Aller au contenu
Esprit Roue

Messages recommandés

sidinho    365

Bonjour à tous !

Après que @En_Zion_La me pose une question concernant le kit klinik skuter que j’ai installé sur mon ultra je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas de sujet approprié pour cet équipement. Pour éviter tous hors sujet et avoir une meilleure lisibilité sur le forum je te réponds ici. 

 

I) Non le switch (warning et single/dual) fait partie du kit klinik skuter, celui de Rebel je ne l’ai pas pris finalement.

II) Le branchement est très facile ce sont des connecteurs que tu plugs les un des autres, juste quatre soudures à faire avec les câbles d’origine du Après je pense que si tu as déjà un switch (warning dual/single) de rebel tu pourras l’installer sur le kit klinik skuter juste tu devras souder 6 câbles au lieu de 4 me concernant.

132D5411-745F-4AB0-AC8E-1847B9146819.thumb.jpeg.7c5b30c5f8eaa8f7cd524b363cdf1214.jpeg

3D55B586-5EDF-43A1-A8BC-7402E7A4BE24.thumb.jpeg.8548a651564714985b53d94864d6cfba.jpeg

1)Lcd
2)switch (mode power) 
3)switch (warning single dual)
4)accelerateur 
5)voltmètre 

III) En ce qui me concerne ta question sur la couleur  j’ai pris lcd et voltmètre en rouge fixe et mes switchs en aléatoire cf:vidéo 

0E3333C9-36DB-4047-AE28-29741CD020E8.MOV

Le seul regret que je peux avoir c’est qu’il y a pas mal de câble est c’est pas évident d’avoir un câble management digne de ce nom 😅. 

9D6D000D-EC29-43D1-89B7-2ED5E59AAF4E.thumb.jpeg.9c0bd575822dfa600ff5b1454cbc33da.jpeg

165FD8BA-C0B9-4CD6-8E8B-BED7EDE09D26.thumb.jpeg.3390d8d5b0318ec21f103d2270c69302.jpeg

 

Modifié par sidinho
  • J'aime 8

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sidinho    365

J'oubliais, j'ai communiqué avec le proprietaire de klinik skuter via whatsapp et le tout m'a couté 455$ Sgd frais de port inclus ! 

Modifié par sidinho
  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • Contenu similaire

    • Par Willy
      Bonjour je cherche une ultra acheté en 2018 merci .( Personne sérieuse pas qui change avis  et qui répond)merci à tous bonne journée 
    • Par Riendautrafair
      @Oliv’ et moi étant particulièrement actifs ces derniers temps, nous nous sommes attaqués au changement de type d'accélérateur et notre premier essai s'est porté sur le modèle à pouce.
      Tout d'abord je tiens à remercier @Trotti Phil pour ses explications détaillées sur le procédé et surtout sur l'ordre des connections.
      Avant de démarrer je tiens à prévenir les intéressés, cette modification n'est pas à la portée de tout le monde !
      La première raison est le matériel nécessaire pour réaliser des soudures d'1 mm² tout au plus, il faut un fer avec une panne très très fine et au mieux courbée, de l'étain en fil de 0.5mm maximum, une 3ème main, une loupe intégrée ou déportée, un bon éclairage etc...
      La seconde raison est la recrudescence de personnes de mauvaises fois qui viendraient probablement se plaindre d'avoir tout casser par manque cruel de talent, de jugeote et enfin de reconnaissance.
      La 3ème et dernière raison est que toute erreur peut avoir de fâcheuses conséquences, si vous reliez sans le vouloir 2 pistes sur le circuit vous risquez une accélération maximale immédiate et un aller cadeau dans le mur, avec une Ultra ça fait mal pour tout le monde, même le mur ^^

