Jump to content
Esprit Roue

Cormo

Membres
  • Content Count

    615
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Cormo last won the day on June 16

Cormo had the most liked content!

Community Reputation

355 Excellent

2 Followers

About Cormo

  • Rank
    Rang 3

Informations générales

  • Localisation
    Bougival, France
  • City
    Bougival

Recent Profile Visitors

1,818 profile views
  1. Dépanner une batterie, ça se fait mais ça exige tellement de temps et de précautions que je ne suis pas certain que ce soit rentable. Je le fais sur les miennes mais franchement je n'ai pas le courage de m'occuper de celles des autres. Bonne chance !
  2. Vu le prix je pense qu'on n'est pas près d'avoir un retour d'expérience.
  3. @JJK remplacer la batterie au bord de la route sur une roue, c'est moins évident que sur une trott... En plus ça ne correspond pas à mon besoin qui est juste de conserver suffisamment de pêche pour monter le Mont Valérien en toute sérénité après un trajet d'une dizaine de kilomètres, distance au bout de laquelle la petite batterie de la pauvre V5+ n'est déjà plus qu'à 60%. Savoir si au bout d'un moment ça nique ma batterie, c'est en quelque sorte le but de ma question ! Et j'ai bien peur la réponse n'arrive qu'en tentant l'expérience.
  4. Merci @.AleX. d'avoir pris le temps de rédiger cette longue réponse ! J'ai déjà un peu bricolé des batteries 18650 : réalisation de batterie externe pour la V8, dépannage de la batterie de ma trott par remplacement de cellules HS, donc j'ai quelques notions sur les précautions à prendre. Pour la V8 j'ai effectivement acheté les cellules chez le fournisseur batave, par contre pour la trott équipée d'origine d'une batterie constituée de cellules de basse extraction j'ai remplacé les éléments défectueux par des Liitokala de même capacité et jusqu'ici tout se passe bien. Concernant mon nouveau chantier, mon inquiétude est surtout de savoir ce qui se passera lors de la recharge. Pour la décharge je pense qu'il n'y a pas de soucis : le moteur pompera le courant dans les 3 cellules en parallèles, si l'une ou l'autre a plus de capacité il viendra un moment ou son énergie se transfèrera en partie dans celles qui en ont moins, ça ne doit pas être gênant car les 3 seront de toute façon à la même tension. Par contre lors de la recharge je ne sais pas ce qui va se passer. Les 3 cellules seront de toute façon toujours soumises à la même tension puisque câblées en // mais quid du courant qui traversera chacune d'entre elles ? Et c'est de ce courant que dépend la quantité d'énergie emmagasinée. Risque #1 : la cellule de plus forte capacité va-t-elle se recharger entièrement ? Risque #2 : y a-t-il possibilité que les cellules de moindre capacité se retrouvent en surcharge ? Pour que ça marche bien il faut que chacune des 3 cellules en // emmagasine lors de la recharge autant d'énergie qu'elle en a fourni lors de la décharge. Et je ne suis pas du tout sûr que ça se fasse naturellement.
  5. Ma vieille V5+ n'est certes pas la roue qui fait rêver, mais par les temps qui courent elle présente l'immense avantage d'être d'usage légal sans recourir à la méthode Coué. J'aimerais bien augmenter un peu son autonomie. Il y a plein de place à l'intérieur pour rajouter des cellules 18650, donc matériellement parlant il n'y a pas de difficulté. La batterie d'origine est une 20S2P, et je souhaiterais en faire un 20S3P, en rajoutant 20 cellules. Chacune des nouvelles cellules sera câblée individuellement en parallèle sur un packs de 2 déjà en parallèle dans la batterie. Ainsi pas de soucis de BMS ni d'éventuelle incompatibilité firmware. Mais tant qu'à faire, j'aimerais bien que les cellules que je vais rajouter aient la capacité la plus forte possible. Dans l'imaginaire collectif, il est couramment admis qu'il ne faut pas mélanger différents modèles de batteries, mais cette croyance est elle vraiment fondée et basée sur des réalités techniques, ou n'est-ce qu'une légende urbaine parmi tant d'autres ?
  6. Ah ben c'est rassurant… Ma maison de campagne, où j'escompte couler bientôt les jours heureux de ma retraite, est à une dizaine de km d'ITER.
  7. Ben j'en vois (relativement) souvent à l'encontre des deux roues. Il m'est même arrivé d'y participer, à mon corps défendant. Contrôle des papiers, de l'état des pneus, de la conformité de la plaque, etc... Par chance, il n'y avaient pas ajouté le taux d'alcoolémie. Je sortais ce soir-là d'un pot de départ au boulot... Ça m'aurait coûté moins cher de rouler bourré au guidon d'une moto susceptible de rouler à 140km/h que ça ne me coûterait aujourd'hui de rouler sagement et sobre sur ma KS18.
  8. C'est ce que j'appelais un peu plus haut la méthode Coué. Malheureusement, à ce jour personne ne peut dire quelle sera la réaction des forces de l'ordre. Je suis d'accord que ce sont des gens comme les autres, éventuellement dotés de bon sens et wheelers potentiels. Mais les flics sont soumis à une autorité à laquelle ils sont contraint d’obéir. Si en haut lieu il est décidé une opération coup de poing à l'encontre de ces salauds de délinquants que sont les utilisateurs d'EDPM, rien que pour satisfaire l'opinion publique suite à l'exploit d'un crétin sur le périph ou sur l'autoroute, le flic de base n'aura d'autre ressource que d'obtempérer. Affirmer le contraire, c'est faire preuve d'un optimisme louable, mais quand même un peu se mettre la tête dans le sable pour ne pas voir la réalité. On n'est (hélas !) pas dans le monde des Bisounours.
  9. D'un côté ça psychote, de l'autre on applique la méthode Coué... Difficile de trouver le juste milieu, et encore plus de prévoir l'avenir.
  10. Cormo

