Aller au contenu
Esprit Roue
chrismaz

Combien de chutes ? Temps d'apprentissage

Messages recommandés

chrismaz    64

Bonjour, 

En tant que petit nouveau dans le forum, et suite à mon achat d'une roue d'occasion ( Kingsong KS 14,800 w) J'aimerai avoir vos retours au sujet de deux choses.
Sachant que je possède un Segway depuis 10 ans avec 10000 km au compteur et moins de 10 chutes dont 2 plus ou moins douloureuses, j'aimerai savoir pour les expérimentés si vous chutez souvent, avec plus ou moins de gravité, ( ou simplement arrivez à vous en sortir en courant sans tomber) et à quelle fréquence depuis que vous ridez sur monoroue.
Je pose cette question importante pour moi,  car j'utilise mon Segway professionnellement chaque jour sur les pistes cyclables lyonnaises, et j'ai décidé de me mettre à la roue pour plus de praticité. Sachant que je suis dans le milieu artistique et que les arrêts de travail n'existent pas, je crains de me blesser avec la mono roue. Dans ce cas les protections sont elles obligatoires et efficaces ? Perso , je n'ai jamais mis de protection sur mon gyropode , trop ennuyeux à mettre pour moi. Je ne suis pas du genre casse cou et assez prudent dans l'ensemble, mes chutes sur Segway ont été dues à des erreurs d'attention personnelles.

La deuxième question concerne le temps d'apprentissage, je tente depuis 3 jours quelques aller retour de quelques mètres dans le garage, et j'ai cette impression que la monoroue est largement casse gueule par rapport à mon Segway ou est ce encore la peur du débutant ? 

Avez vous vraiment galéré pour apprendre dans l'ensemble ?  Et en combien de temps en général .
Merci

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grogadin    23

Hello, j'ai dû mettre 5h cumulées, mais il y en a beaucoup qui y arrivent en moins de temps.

J'ai dû chuter 4 fois, dont 1 fois où j'ai eu mal, mais rien de cassé.

Protections : casque intégral, blouson moto, coudières, protège poignet, genouillères, short crash pad

  • J'aime 1
  • +1 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jbwheel    93

C'est plus dur que le Segway ! Mon apprentissage : 3h par jour pendant deux jours sans protection (sauf pour la roue qui peut se rayer et que je rattrapais avec une sangle attachée à la poignée/ma ceinture). Penduler, tourner autour d'un arbre / un poteau en se tenant puis lancée de quelques mètres etc. Au bout d'une semaine c'était bon pour la ville. Sinon >5000km en ville sur 14" (V<25km/h), et 3-4 chutes douloureuses, sans protection.

Je précise que je suis souple, vif et avec une bonne condition physique mais que j'anticipe beaucoup donc prudent !

 

Modifié par jbwheel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cédric54    2

tout le monde y arrive en un peu plus ou un peu moins de temps.......Ce n'est guère important.... 

Ce qui est plus important de comprendre c'est que tu risques peu la chute grave en débutant, en n'avançant guère.  Les meilleures gamelles arriveront quand tu sauras en faire, que tu seras trop confiant pour mettre des protections, et que tu ne t'apercevras même plus que tu vas vite....

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chrismaz    64

Merci Pour vos retours. Je fais ca dans un petit garage, et je vais dans quelques jours aller dans une grande piece ou un ami vient de refaire une chape neuve. 
J'ai découpé un vieux haut en néoprène pour protéger la roue, comme j'avais vu dans certaines vidéos, car certaines fois je n'ai pas le temps de rattraper la roue, et cette derniere part en toupie et bonjour les dégats. J'ai flippé même un moment car le carénage avait bougé et frotté sur la roue. Mais j'ai pu le remettre en place.
Bref , en effet je comprends qu'il faut du temps. Je rêve tout de même qu'un constructeur arrive dès que possible à trouver les bons gyroscopes pour stabiliser la roue à l'arrêt comme le Segway. Reste à savoir si c'est réellement possible sur une roue.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
thy31    24

Faire juste attention au début....on a tendance à se diriger vers ce que l'on regarde.....bref...éviter de regarder les arbres O.o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chploup61    72

A chaque fois que je vois des débutants raconter leurs difficultés, je m'étonne du lieu choisi: une pièce de la maison, un garage, la pelouse du jardin, un sous-sol d'immeuble plein de voitures et de poteaux... bref des lieux totalement inadaptés.