       
      Comme d'habitude je poste le matériel utilisé ou équivalent
      - un accélérateur à capteur Hall (fonctionnant sur une plage de 0 à 5v donc peu importe le voltage de votre batterie c'est compatible avec tous les LCD qui délivrent cette tension), j'en ai acheté 3 types de marques Wuxing (spécialisée dans ces pièces et marque choisie par Passiongadget),
               modèle à pouce type quad, modèle à pouce type Etwow Booster, modèle à poignée type moto.
      - un fer à souder, peu importe le modèle c'est la panne qui est importante et les Velleman ont un bon choix (modèles droits ou courbé). Ce type de fer est aussi prévu pour
      - de l'étain, oui certes... mais du fin, très fin même, et avec un bon pourcentage d'étain pour une température de fusion assez basse env 200°
      - une 3ème main en une pièce ou en 2 parties (le support et le kit loupe)
      - de la gaine thermo de plusieurs diamètre
      - des connecteurs 3 pins (étanches ou type ventilo PC selon leur emplacement souhaité, externe ou interne au LCD), Cette pièce n'est pas indispensable mais pour passer d'un système d'accélération à l'autre c'est préférable)
      - une pince à dénuder qui accepte les câbles fins multi-brins sans rien arracher, donc avec des diamètre prédéfinis.
      - un tournevis de précision, pas obligatoire mais les vis du LCD sont petites et fragiles.
      - le tralala classique, pince coupante, pince bec effilé... bref un kit de petites pinces
      Bon si on a le matos on a déjà une bonne base, le reste c'est un doigté de précision chirurgical, une bonne vue ou une bonne loupe  et le suivi des étapes qui vont suivre.
      Etape 1: Reconnaître le capteur
      C'est tout bête dit comme ça mais de l'avoir devant les yeux vous permettra de savoir si vous vous sentez ou non d'y toucher vu la taille extrêmement petite de ce composant, le fameux capteur Hall et ses 3 pattes.
      J'ai volontairement zappé l'ouverture du LCD et l'extraction de la gâchette, c'est quelques vis en évidences à enlever donc simple, il ne faut pas être surpris du bruit en enlevant la gâchette, celle-ci est tendue sur un ressort qui ne vous sautera pas aux yeux et fera donc un petit bruit de claquement.
      Pour la remettre si vous préférez vous arrêtez là, il suffit de tourner la partie arrière pour retendre le ressort et de la replacer avec le picots en face du trou du circuit pour la coincer, un peu laborieux mais on y arrive vite.




      Etape 2: Enlever ce capteur
      Bon si vous êtes encore là on va rentrer dans le vif du sujet, il faut donc couper les 3 pattes à ras du capteur pour les laisser dépasser au maximum et venir y souder les fils, il est peut-être possible de les éloigner en les tordant légèrement mais il faut être bien certains de la qualité des soudures à la base et si ce n'est pas nécessaire autant éviter de se compliquer la tâche si ça casse.
      Autre méthode qui est plus compliqué mais sera utile si une ou plusieurs patte a cassée ou si l'étain s'est mal placé et a relié 2 pistes c'est de fondre l'étain des pistes pour enlever ce capteur. Seulement comme visible ci dessus, les pattes sont recourbées et il n'est pas évident de fondre les 3 en même temps et sans risquer de les relier entres elles.
      Je tiens à l'avouer tout de suite, la première fois qu'on a mis le nez dedans, on était pas assez bien équipé pour le faire, on a donc préférer laisser les LCD de nos trott à un pro (un électronicien qui a pignon sur rue), en lui donnant un bout de gaine de notre nouvel accélérateur contenant 3 fils avec un code couleur standard pour les accélérateurs déportés.
      Voilà donc le résultat avec le code couleur à respecter, pour info, le fil blanc est celui qui transmet le signal par plages de tensions, le rouge l'alimentation en 5v et le noir, la masse ou le négatif.

       
      On a jeté un œil aux micro soudures et les pattes sortent tellement proches de l'écran de l'autre côté que même le pro a touché


       
      Etape 4: mise en place des connecteurs
      Comme on a décidé de mettre ce connecteur dans le LCD à la place laissée libre par la gâchette, on a choisi le modèle 3 pins type ventilo PC qui est le plus petit à ma connaissance pour s'intégrer dans le boitier.
      Ne pas oublier les gaines thermo de partout car si deux fils se touchent ça peut ne rien faire comme être le drame,
      Donc avant de souder on a mis les petites gaine sur chacun des 3 fils et une grosse gaine qui enveloppera l'ensemble jusqu'au connecteur
      (on peut voir que les fils partant du connecteur ne sont plus de la même couleur mais qu'importe on a décidé que le rouge serait... le rouge ^^, le orange sera le blanc et le marron qui est le plus foncé le noir).




