Jump to content
Esprit Roue
chrismaz

Une wheel en roue libre?

Recommended Posts

Question aux spécialistes de la wheel. Après le Faceplant de Pépé Wheeler qui était parti pour tenter un record ( cut inexpliqué de sa Monster), je pensais à une chose, qui pourrais révolutionner le monde de nos roues. N'y aurait il pas un moyen en cas de cut de préserver l'assiette de la roue sans que la coque et les pédales plongent vers l'avant et qui permettrait donc en cas de Cut Off de continuer en roure libre et d'éviter les face plant ??
 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@chrismaz

j’ai déjà pensé à un tel système aussi, comme beaucoup d’entre nous j’imagine... 

je ne sais pas si c’est techniquement possible, mais ce serait là une belle évolution sécuritaire de nos véhicules ! 

le problème de la coupure c’est qu’elle peut survenir à cause de nombreux motifs, pas seulement pour un problème de surchauffe ou de sur-puissance. 
pour ma part je n’ai encore jamais eu à faire à une coupure moteur (je touche du bois) ni même à une simple chute de ma roue en 5000km, mais j’avoue y penser quasiment chaque fois que je roule, ce qui n’est pas des plus rassurant ! 
 

alors oui je te rejoins complètement, trouver une solution à ces problèmes de coupure serait un grand pas en avant ! 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Haha, c'est tout le principe de la roue, il faut toute une assistance électronique pour que cela soit opérationnel. Sans cette assistance tu te gaufres, et ce qui vrai aujourd'hui le sera également demain. Comme la gravité terrestre, elle est la même quel que soit le siècle considéré, c'est un invariant

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu l'occasion de tester une roue "simplifiée" pour faire cette photo :

ks18-roue-seule.JPG

Eh bien, si j'ai mis le pneu dans un trou, ce n'est pas par hasard. On a vraiment l'impression d'être sur une savonnette, je n'imagine pas qu'on puisse rester plus de 500 millisecondes en équilibre là dessus.

Cela peut faire l'objet d'un concours, tenir 600, 700 ms sur une roue non alimentée. Bon courage, ne comptez pas sur moi pour participer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne parle pas d'une roue à l'arrêt mais en mouvement. Je ne suis pas spécialiste en lois de la physique, Techos78il me semble que tu es bien calé à ce niveau, il est à mon avis tout à fait possible suivant un type de fixation que cette roue puisse continuer à rouler sans les gyroscopes en roue libre selon le principe de cette vidéo non? 
https://youtu.be/2axygwFPB18

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Justement ce n'est jamais en roue libre… les jambes font le boulot de moteur et le pilote dose le frein mécanique (à disque) lorsqu'il cesse de pédaler pour gérer l'équilibre.

Un monocycle plus simple n'a pas de frein ni de roue libre et c'est uniquement les jambes qui font le boulot de moteur/frein, les jambes tournent constamment 

Edited by edae

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, edae a dit :

Justement ce n'est jamais en roue libre… les jambes font le boulot de moteur et le pilote dose le frein mécanique (à disque) lorsqu'il cesse de pédaler pour gérer l'équilibre.

Un monocycle plus simple n'a pas de frein ni de roue libre et c'est uniquement les jambes qui font le boulot de moteur/frein, les jambes tournent constamment 

Exactement ! Et étant pratiquant de monocycle, je peux assurer que le monocycle en roue libre est autrement plus difficile que le monocycle "classique". C'est une purge ce truc 😂 et très peu de personnes pratiquent ce genre d'engins puisqu'au delà de la difficulté et du côté casse-gueule, ce n'est pratique du tout. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 51 minutes, Pepytoh a dit :

... étant pratiquant de monocycle (à pédales) ...

Respect !. J'ai essayé pendant une semaine, trop dur pour moi...

On peut voir différentes figures par exemple ici : https://www.youtube.com/watch?v=FybctSiwoi8 , mais la pure roue libre , niet, c'est pire que l’œuf de Christophe Colomb...