Il faut une zone immense, lisse et sans aucun obstacle, qui permette de se concentrer uniquement sur la position pour avancer et donc trouver de l'équilibre. Si possible sans spectateur, c'est vraiment mieux que de se sentir regardé et moqué par les badauds à l'œil bovin. Pour s'élancer, plutôt qu'un poteau qu'il va falloir lâcher sans vitesse, préférez une rambarde de plusieurs mètres de long pour y faire glisser le protège poignet le temps d'accélérer. Pour tout ça, un parking d'université ou de centre commercial, hors horaires d'ouverture (mais éclairé!), c'est vraiment pas mal.

Bien sûr, protections maximum du wheeler pour enlever les craintes de se faire mal en tombant, et protections renforcées de la roue (même si c'est moche, c'est temporaire !) pour ne pas avoir à la rattraper quand elle va tomber toutes les trente secondes.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
0rsa    1 175

+1 moi c'était un parking immense le dimanche matin à 7h, désert :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nrvfromcnr    154

Hello,

Je ne répondrai pas à la première question, je suis un petit nouveau avec moins de 200 Km au compteur ;)

Pour la seconde question, j'ai appris en un peu moins d'1h de formation à sentir la roue, monter seul (avec appui), me diriger (à plus ou moins 1m : tiens je vais passer à gauche de la poubelle, ... bon OK je passe à droite), accélérer et freiner.

Je me souviens nettement d'un mélange de joie (han c'est top !) et de frustration (ptin c'est quand même pas gagner pour passer partout easy). Après 5 jours (à 2+h/jour), je démarrais seul sans appuis (pas toujours très joli ni du premier coup), et commençais à attaquer les sentiers VTT pas trop complexes et les chemins stabilisés, sans être tout à fait rassuré au début. Puis après 10-20 Km de chemins (j'en ai beaucoup autour de chez moi) on commence à s'habituer et à monter petit à petit la cadence...

Je n'ai toutefois toujours pas franchement la sensation d'être en sécurité, et n'ai pas encore acquis une notion claire des limites de ma roue (jusqu'à quel point je peux freiner avant que ce soit dangereux, etc.). Beaucoup déconseillent d'ailleurs la recherche des limites, en conseillant de conduire "souple" avec un max d'anticipation, ce que je m'efforce de faire.

Par contre j'ai un souvenir de Segway qui me procurait (à défaut ?) une impression de sécurité beaucoup plus importante. Alors que je n'en ai fait que 5h dans ma vie ;) ...

Nrv ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lam's Pics    123

Par expérience :

Avec mon père @Boumba, on commence à avoir l'habitude de faire tester à des gens autour de nous. Le résultat c'est qu'en général en moins d'une heure la personne est seule debout sur la roue et on peut attaquer une petite balade tranquille en campagne. Mais la différence c'est que ces personnes ont été aidées, formées et conseillées en même temps que leurs premier "pas" sur la roue. ça accélére radicalement l'apprentissage. Et aucune chute à noter car quand je fais découvrir à un ami par exemple, il se tien à moi puis quand il est de plus en plus à l'aise, je l'accompagne en lui donnant mon avant bras comme support, et cela l'aide à trouver l'équilibre le temps qu'il faut + tout les conseil qui vont avec...
Résultat, en un weekend on a converti 3 personnes qui aujourd'hui sont des wheeler quotidien et qui ne sont pas tombé lors du 1er apprentissage :byebye:


Conclusion, si vous voulez éviter les chutes d'apprentissages et réduire ce temps, faites vous aider même si ce n'est pas par un wheeler ; il faut juste un appuis qui nous sécurise le temps d'être à l'aise.