       
      Voilà le résultat escompté, en sachant que le fil est aussi court car il fera un tour dans le logement du LCD pour limiter la casse si il est tiré et c'est tout, il est destiné à rester dedans.
      Pour se faciliter la tâche lors des futurs branchements et soudure, on a laissé apparaître un petit bout de chaque fil histoire de se rappeler l'ordre des couleurs


       
      Etape 5: pose du connecteur mâle ou femelle sur l'accélérateur choisi selon le choix du connecteur sur le LCD, puis branchement et fermeture du boitier
      Il n'y a plus rien de difficile, il faut faire la même chose de l'autre côté pour l'accélérateur, on peut très bien le souder en direct sans les connecteurs si on est persuadé de ne plus en changer mais comme j'avais envi d'en essayer plusieurs héhé ^^
      Sur les conseils de Trotti Phil on a choisi de passer nous aussi par le trou qui servait anciennement à une des vis de la plaque arrière du LCD pour passer notre gaine de l'accélérateur, bien sur il a fallu l’agrandir avec une mèche de 4mm. Ce choix permet de limiter les tensions subies sur les soudures et de ne pas se gêner avec le câble du LCD passant déjà par l'autre côté. Ça a tout de même un inconvénient, il faut couper le câble avec les 3 fils pour le passer et le ressouder de l'autre côté sinon on est coincé, le connecteur ne passe pas.
      Ensuite on a remonter le LCD et mis temporairement un petit bout de scotch pour fermer l'orifice de la gâchette.





       
      Et voilà c'est fini ! Un grand bravo à ceux qui arriveront à tout faire par eux-mêmes et aussi à ceux qui l'ont déjà fait dont notre mentor sur ce coup ^^
      Maintenant vous pouvez isoler pour de bon le LCD de toute intrusion d'eau et je sais que ça va intéresser beaucoup de nos membres résidant plus au nord
       
      Aller avant de finir je fais un mini tuto dans le tuto, un tutoception dirons nous ^^
      Lors des essais en roue libre de ce système on s'est tout de suite fait la remarque avec Oliv que la gâchette était plutôt éloignée de la poignée du guidon et que cela imposait une certaine gymnastique pour l'actionner, enfin surtout pour moi qui ait des petites mains (Du M quand même), mon moqueur de partenaire et ses grandes paluches était moins gêné lui. Seulement voilà, la nuit passant et son art de la pinaillerie accaparant tout son esprit, il somnambula jusqu'à son tout nouvel accessoire prodige et remis les mains dedans. Après tout on avait bien réussi à démonter la gâchette et en comprendre rapidement son fonctionnement !
      Je vous mets donc ses explications et les photos qu'il a prises.
      -Démontage des deux modules gâchette d'origine et accélérateur Wuxing pouce


      - repérage du sens de polarité de l'aimant et comparaison avec celui de la gâchette d'origine (comme quoi la taille ça compte !)


      - insertion du circuit magnétique de la gâchette d'origine dans le logement de celui du wuxing pouce à l'aide d'un mastique colle noir avec estimation du début et fin de piste


      - Découpe et collage de cales plastique dans le boîtier interne du wuxing pour réduire course du levier du wuxing pouce


      - avant collage des cales plastique dans le boîtier test à plus de dix reprises pour calculer la bonne course du circuit magnétique pour optimiser la course de celle-ci dans son intégralité

      - test final avant test sur le terrain du wuxing avec une batterie à 100% pour s'assurer du bon fonctionnement au ralenti, accélération rapide et vérification de la vitesse de pointe trottinette en roue libre à 99kmh.
      Et enfin le visuel une fois la gâchette alignée avec le guidon et la course réduite.

