Aller au contenu
Esprit Roue
Marcp

Douleur sous pied normale ?

Messages recommandés

Il faut faire une petite pause en marchant quelques minutes et on peut repartir.
On n'a pas tous les mêmes douleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas facile, moi aussi, j'ai cette douleur sous le pied, j'ai aussi une sorte d'ankylose qui s'installe sur les deux pieds après un certain temps, il faut dire que je roule deux fois une heure tous les jours de semaine. J'essaye de trouver la meilleure position, si j'ai le talon à la perpendiculaire de l'arrière de la pédale, je "guidonne", si c'est le bout du pied qui est en aplomb du bord avant, j'ai très vite mal, je cherche la position intermédiaire, y compris sur l'écartement du bord intérieur de la pédale, sachant qu'une dysmétrie du positionnement des pieds entraine de facto un déséquilibre que l'on compense par des déports d’appuis et donc une déformation du corps et de la colonne vertébrale, d'où des douleurs articulaires et dorsales.

J'ai essayé plusieurs type de chaussures, et pour l'instant, le plus confortable ce sont des basquettes pour le cross, semelle épaisse, et cheville assez rigide. Je n'ai pas encore l'assurance suffisante et le matin je démarre encore avec de l’appréhension et je trouve l'exercice fatiguant, à la fois physiquement mais aussi nerveusement, j'ai fait pas mal de sports à risques, et je n'avais jamais ressenti un tel besoin de concentration y compris en parapente ou tu as quand même des moments de calme ou tu peux te reposer, en roue, tu n'as aucun droit à l'erreur, un truc qui traine par terre et que tu ne vois pas et c'est la gamelle, un gosse qui sort en courant d'un porche d'immeuble et c'est l'accident.

Je n'ai que 160 km au compteur. Par contre je fait 25 km par jour, ça devrait aller vite, enfin j’espère, pour l'instant, je n'en suis pas encore à prendre un vrai plaisir, je me déplace différemment c'est tout et c'est plus compliqué.

 

La suite au prochain voyage

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, jpwheel a dit :

160 km au compteur.

Voilà l'explication, ne t'inquiete pas, ça viendra avec l'expérience ; -)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Complément d'info, la douleur sous les pieds...En fait, j'ai vu un reportage sur les douleurs provoquées par le port des tongues, ben oui, tous les sujets sont dans la nature, en fait quand on marche avec des tongues, involontairement et parce que ce type de chaussures tiens très mal, à la marche on déclenche un réflexe : on retiens les tongues lors de la marche en crispant les orteils, cela s'appelle le "grasping", c'est ce fameux réflexe qui font se recroqueviller les orteils. Or c'est exactement le même réflexe que l'on a quand on se penche en avant, essayez vous constaterez que debout, les pieds quasi joints si vous vous inclinez vers l'avant, automatiquement et sans même vous en rendre compte vous allez rétracter vos orteils. Il se passe la même chose quand vous accélérez sur la roue... Or, ce réflexe, renouvelé et continu provoque des douleurs terribles sous la voute des pieds, c'est un constat médicalement étudié et prouvé. En se penchant en avant, et pour éviter la chute, nous nous retenons, comme nous pouvons, nous nous accrochons au sol, c'est le but du "grasping", comme c'est un réflexe, difficile de s'en séparer. C'est probablement la "confiance" dans la roue qui va petit à petit inhiber le réflexe lié à l'impression de chute en avant. Évidement, inutile de "conscientiser"  cette étape, ce sont les récepteurs de golgi et toutes les facultés proprioceptives qui vont se mettre en œuvre pour établir de nouveaux schémas correspondant à cette position anti-naturelle qu'est la chute en avant, néanmoins indispensable à rendre mobile cette roue.

  • Merci 3
  • +1 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@jpwheelMerci pour cette information ça me fait une belle jambe😆...non sérieux c'est vraiment intéressant...c'est top, c'est le pied !!!Merci pour l'info "grasping" ca me donne une idée plus claire !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 23/07/2018 à 16:30, jpwheel a dit :

(...) le "grasping" (...)

Merci de l'info, un mot de plus dans notre base de données syntaxiques.

Mais il y a peu de rapport entre le port de tongs et la station debout sur une roue. Quand on marche, la voûte plantaire est soumise à une succession de pressions-relâchements qui permet (et favorise) la circulation du sang. C'est ce qui manque en roue, la pression permanente bloque artères et veines, d'où ankylose. Et, comme déjà dit, la bonne recette est de "marcher" en roue, c'est à dire de soulager les pieds à l'aide de mouvements talon-pointe ou de mini-onefoots.

J'essaye souvent de militer pour l'allongement des pédales, surtout sur les 18" puissantes, pour améliorer leur maniabilité (dans les pentes...). On peut remarquer que cela améliorerait aussi le confort des pieds en évitant les orteils en surplomb (donc quasi inutiles), car non seulement le "grasping" augmente la surface "au sol", mais il permet aussi de creuser de temps en temps la voûte plantaire pour activer nos circuits hydrauliques (sang, lymphe). C'est une méthode bien connue des militaires qui font le planton pendant des heures, et on peut remarquer que les pieds plats étaient un motif suffisant pour être réformé.