En physique, la seule solution "stable" serait que la roue ait un très grand diamètre et que le centre de gravité de l'ensemble roue + pilote soit sous le centre de la roue... oui, c'est le principe du culbuto :
attachment.php?id=8051

Ça marche pour le statique avec une anti-roue-libre ( blocage pédales-roue ) , mais pour garder l'élan, ben il faut un pilote expert qui agisse un peu, ou déplier une roulette...

Edited by Techos78
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
15 hours ago, chrismaz said:

N'y aurait il pas un moyen en cas de cut de préserver l'assiette de la roue sans que la coque et les pédales plongent vers l'avant et qui permettrait donc en cas de Cut Off de continuer en roure libre et d'éviter les face plant ??

Je ne suis pas spécialiste et je trouve aussi que ce serait formidable, mais je vois une contradiction dans ce beau rêve : préserver (ou rétablir) l'assiette implique justement un asservissement moteur, soit le contraire de la «roue libre».

En faisant donc abstraction de cette idée de roue libre, et en supposant que ce problème de coupure soit dû à une sursollicitation temporaire, non-destructrice pour les composants électroniques, il me semble qu'IPS est sur la bonne voie en proposant une double carte mère. En cas de «coupure», la deuxième carte mère prend le relais en urgence, le temps que la première soit rétablie.

Edited by fr4bd
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En cas de cut-off dans une montée ou lors d'une accélération, invariablement le wheeler est projeté en avant... Dents sur le bitume! Les cut-off en descente existent mais ils sont vraiment rares, un système de frein mécanique et automatique sur la roue ne serait donc d'aucune utilité et même contre-productif.

 

Mais bon! J'ai quelques autres pistes de réflexion... 

- Pourquoi pas un balancier sur l'axe longitudinal ? Comme les équilibristes qui font du monocycle à pédales sur un câble et qui se servent d'un balancier pour leur fournir inertie nécessaire à leur correction d'assiette, le balancier serait cette fois devant et derrière la roue...avec un lest à l'extrémité pour faire bon poids.

Okay! À la moindre pente ou talus, l'engin se planterait dans le sol et le wheeler apprendrait le vol plané... :$

- Et pourquoi pas mettre une roulette à chaque bout du balancier au lieu du poids pour qu'en cas de contact avec le sol il n'y ait pas bloquage?

Okay... Avec une roulette très en avant ou arrière et qui roule sur le sol trop souvent la gestion de l'équilibre du wheeler risque d'être vraiment compliquée... :$

- Mais alors pourquoi pas raccourcir les tiges pour mettre les roulettes immédiatement devant et derrière la roue principale !?!

Okaaaaaay!?! Avec les roulettes au même niveau que la roue principale, cela risque de ressembler à un patin en ligne... :$

BEN VOILÀ!!! Il suffit de motoriser l'une des trois ou quatre roues de patins en ligne pour obtenir des engins stables même en cas de cut-off !!!

:bowdown:

...Heu?  C'est bon, je sors... :humour: :copain::pastaper:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, edae a dit :

Justement ce n'est jamais en roue libre… les jambes font le boulot de moteur et le pilote dose le frein mécanique (à disque) lorsqu'il cesse de pédaler pour gérer l'équilibre.

Un monocycle plus simple n'a pas de frein ni de roue libre et c'est uniquement les jambes qui font le boulot de moteur/frein, les jambes tournent constamment 

Et pourtant non, le lien vidéo que j'ai posté plus haut, le rider du monocycle en descente ne pédale plus et reste en roue libre . D'où mon intrigue.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 19 minutes, chrismaz a dit :

Et pourtant non, le lien vidéo que j'ai posté plus haut, le rider du monocycle en descente ne pédale plus et reste en roue libre . D'où mon intrigue.

J'ai remarqué aussi et vers la fin de la vidéo pour descendre du "ponton" il se penche en arrière comme vous avec vos engins électrique, ralentir ou gardé l'équilibre ?