    Les Chiens

    Contre-exemple : Trajet-taf hier matin. Le chemin de halage à Croissy-sur-Seine, pour ceux qui connaissent. 8 heures du matin, il y a plus de chiens que d'humains. Sultan vient de poser sa crotte dans l'herbe fraîche, il est tout content et m'avise du coin de l’œil. Aïe aïe aïe, à cause de ce p.. de décret à la c.. en vigueur depuis ce matin, je suis en V5, ça va être difficile de lui faire voir mon feu arrière. Je m'attends au pire. Il y a quelques semaines un de ses féroces congénères m'a coursé aux environs de Bezons, et a été à deux doigts crocs de me choper le mollet. Heureusement avec la 18L j'avais pu le semer malgré le terrain difficile. Mais que nenni ! Rantanplan cherchait juste un pote pour jouer. Il s'est mis à galoper à côté de moi en me manifestant sa bonne humeur et son affection, parvenant même à me lécher la main (enfin le gant) tout en courant. Nous avons ainsi parcouru 300 ou 500 mètres de concert, Milou bienveillant mais néanmoins dangereux en raison de son enthousiasme peu compatible avec mon équilibre précaire.
  11. Certes, Marko, certes... Pas plus tard que la semaine dernière sur mon trajet-taf j'ai doublé une famille de ces dinosaures de la route : Papa, Maman et Bébé équipés d'un vélo-cargo et d'un vélo normal avec remorque abritant (!) le mouflet. Illégalement sur le trottoir, je les ai dépassés avec ma V5 dans la montée du Mont-Valérien, c'est dire si ça envoyait du lourd. Derrière eux, 1km de bouchon. Ceci pour répondre à ta question "comment font-ils...?" Ben.. en faisant ch... le monde. (amha)
  12. Restons dans le thème, rouons-le... ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Roue_(supplice) ) extrait : La roue, utilisée comme instrument de torture dans la Grèce antique, figure dans la comédie d'Aristophane Ploutos, écrite en 388 av. J.-C. : « Tu vas dans l'instant comparaître dans le forum : c'est là que, vivement fustigé sur la roue, tu seras contraint d'avouer tes crimes. ».
  13. Bon faut relativiser... Une remontée de 10mV n'est pas vraiment significative, on est dans la marge de l'incertitude de mesure.. Wait & see...
  14. Jour 1 de l'ère post-décret EDPMicide... J'ai laissé la KS18L à la cave, et suis allé au taf à bord de ma vieille V5+. C'est mieux que rien mais au moins 5 fois plus dangereux. Faut faire gaffe à toutes les aspérités de la route, sur les pavés c'est une cata, et je mets 1/4 d'heure de plus à faire le trajet. Avec la V5 dont le tilt-back commence à 15km/h, il est évidemment hors de question de rouler sur la chaussée, donc trottoir à peu près tout du long... Au risque d'une amende improbable de 35 euros, car je ne croise pas de keufs plus de 2 fois par an sur mon trajet-taf. 35€ c'est toujours mieux que de se faire shooter par une voiture ou de se prendre une prune de 1500 avec la roue qui me permettrait de rouler en sécurité. A ma première interpellation je ressors ma vieille 500cm3, heureusement que je ne l'ai pas vendue.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.