Les militaires sont des professionnels, il n'est pas inutile de prendre connaissance des solutions qu'ils adoptent. Par exemple, les rangers ont des semelles rigides, tout le contraire des chaussures de sport. Tiens, une blague :
<HS> Un adjudant hurle une question à sa troupe : "De quoi sont les pieds ?, alors, bande d'imbéciles, de quoi sont les pieds ?" -- stupeur de la troupe -- "Les pieds sont l'objet de soins attentifs !". </HS>, 

Modifié par Techos78

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Avec le temps je me suis rendu compte que la position avec les talons alignés avec l'arrière de la pédale évite des douleurs sous la plante des pieds mais fini par provoquer des crampes des doigts de pieds, trop dans le vide.

La position "en appui" sur l'avant des chaussures  permet d'éviter les crampes dans les doigts de pieds mais sollicite beaucoup les mollets qui peuvent finir aussi par se plaindre.

J'ai donc tendance au final à alterner entre ces deux positions pendant mes balades, ce qui  me permet de parcourir 30Km sans problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma meilleure position de conduite,

le pied dépasse devant de 2cm environ, je suis à 1 cm du bord intérieur, et les pieds très légèrement ouverts, et pendant la route, je lève de temps en temps l'arrière des pieds alternativement. Je fais 12,5 le matin et le soir, et je ne pose le pied au sol que deux à trois fois sur cette distance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis longtemps j'étais convaincu et cela semblait être confirmé par mon expérience que j'avais plus mal aux pieds quand les pédales sont en mode dur. Par conséquent j'ai toujours roulé en mode intermédiaire. Il y a quelques semaines j'ai roulé en montagne et j'ai du passer en mode pour gravir plus facilement le pentes très raides. J'avais ressenti que je me faisais mal aux pieds. Depuis, je garde le mode dur et je constate que j'ai vraiment moins mal aux pieds comme ça. Je n'y comprends plus rien. J'ai du changer de comportement depuis... Je n'ai pas d'explication mais en tout cas je garde le mode dur désormais  😖

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la douleur sur la plante des pieds, je délasse mes lacets au max pour éviter que la basket ne soit trop serrée, pour le moment ça fonctionne pas mal, du moins, j'ai plus mal toutes les 20 sec montre en main. :D 
Après étant débutant, je pense que je place encore mal mes pieds et que par conséquence, la douleur se manifestera après quelques minutes :( 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Haha, moi aussi j'ai super mal aux pieds au bout d'un moment. D'expérience, c'est pire en début de session qu'à la fin, ce qui renforce l'idée qu'en effet, il s'agit d'une crispation des doigts de pied qui entraîne la crampe de la voûte plantaire. Fait intéressant, j'avais le même problème au ski lors de mes débuts. Je pense donc qu'il faut garder espoir et que ces douleurs vont peu à peu disparaître !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les gars, je vous rassure, çà disparait avec l'expérience, j'avais ces douleurs assez violentes au début, puis j'ai pris confiance, donc je me suis décontracté, puis j'ai trouvé un meilleur placement de mon pied, aujourd'hui je n'ai plus mal, juste une ankylose au bout d'un certain temps (expliquée plus haut par notre ami @Techos78  et je fais dont quelques mouvements de pieds ou je descends de la roue et je marche quelques mètres.

Au fait je n'ai que 500 km, donc çà passe assez vite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le ‎23‎/‎07‎/‎2018 à 13:30, jpwheel a dit :

Je n'ai que 160 km au compteur. Par contre je fait 25 km par jour, ça devrait aller vite, enfin j’espère, pour l'instant, je n'en suis pas encore à prendre un vrai plaisir, je me déplace différemment c'est tout et c'est plus compliqué.

Salut @jpwheel, après 500 km, quelles sont tes sensations par rapport au 23 juin?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A ceux qui ont mal aux pieds un peu plus que les autres peut être que ce qui suit pourrait vous intéresser. J'ai les pieds plats et j'ai assez mal aux pieds en roue. Au début, je trouvais que le réglage en mode dur des pédales me fait bien plus mal aux pieds que les modes plus souples. Ainsi, j'ai pendant longtemps roulé en mode intermédiaire. Récemment, j'avais l'impression que c'était plutôt le contraire maintenant. Ainsi, je roule à nouveau en mode dur depuis 3 semaines. Et puis ces derniers jours j'ai des douleurs plus fortes que d'habitude. Je me dis alors qu'il faudrait peut-être revenir en mode intermédiaire. Cette éventualité ne me ravit pas car je trouve que je freine de façon nettement plus efficace en mode dur. C'est la suite qui est une découverte pour moi.

Comme j'avais mal à un pied mais que je voulais quand même me promener un peu avec ma roue je suis sorti mais en appuyant le moins possible sur le pied endolori. Et là, c'est la grande découverte. Non seulement, je peux tout à fait rouler de cette façon mais en plus j'ai beaucoup beaucoup moins mal aux pieds. A force de vouloir être toujours en plein contrôle de ce qui se passe et de vraiment tout sentir à fond, j'appuyais tout le temps assez fort sur les pédales. J'étais tout le temps en mode "agressif" en gros. Depuis, je m'appuie beaucoup plus sur le déplacement du centre de gravité pour accélérer et freiner que sur les pieds et ça change tout. Il y a quand même des conséquences sur la conduite. Tout devient plus léger, il faut être plus attentif aux moindres choses pour réagir à temps et ne pas perdre en qualité du contrôle. En tout cas, ça fait du bien d'avoir moins mal aux pieds :-)

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×