Jump to content
Esprit Roue

Matoone

Membres
  • Content Count

    43
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

5 Neutre

About Matoone

  • Rank
    Rang 0

Informations générales

  • Localisation
    Lyon, France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bon j'ai craqué! Je ne manquerai pas de faire un retour quand ce sera monté
  2. Franchement 100 euros 2 pédales... ça me rappelle le prix d'entretien de mes rollers quad. Le prix pousse pas à l'achat, surtout que les repose-pieds d'origine me conviennent parfaitement... ... Mais j'ai toujours pensé que leur taille et dimensions devaient influer énormément sur la conduite. Un simple grip est en soi une révolution... Des retours poussés plus précis et nuancés sur l'ajout de ces pédales? J'ai l'impression que pour l'instant ce n'est qu'hyper positif et j'en conviens. Mais ça vaut son prix selon vous? Quels changements constatez vous dans votre pilotage? Ca doit mettre (encore plus) en avant l'aspect berline. Perd on en réactivité, spontanéité?
  3. C'est intéressant car on en arrive (enfin!) à ce fameux rapport poids/puissance/autonomie qui à mon avis est la clef dans la plupart des situations de choix de machine. J'ai un ami (qui était un client à la base - j'étais vendeur de roue) à qui j'ai fourgué une Ks 14D. Je sentais bien que le mec était un potentiel "power user". En même temps (eh oui !) le mec me dit qu'il habite au 7e étage sans ascenseur. Et à vue de nez le mec fait 50 kgs à tout péter... Bin le mec a depuis acheté une tesla dont il se sert quand "on va rouler!". Il m'a confié il y a peu qu'il avait été très bien orienté et qu'il prend toujours la 14D pour 95% de ses trajets. Il ne l'avait pas envisagé de prime abord, mais dans certaines situations, le facteur poids est capital. En fait pour moi c'est la clef de voûte d'un choix de wheel. Si ce facteur n'est pas important (rez de chaussée, pas d'utilisation multimodale), le choix est assez simple et il y a aujourd'hui pléthore de roues satisfaisant ces exigences. Si par contre c'est important... mmmh le choix tend à se réduire. KS 14D, IM v5 ou v8, la GW mcm5 commence dejà à prendre du poids et l'autonomie est plutôt décevante... Il reste la ips i5 qui n'a pas su trouver son public... Mais pas de nouvelle roue citadine légère ces dernières années, que des monstres de puissance, évidemment super chouettes pour nous power users, certainement moins pour mon pote ou ma copine...
  4. Alors les phases de test commencent à dater, je veux pas dire de conneries mais c'est assez long, et la résistance ne baissera pas si tu laisse la batterie branchée: dans ce cas elle continuera à résister ad vitam (ou presque ). Plutôt quelques minutes/dizaines de minutes je pense à confirmer. Par contre pour choisir le composant j'ai le souvenir que c'est assez complexe et qu'on se base sur un delta tension et pas sur la tension de fonctionnement. Ma batterie interne: 1000wh(18L) Ma batterie externe: je ne connais pas exactement les cellules mais ça tourne autour de 2000wh de mémoire.
  5. Je pense que l'explication est que la batterie externe branchée via le port de charge ne FOURNIT PAS l'énergie demandée par le moteur. Celle-ci est fournie par la batterie interne, elle gère seule les pics de puissance. Cela fait donc baisser sa propre tension et c'est alors que la batterie externe commence à envoyer le courant. Mais je pense (rien de sûr la dedans que des hypothèses) que le BMS gère la demande de courant, comme elle le fait avec le chargeur d'origine et que ça "lisse" lors des situations où la tension de la batterie interne chute subitement face à une forte demande de courant. Le polyswitch n'est pas en réalité capable de limiter le courant de façon linéaire, mais de façon soit ça passe soit ça passe pas. Les seules fois où je l'ai vu s'activer, c'était lors des phases de test, quand je branchais la batterie externe pleine sur la roue déchargée. Et la d'un coup ça devient hyper résistif et il passe que 0.05 A, et il faut quelques heures pour qu'il refroidisse et laisse à nouveau passer le courant.
  6. Alors en situation de roulage je n'ai jamais vu le polyswitch se déclencher. En fait les valeurs d'amperage qui transitent restent faibles(jamais vu plus de 3 ampères et la plupart du temps entre 0 et 1). Je ne suis pas très calé en électricité mais la différence de tension entre les batteries ne doit jamais être très importante? Quand au connecteur verrouillable c'est ce que j'ai mais je ne verrouille pas justement : au contraire j'ai mis un câble torsadé en deux parties qui se déconnecterait en cas de chute pour éviter d'être tiré par la roue ou de voir le câble se sectionner et de potentiellement finir en court circuit.