En tout cas il a un sacré sens de l'équilibre  :yaisse:

Edited by Christian-91
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bon en gros rien à faire, le cut-off doit être compris comme une possibilité malheureusement intrinsèque aux roues électriques ! A moins effectivement de pouvoir équiper chaque roue comme la IPS. 

D'ailleurs, existe-il des Wheelers qui n'ont jamais connu la coupure ? Pour le moment c'est mon cas, en presque 1 an de wheel (on peut donc dire que je débute encore). Et c'est la chose que je redoute le plus ! Bien plus que la gamelle pour erreur de conduite, qui ne m'est pas encore arrivée non plus. 

Bref, pensez bien à tous me répondre parce que sinon je vais être obligé de créer un sondage ! 😜 🙂 

Edited by Yugs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Être en roue libre, c'est de ni pédaler, ce qu'il fait parfois, et ni jouer avec le frein, ce qu'il ne fait jamais même si cela n'est surtout visible que sur les fortes pentes.

En roue libre comme on le peut le faire sur un vélo sur un monocycle cela ne fonctionne pas du tout 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Yugs a dit :

Bon en gros rien à faire, le cut-off doit être compris comme une possibilité malheureusement intrinsèque aux roues électriques ! A moins effectivement de pouvoir équiper chaque roue comme la IPS. 

D'ailleurs, existe-il des Wheelers qui n'ont jamais connu la coupure ? Pour le moment c'est mon cas, en presque 1 an de wheel (on peut donc dire que je débute encore). Et c'est la chose que je redoute le plus ! Bien plus que la gamelle pour erreur de conduite, qui ne m'est pas encore arrivée non plus. 

Bref, pensez bien à tous me répondre parce que sinon je vais être obligé de créer un sondage !  😜 🙂 

Plus de 15000 km en 2 ans sur ma GT 16 et pas de coupure, mais en effet, j'y pense parfois. Je ne vois pas pourquoi une fonction roue libre est impossible. Auriez vous imaginé il y a 10 ans une wheel de la sorte ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que la mécanique ce n'est pas de la magie cela respecte les lois de la physique. Que l'on puisse trouver un système c'est possible mais ce ne pourra pas être de la roue libre sans ajouter un second point d'appui au sol, ce n'est donc plus une monoroue

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet. Essayons avec un engin à 2 roues en ligne.

Imaginez que vous faites du vélo sans les mains. Si vous voulez vous mettre debout, il faut des pédales longues côte à côte qui restent horizontales... comme une e-roue. Et la propulsion peut être commandée par l'équilibre du pilote... comme une e-roue. Par contre la direction ne dépendrait (assez mal) que de l'inclinaison en roulis, comme un skate.

En mono-roue le contrôle de direction dépend beaucoup du vrillage du corps, mais pas en bi-roue.

En résumé, l'engin serait stable en tangage, mais pas le pilote qui est solidaire des pédales, et le tout avec un contrôle en cap problématique... C'est pas le pied tout ça.

Sans blague, quel est l'imbécile qui a inventé les roues électriques, quel est le crétin qui ose monter dessus ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rejoins la conversation, pourquoi ne pourrions nous pas avoir les pédales reposes pieds qui seraient allongées vers l'avant à la manière d'un gyroskate (rouge sur croquis), de sorte que ceux ci reposeraient sur le sol en cas de coupure ?image.thumb.png.13cd0a0a9e0d7a86ee7cc65a95e50e40.png

 

 

Edited by MIKL72
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui se déploierait si coupure (via un ressort par exemple) avec une petite roulette au bout des tiges.  Une (ou deux) sur chaque pédale, qui se déploie vers l'avant et l'autre vers l'arrière. C'est une solution possible à tester mais donne des pédales plus complexes et plus épaisses. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Techos78 a dit :

En résumé, l'engin serait stable en tangage, mais pas le pilote qui est solidaire des pédales, et le tout avec un contrôle en cap problématique... C'est pas le pied tout ça.

Sauf si la première roue est équipée d'une "direction" de type Speedboard...

On progresse, on progresse... Certe, mais vers où? :D

Edited by King Size
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.

keyboard_arrow_up