Et en effet il faut un espace dégagé, sans obstacle, sans danger et plat.

 

Modifié par Lam's Pics
  • J'aime 2
  • +1 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nrvfromcnr    154
à l’instant, Lam's Pics a dit :

Par expérience :

(...) Conclusion, si vous voulez éviter les chutes d'apprentissages et réduire ce temps, faites vous aider même si ce n'est pas par un wheeler ; il faut juste un appuis qui nous sécurise le temps d'être à l'aise.

... Voilà qui résume assez bien ce que j'ai vécu, je confirme :)

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité   
Invité

perso apprentissage avec ma F1WHEEL d'occaz. en cumulé je dirai 1h / 1h30. Avec cette roue : 3 bonnes chutes, mais dû à la roue et sa faible puissance. aucun bobos, mais ça aurait pu l'être.

depuis avec ma ACM 16 : aucune chute. merci le 16 pouce et le moteur!

Par contre ce qui ne change pas, c'est d'avoir les yeux rivés sur le sol... c'est le point négatif des roues. (p-être pas avec les 18 pouces ou 22?!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boumba    88

Il faut bien différencier le fait de savoir rouler quelques centaines de mètres en ligne droite et rouler au quotidien dans un milieu urbain avec piétons et obstacles@chrismaz.
Pour les premiers kilomètres fait toi aider par quelqu'un comme le dit @lam's pics si possible un wheeler.
Pour la suite, il faut être très prudent, La vraie dextérité demande plusieurs mois ! Je parle de celle qui est nécessaire pour rouler au milieu des piétons. Sans compter qu'une connaissance aiguë des limites de ta roue est indispensable.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GyroKoo    64
Le 21/08/2017 à 20:14, chrismaz a dit :

Avez vous vraiment galéré pour apprendre dans l'ensemble ?  Et en combien de temps en général .
Merci

alors c'est pas si simple.

phase 1 : misère total, a peine la ligne droite, dans les 2-3J a coups de 30min, a apprendre seul. (ou  quelques minutes en stage chez GYROROUE-SHOP™ :ph34r:)

phase 2 : je démarre sans appuis, j arrive a rouler en terrain urbain (mais des coins tranquilles) mais je ne suis pas sevré de ma sangle. environs 70 - 100 km

phase 3 : plus de sangle, je tente des vrais pointes de vitesse, mon allure est bien plus rapide. (mais je ne devrais pas...) début de transition vers le risque max

phase 4 : je gère. (mais en faite au 1er imprévu c'est la misère) 100 - 500 km  risque max, méconnaissance des limites de la roue, de son comportement réel en fonction de la capa batterie, franchissement encore hasardeux des obstacles...

phase 5 : je gère pour de vrai. mais je roule encore un peu vite.

phase 6 : je me suis fais mal, je roule avec plus de marge de manœuvre, je met des protections ( plus souvent en tout cas ^_^ ) 

phase 7 : j'ai oublier la douleur, retour phase 5 :cerf:

  • J'aime 1
  • +1 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chrismaz    64

Génial Merci pour vos réponses... Qui rassurent pas pour autant lol. En effet il faut être patient. J'espère ne pas abandonner !! Je suis quelqu'un de très prudent en général et effectivement je pense que c'est quand on maitrise que l'on fait le plus d'erreurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fitz0uille    153

Phase 1 : Formation : Je galère a mort mais à la fin j'achète ma roue
Phase 2 : Déception : Je suis une brelle, j'ai mal partout
Phase 3 : Mousse et @thibbo: j'achète des mousses pour mes pads (plus de douleur) et je fais un aprem apprentissage avec le pepère => Je sais enfin rouler
Phase 4 : Monter en confiance
Phase 5 : Fracture et convalescence
Phase 6 : Reprise
Phase 7 : Plaisir

Maintenant il me reste plus qu'a bosser sur la phase 8 : Savoir monter/descendre de la roue a gauche ET a droite. Ensuite ça sera la marche arrière vu que le mono-pied Défonce les support pédales (SAV obligatoire derrière)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Max    33

Pour moi 2h d'apprentissage en fractionné de 30 min.

