Jump to content
Esprit Roue

thekid

Membres
  • Content Count

    3
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

6 Neutre

About thekid

  • Rank
    Rang 0

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. @frabad Merci. Il a suffit que j'envoie ce message pour qu'enfin ça passe... J'aime moyennement installer une appli sans passer par le store. J'ai un S9, normalement c'est d'assez bonne facture. Je vais déjà voir si avec le nouveau firmware il y a moins de problème de connexion. Thank's again.
  2. Bonjour, J'essaie désespérément de faire cette mise à jour, le pourcentage "Completed" avance doucement mais à un moment, poum, ça repart à zéro... Meilleur score avant raz: 49%. A ce rythme-là, j'y suis encore dans 6 mois... Comme mon application est très sujette aux déconnexions intempestives, je subodore que ça vient de là. A tip ?
  3. Bonjour, N'importe qu'elle personne passant par ce fil en tirerait une impression extrêmement négative et serait encline à donner raison à Mme Champenois, voire même à aggraver son jugement: les utilisateurs de trottinettes sont vraiment d'irrespectueux et grossiers personnages. Au lieu de véritables réponses sur le fond, que lit-on ? Essentiellement des propos grossiers et misogynes qui n'honorent pas ce forum. Parce qu'un papier déplait, on traite le journal lui-même de torchon, sans faire la moindre différence avec la chronique, qui est le point de vue d'une auteure. Et on insulte l'auteure, on cherche à la rabaisser en utilisant l'image classique d'idiote, idiote parce que c'est une femme bien sûr, on fait des allusions graveleuses à son physique. Pour convaincre que les utilisateurs des nouveaux engins de déplacement ne se limitent pas aux abrutis qui circulent à grande vitesse sur les trottoirs ou laissent choir leur machine n'importe où, il va falloir s'y prendre autrement. La première chose à dire est que les comportements irrespectueux de certains utilisateurs sont effectivement inadmissibles. Les piétons en sont les premières victimes, et les utilisateurs respectueux d'autrui en sont les victimes collatérales par l'image déplorable qui est donnée de leur pratique (et même doublement victimes car ils sont aussi piétons à l'occasion). Je ne vois du reste pas comment donner tort à Mme Champenois sur la première partie de son papier (https://www.liberation.fr/france/2019/05/23/la-trottinette-y-en-a-ras-la-casquette_1729146 ). Mais cette manière qu'elle a ensuite de mettre tout le monde dans le même sac est elle aussi irrespectueuse et insupportable. Mme Champenois laisse parler son ras-le-bol -- qui est bien compréhensible --, comme on le ferait au café du commerce, sans faire la part des choses. Et elle attaque les utilisateurs en tant que personnes, qu'elle trouve ridicules au-delà de quatorze ans. Elle cherche à humilier et à rabaisser et, au vu des réponses ici, y parvient assez bien, la plupart des intervenants visant simplement à lui rendre la monnaie de sa pièce. Il est pourtant très facile de démolir son "argument". D'abord, le ridicule ne tue pas. Il est même parfois salvateur et il peut être courageux de l'affronter. Je dois le reconnaître, parfois, je me sens un peu ridicule sur mon engin (c'est une roue). Tant pis. J'assume. La pratique de ces nouveaux engins est assurément ludique. Et alors ? On n'aurait plus le droit de s'amuser après 14 ans ? De se rouler par terre, de brailler (sans trop déranger ses voisins, bien sûr), de dormir à la belle étoile, de faire la roue, de faire de la roue et de la trottinette ? La vie ne doit pas être gaie avec Mme Champenois... S'amuser est une chose sérieuse ! Ensuite, Mme Champenois argue que "faire de la trottinette électrique n’est en rien un sport ". Certes (encore qu'il puisse y avoir des pratiques sportives, dans un autre cadre). Et alors ? Conduire un gros 4x4 diesel dans la circulation bondée non plus, cela ne semble pas l'attrister autant. Il est pourtant assez évident que trimballer 2 tonnes d'acier avec soi a sur l'environnement un impact autrement plus fort sur l'environnement que de se déplacer sur un engin de 10 à 20 kgs. Qui est ridicule ? Celle (ou celui) qui cherche à minimiser son impact, ou celui (ou celle) qui continue envers et contre tout de polluer l'atmosphère ? J'ai pour ma part autant de griefs, voire plus, à l'égard de qui m'asphyxie qu'à l'égard de qui me bouscule. Mme Champenois estime enfin qu'utiliser ces engins c'est "juste se laisser porter, zigzaguer à sa guise". Eh bien oui... cela s'appelle de la glisse, c'est agréable et ludique, comme le sont d'autres pratiques de glisse telles que le ski, le parapente, etc. On ne peut que lui suggérer d'essayer. Mais quand elle y aura goûté et reconnu le plaisir de ces pratiques, aura-t-elle le courage d'affronter le ridicule ? TheKid (je remercie Mme Champenois de m'avoir inspiré ce pseudo)
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.