  7. As tu bien vérifié l'intégralité du faisceau qui va du moteur à la carte mère? Il n'est pas rare que la gaine soit abîmée à l'endroit où elle passe dans le support pédale pour rentrer dans le moteur. Ce qui est étrange dans ton cas c'est que le potentiel court circuit a l'air minime, il doit s'agir d'un truc vrmt pas facile à voir... En tenant ce cable et en le bougeant(roue ouverte et allumée) on devrait pouvoir définitivement écarter le faisceau qui reste bien souvent en cause.
  8. Selon mes observations on monte rarement à plus de 2 3 ampères en tirant dessus bien fort.
  9. Si tu prends la précaution de les charger à peu près à la même tension, ça ne devrait pas poser de problèmes, selon mes tests faut quand même 1V ou 2 d'écart pour que ça commence à envoyer plusieurs ampères, mais effectivement, je viens de comprendre que tu va pas la laisser sur la trott à demeure. Dans ce cas oui ça pend tout son sens en cas de mauvais réveil
  10. Je dirais qu'en termes de performances pures les trott puissantes peuvent vous amener plus vite et plus "confortablement" plus loin qu'une wheel. Par confortablement, j'entends: c'est plus pépère, demande moins de concentration. Par contre effectivement en terne de praticité et d'encombrement, ces machines peuvent assez rapidement devenir des cauchemars. Et bon le feeling, quand on sait faire de la roue c'est difficile de reprendre du plaisir sur une trott. Mais pour quelqu'un qui recherche l'efficacité pure, c'est un peu comme entre ski et snow: le skieur va plus facilement à plus haute vitesse sereinement. Mais les bonnes courbes du snow (et les courbatures qui vont avec à la fin de la journée): Aaaah quel pied !!!
  11. Par contre je pense pas que ça aie un intérêt de monter un polyswitch si tu ne passes pas par le port de charge, à condition d'utiliser des connecteurs et cables adaptés.
  12. Non pas de précaution particulière à ce niveau. En utilisant le CD entre la batterie externe et la roue, on voit en temps réel l'ampérage qui transite, et lorsque les batteries sont pleines et qu'on tire pas sur la roue ça transite quasiment pas. J'avais pris contact avec lui via son site, en même temps que ma commande des 2CD.
  13. Pour le ratio je ne me souviens pas bien. J'ai été aidé dans ce choix par hobby16, le très sympathique créateur des charge doctor. Hésite pas à le contacter il saura t'en dire plus. J'ai préféré passer par le port de charge pour plusieurs raisons: La modularité en premier lieu. Pas besoin de modifier le cablage existant, pas de trous dans la coque... Ensuite le fait de pouvoir l'utiliser facilement sur toutes mes roues (j'ai juste deux chargeurs gx16-3 type rockwheel, 2 charge doctors avec entrée gx16 et différentes sorties pour les différentes roues et ça roule pour tout!). Penses-tu que la perte par effet joule est importante? Je n'ai pas réellement considéré ce problème potentiel, mais à l'utilisation ça parait jamais vouloir se vider
  14. J'utilise personnellement une batterie externe sur mes roues (quand même plus sur la grosse 18L) quand on veut partir en rando sur plusieurs jours. C'est simple, efficace, ça alourdit pas la roue les jours ou je n'ai pas besoin d'autant d'autonomie. Il y a par contre quelques écueils à éviter et précautions à prendre: Dans mon cas je passe par les ports de charge pour connecter ma batterie externe. Ainsi, elle recharge la batterie interne au fur et à mesure. Il faut bien sûr que les batteries soient de même tension nominale, mais aussi qu'elles soient chargées sensiblement de la même façon. Car si ce n'est pas le cas, attention à a décharge trop rapide d'une batterie (la plus chargée) vers l'autre (la moins chargée) au moment où vous la connectez. Ca peut tout fusiller voir foutre le feu. J'ai personnellement monté un polyswitch sur la sortie de la batterie externe. En gros ça joue le rôle de fusible réarmable: si le courant est trop fort, le matériau qui compose le polyswitch devient très résistant et le débit de courant devient quasiment nul. En refroidissant, il laisse de nouveau passer le courant. Et ça fonctionne, si on branche la batterie externe a bloc sur la roue a moitié vide, on peut voir sur le Charge Doctor l'ampérage qui monte très fort 1/2 seconde, puis qui redescend très bas (bien trop bas pour continuer à charger la roue de façon efficace d'ailleurs, n'espérez pas que ça permette d'utiliser la batterie sur la roue déchargée). En gros c'est une sécurité supplémentaire. Ca coûte pas grand chose et c'est très simple à monter. Attention au poids des batteries: J'ai fait l'erreur (ayant parfois besoin de très grosse autonomie) de prendre UNE grosse batterie d'environ 2000wh. Bin c'est lourd dans le sac, et très difficile à intégrer sur la roue car c'est un gros carré. J'aurais mieux fait d'en prendre 2 à monter en parallèle de chaque coté de la roue et de forme plus allongées, un peu comme les batteries de GT16 pour ceux qui voient. Par contre quel bonheur de pouvoir rouler sans peur de la panne ! Les 1000wh de la 18L + les 2000 j'arrive en bombardant à faire dans les 230 km
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.