Jamais de chute violente.

Je pense que la gravité de la chute est (souvent) liée à la vitesse, je roule beaucoup en ville (et je suis rarement pressé en roue, si je suis pressé je prend la moto) donc je vais pas bien vite.

Quand c'est chaud, je descend sur quelques pas.

Je mettais gants en blouson de moto au début ... pas de chute ... maintenant je mets rarement des protections et je roule cool.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Messages

    • Suite à cette vidéo je me demande si en cas de chute elle se coupe tout de même Vers 5'20
    • Non, cela dît au trolley l'éclairage... ;-) Exact, le bouton power je m'en sert surtout trolley déplié, l'indice batterie m’embête beaucoup plus :-/
    •  en raisonnant comme ça, c'est sûr,; on va tous mourir un jour aussi  Maintenant, en fonction de l'embout à visser, en fonction de la prise sur laquelle on va visser, en fonction de la profondeur des connecteurs, en fonction de la dextérité de l'utilisateur, bref j'en passe... ça peut arriver ou non. Dans ton cas, c'est un coup de malchance. Après un coup de vernis incolore pour circuit imprimé sur l'extérieur du bouchon et on diminue le risque...
    • Ç'est la loi de Murphy : Ce qui peut arriver VA arriver ... Chacun choisit ensuite ses challenges ! 
    • Hello ! Je me suis enfin décidé à faire ma modif pour régler le problème de la patte de garde-boue qui casse. Il était plus facile de changer de garde-boue mais je voulais garder l'origine pour avoir le feux aussi ridicule soit-il. Profitant de le reception de la Wheelie Bar pour tout faire en même temps et du coup, ça m'a simplifié les choses car j'ai pu m'en servir pour les points de fixations. Il reste à peindre la fixation mais je crois que ça restera comme ça...  
    • @Bolton J'ai la MAJ 1.3.8 et ça à l'air de bien fonctionner. Je ne peux pas te dire si c'est mieux ou pas vu qu'elle s'est installée quand j'ai eu ma Trott', j'ai pas roulé avec la version précédente. Par contre l'appli Mi home me signale une MAJ 1.4.0 depuis Mercredi, je lance l'installation et ça plante. Quelqun l'a eue aussi cette MAJ ?
    • Ha si j'ai oublié, avec le nouveau Folding, il faut aussi changer la couronne cranté normalement, ou sinon tu fait 2 petit trous dedans au niveau des passages sur le nouveau Folding et tu perçes et taraude a M4, sinon tu n'est pas obligé de mettre les 2 petites vis M4 !!! https://fr.aliexpress.com/store/product/Gear-Part-for-Folding-Part-of-Dualtron-Scooter/1587045_32815745940.html
    • Merci Énormément Didier! une petite spéciale pour urban360 qui m'a dit qu'il fallait changer l'avant complet avec la fourche. Il m'on pris 30 € pour une recherche de pièces. cela fait 2 semaines et quand je les appelle, ils ne savent même pas que mon dossier est à traiter
    • @yan94 Tu n'as aucunes modification a faire dessus, tu démontes l'ancien Folding et tu remonte le nouveau et tu serres bien la vis M10 et c'est tout !!!        
    • Je me comporte grosso modo comme vous en ce qui concerne les échanges avec les autres. Les gens qui ont un comportement un peu agressif il y en a un peu partout. Si on reste sur les moyens de transport, il y en a en voiture, en moto, à vélo, à pied, en trottinette, en gyroroue. Soyons prudents et profitons des bonnes choses.  
×