la S avec sa capacité de batterie double est évidemment encore meilleure, si tu as le bonheur d'avoir le choix (800 euros pour une S d'occasion ça peut arriver, c'est le prix que j'ai payé pour la mienne) fonce sur la S.
  8. Bonsoir, pas d’hésitation : la 420. Le bouton de mise en route / mise à l’arrêt est parfaitement situé, on peut donc se passer du coupe circuit qui est utile mais non essentiel, alors que rouler 7 ou 8 km réels de plus ça c’est indispensable🙂
  9. Lecture du journal économique Les Echos - le bien nommé - ce matin , qui titre sur l'explosion des ventes de trottinettes électriques en France l'an passé : 478 000 engins ! Chiffre publié par la FP2M et le Smart Mobility Lab. Il était temps de faire une loi ! Mais on voit ci dessous - s'il en était besoin - qu'elle n'a pas été faite pour/à cause des wheelers : Le chiffre qui m'intéresse le plus c'est le chiffre des gyroroues : 5 500 (+31%). On le savait, la roue est un moyen de transport d'initiés... bien sûr ce chiffre ne reflette pas le marché réel, auquel il faudrait rajouter les achats via AliExpress et autres (enfin, c'est ce que j'imagine, ce serait d'ailleurs la même chose pour les Trotts), mais il ne précise pas non plus que nombre d'entre nous ont plus d'une roue dans leur parc... Bref, nous ne sommes décidément pas très nombreux ! Profitons en, c'est assez sympa de se savoir singulier à une époque où tout le monde possède le même téléphone... 😉
  10. Levé tôt ce matin et devant mon café je feuillette négligemment le dernier numéro du Point reçu dans ma boite aux lettres avant hier quand soudain page 16.....Bim ! l'invention de la roue suspendue ! KingSong et InMotion à l'honneur avec leurs derniers engins... !! C'est là page "Tech&Net" du point, qui compare souvent les derniers Laptops où les derniers smartphones...je ne connais pas le journaliste qui coordonne cette page, Guillaume Grallet, peut-être est-il l'un d'entre nous qui se cache sous un pseudo discret... ou tout simplement quelqu'un qui a de bonnes antennes... C'est cool je trouve pour ces entreprises qui sont en passe de franchir un cap technologique que nous pensions tous très difficile à passer il y a encore un an... la suspension était toujours le souhait numéro 1 d'évolution et voilà, c'est fait. C'est cool aussi pour la wheel en général, Guillaume Grallet si tu nous lis merci pour ce coup de projecteur positif. J'en profite pour avouer que S18 me fait déjà de l'œil ...
  11. Essaie de faire une maj avec Eucworld ou DarknessBot ? Je serais étonné que ça fonctionne mais bon...
  12. C'est le moment d'aller faire des 8 devant les FdO ! ?
  13. Comme le dit @Fredzewheell pas de différence en dehors de la capacité batterie, du poids et de la forme, la S étant un peu plus large au niveau des appuis. Mais la conséquence d'une plus forte réserve d'énergie sur la S lui permet de mieux soutenir les fortes demandes de puissances (accélérations, montées) ce qui peut donner l'impression à l'usage qu'elle marche un peu plus fort. En ce sens il y a une différence. Le peu de topics sur la S s'explique par le fait que c'est une D, et réciproquement ? J'ai eu une D, j'ai une S, la S est évidemment plus pratique puisque tu passes moins souvent à la pompe et qu'elle t'emmène plus loin. La différence de poids est mineure à l'usage. La D est plus confortable au niveau des appuis et des malléoles mais c'est tout à fait négligeable. Les deux sont des supers jouets, super pratiques, irréprochables, pas seulement en ville, et très solides - résistance aux chocs etc - tu ne peux que regretter leur Vmax (30 donc en pratique 27/29) et leur puissance de 800W qui est ok sur le papier pour tous les gabarits jusqu'à 120kg mais me parait juste au delà de 90kg, pour ça il y a la MCM5 Gotway, qui est assez ultime parmi les 14. Si tu as envie d'une KS14 va sur une S si tu en trouves une, aucune hésitation, tu ne t'en sépareras ensuite sous aucun prétexte...
  14. Merci @King Size d'attirer notre attention sur cette publication. 8 morts en EDPM en 2019, c'est la première année où cette statistique est disponible. C'est 8 de trop, et on peut imaginer qu'il y a un nombre de blessés très importants puisque la moindre chute en Trott ou en roue entraîne souvent des bobos et plus. C'est intéressant. Sans doute aura t on prochainement une statistique plus complete (nb d'accidents répertoriés y compris les non mortels, répartition agglomérations/hors agglomération, voire type d'engins), ce qui permettra de mesurer l'année prochaine l'efficacité de la législation qui nous a descendu des trottoirs (ce que je trouve normal, mais il faut reconnaitre que pour beaucoup de touristes sur leurs trottinettes de location c'est beaucoup moins sécure pour eux - au profit des piétons) et qui nous prive théoriquement du hors agglo. A noter que seulement 3 piétons circulant en EDP non motorisé c'est à dire en rollers, trottinette mécanique ou skate sont dénombrés. Ci dessous le tableau qui nous montre tout ça.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.

keyboard_arrow_up