       
       
    • Par Djems la menace
      Est il possible d homologué une dualtron ultra?si oui comment?
    • Par elac310
      Salut,
      Ces derniers temps, j'ai lu avec intérêt les posts sur ce site.
      De même que les clips coréens, russes et singapouriens sur Youtube, cela m'a aidé dans le choix d'une E-trot (une Dualtron Ultra) commandée chez un revendeur Aliexpress qui revient souvent dans les fils de discussion. Elle arrivera dans 2 ou 3 semaines je pense.
      Je me dis que vu l'absence de magasins et ateliers spécialisés dans les E-Trot dans mon secteur, c'est une bonne chose de pouvoir compter déjà sur un forum pour faire l'entretien et les réparations soi-même. Je franchis donc le pas ce soir en m'enregistrant.
      J'ai passé le permis moto il y a 20 ans, mais je suis toujours resté un "caisseux". Voyant les motards passer leur vie à bricoler sur leur machine, acheter des pièces, changer ceci ou cela etc. j'étais resté avec l'idée que les bécanes c'est toujours en panne ou qu'il y a sans cesse des choses à régler. Et puis mon boulot me prends beaucoup de temps, même à la maison, de même que mes autres passions. Donc j'avais considéré que ce n'était pas pour moi.
      Et puis je suivais l'évolution des engins électriques ces dernières années. Je me rappelle des premiers moteurs dans le moyeux, d'abord des 300W, puis des 600W, 1000W etc. J'avais repéré les E-trott mais ça restait un peu gadget pour moi. Jusqu'à récemment.
      Serai heureux de rencontrer des Trotinneurs dans mon secteur, sur Strasbourg, et entre Stras' et Saverne où je vis. Je compte faire notamment de la ballade dans les collines avec la Dualtron, et utiliser les belles pistes cyclables créées ces dernières années dans notre secteur.
      A+       Chris
       
       
       
       
       
    • Par ZiNoU
      Hello,
      Avez-vous remarqué que sur les vidéos d'ultra en provenance d'Asie, les gars ont tous, ou presque, remplacé les cintres et poignées sur leur Ultra ? Je pense que c'est pour mettre un cintre plus large, gage d'une meilleur stabilité.
      Je souhaite m'attaquer à ce remplacement. C'est pourquoi je demande vos retours d'expérience pour ceux qui l'ont fait, ou vos différents conseils d'expert. 
      Quelle largeur prendre ? D'origine c'est 60. Peut-être 70 ? voir 80 ? 
      Comment ne pas perdre de la hauteur ? Installer une potence ?
      Faut-il un adaptateur comme celui-ci ? Il existe en 2 tailles différentes, standard ou +5 cm.
      Voilà différents modèles dont je souhaite m'inspirer :
       


  • Messages

    • si je branche 2 X 48V-18AH ( batterie identique ) + la batterie de la trottinette , le contrôleur va géré le 3 batterie ? ça posera pas de problème pour l’ampérage ? comment vont réagir les 3 bms en parallèle ?
    • Merci pour ta réponse Lioune ;-) As tu essayé de contacter directement UPS avec ton numéro de suivi pour voir ce qu'il en ait ? 
    • Le couple que la machine est capable de générer est quelque chose sur laquelle le pilote ne peut pas agir Sur la réactivité de la machine, le pilote peut agir un tout petit peu avec notamment le paramétrage du mode des pédales. Le mode "dur" est plus réactif. Cependant, ce n'est pas forcément le mode que l'on va privilégier car je trouve que le pilote reçoit beaucoup de choc dans ce mode de conduite. Pour la réactivité, on peut aussi agir sur l'inclinaison des pédales (calibrage). Si on relève un peu les pédales par exemple, on peut accélérer assez facilement en étant complètement vertical. Ca peut être intéressant quand on bascule en avant sans faire exprès (c'est ce qui peut arriver quand passe dans un trou ou si on roule sur une bosse par exemple). Il y a des déplacements du centre de gravité du pilote qui sont provoqués de façon non contrôlée par le pilote. La posture globale du pilote doit jouer aussi à mon avis. Si on est raide comme un ballet ou si on est très fléchi bien souple, on ne va pas agir de la même façon sur la roue quand on arrive dans un trou ou une bosse. Si on est distrait et qu'on a un appui beaucoup plus fort sur un pied que l'autre quand on arrive dans un trou, le risque d'être déstabilisé est plus grand. Une roue plus lourde et bien équilibrée a tendance à être  moins secouée sur les trous et bosses. La largeur du pneu doit aussi avoir son impact sur la stabilité. Evidemment la pression du pneu est aussi important car cela a un impact sur l'amortissement du choc et donc le confort et la stabilité du pilote également. Pour essayer de limiter les risques, je ne sais pas si ce que je fais est objectivement la meilleure chose à faire mais je me base juste sur mes sensations. Il vaut mieux avoir une machine puissante car elle est susceptible d'être capable de délivrer un couple plus important.  Je préfère avoir un pneu un peu large. Je préfère gonfler juste ce qu'il faut pour pouvoir suffisamment écraser le pneu pour avoir une bonne surface de contact avec le sol (ceci n'est pas forcément bien pour la réactivité car du coup on doit subir plus de force de frottement). Je suis toujours fléchi. Je peux me permettre de mettre les pédales en mode intermédiaire pour ne pas avoir trop mal aux pieds. Avec les grosses machines d'aujourd'hui ce mode reste assez réactif tout de même. Le calibrage est plutôt horizontal. A côté de ça, je suis concentré sur ce qui se passe devant moi et là où je pose la roue (c'est une évidence mais on l'oublie parfois). J'évite les trous et bosses (mais on ne peut pas toujours). 
    • merci Techos78 pour la réponse rapide .  
    • Après quelques mois d'utilisation je dois dire que la GT 16 est vraiment une excellente roue. Je pense que le seul bémol est pour une utilisation "tous temps". En cas de pluie il faut protéger le dessus et le garde boue n'est pas top (il frotte) et perso je l'ai enlevé ....je ne roule pas sous la pluie ou route détrempée. Apparemment certains ont un adapté garde boue  plus efficace pour remédier à cela. Si l'utilisation doit être quotidienne il faut en tenir compte. Pour le reste compacte, maniable  et vraiment puissante, un algo très agréable: c'est que du bon.  
    • Oui, la majorité des roues électriques ont 2 batteries en //. Attention, lors de la connexion des batteries entre elles, il faut qu'elles aient le même niveau de charge, avec un écart si possible plus petit que 1 Volt.
    • peut on charger sans risques deux batteries li-ion montées en parallèle ?
    • Je confirme. On peut bobiner comme un veux, mettre l'épaisseur de fil de cuivre qu'on veut et tordre le problème dans tous les sens en électrotechnique, si on rencontre un obstacle ou qu'on réalise une manoeuvre trop brutale à 30km/h, la probabilité que l'asservissement lâche l'affaire est élevée. C'est comme essayer de percer du béton armé avec une mèche de 12 sur une perceuse de 500W. Qu'elle soit alimentée par du 220v ou une batterie elle n'y arrivera pas : le rotor finira par glisser sur les aimants du stator. Ce qui en roue se traduit par un cri bref suivi d'un bruit sourd...
    •   Un 2000w voir plus car là on parle même d’un pic de puissance non ? il n’y a pas photo en tout cas. Plus la vitesse est élevée plus les w vont manger.  Mais si la z est bien conçu on peut imaginer le pneu vas faire un travail énorme.  (Mieux vaut-il un gros processeur pour un pc où un os optimisé  dans le cas où les deux c’est trop cher).  Mais la capacité à encaisser un nid c’est une situation plus pour une routière qu’en tout terrain. Ou alors vos chemin c’est des autoroutes. Par chez moi on a 30 nid de poule 🐔 au m2 sur les chemins. Les pentes sont ardues et faut une bonne reprise pour enchaîner les obstacles en côte. 
    • @grogadin, ok merci. Je vais donc me tourner vers le Cratoni, bien que je me demande encore pour l'intégral ou pas en ville tranquille.... Comment sais tu qu'il est en polycarbonate ? Je n'ai trouvé aucune info sur le net, mis à part l'image.
×