Aller au contenu
Esprit Roue

Smartboards - Hoverboards

  • Messages

    • Tout pareil, mardi fin de journée  
    • Félicitations ! Tu as pris quelle batterie ?
    • Moitié moins cher que sur Amazon  je les ai eu pour 40,97€ les deux avec frais de port  https://www.adreapocket.com/fr/1164-pneu-avant-90-65-65-pocket-bike-39-a-49cc.html
    • Comme @babaji 1500bornes avec mes vee rubber et ils sont comme neuf pourtant j me prive pas les solliciter à fond😀
    • Bonsoir
       
      Je débute mon apprentissage dans mon coin et grace à ce forum et d'autres sources du net je ne suis pas totalement perdu donc merci à tous les wheeler qui partagent ici et ailleurs.
       
      Le but de ce post est de partager mon expérience, ce n'est pas un tuto sur ce qu'il faut faire. Suis pas encore wheeler....
      Voici quelques enseignements que je retiens de mes premiers tours de roue.
       
      Au départ longer les dossiers des chaises en me tenant à elles sur 2 ou 3 m a permis de sentir la roue et sa réactivité. Cet exercice permet aussi de calmer le stress de la roue qui vacille sans arrêt de gauche à droite et tétanise le 'pilote'. On devient vite plus calme sur l'engin car on est en pleine sécurité.
       
      J'ai ensuite essayé l'exercice de poser un talon au sol avec le pied d'appuis sur la roue en tournant autour et en laissant la roue entraîner la rotation plus ou moins vite. J'ai trouvé ça très facile et stable mais à part me donner le tournis et impressionner les enfants ca ne m'a rien apporté.
       
      La roue n'était pas encore protégée et par peur de l'abîmer j'ai sorti la sangle et repris l'exercice des chaises avec des tentative de lâcher les chaises de temps en temps mais à chaque déséquilibre je lâchais la sangle et me retenais à une chaise ou sur le mur en face. En plus la sangle m'empêchait de retrouver un position bien droite et calme. J'ai viré la sangle et mis fin à la première session qui a donc duré environ 15 minutes. La sangle est controversée sur le net mais pour moi ce sera sans.
       
      Conclusion il me faut protéger la roue pour être plus serein et oublier la sangle qui me gêne.
       
      Le lendemain nouvelle session de 15 minutes avec une roue emballée.
       
      Quelque longueurs de table avec appuis pour retrouver un peu les sensations mais c'est plus serein que la veille. Le cerveau sait déjà à quoi s'attendre, moins de stress et on transpire plus comme un bœuf....
       
      Puis exercices de démarrage/arrêt.
       
      Je ne cherche pas la distance (coincé dans mon salon). Juste lancer la roue en avant à petite vitesse, ramener et poser le second pied faire 50cm sans appuis externe. Chercher à ralentir et poser. Cet exercice qui n'a l'air de rien m'a bien servi et on constate que le calme est de mise et que le mouvement souple aide au démarrage et évite de déstabiliser latéralement en cherchant à faire trop vite. Cet exercice m'a aussi apporté de la sérénité car on rattrape sans cesse la roue en fin de mouvement et la peur de la faire tomber lors de l'arrêt s'éloigne.
      Si on reste bien droit sur toute la séquence en ne se baissant qu'après l'arrêt pour saisir la roue ça devient plus contrôlé même si pas encore automatique. Au bout de 10 minutes on veut enchainer plus vite ça devient brouillon et on s'énerver (enfin moi en tout cas). Un dernier start/stop calme et propre (au sens d'un debutant hein :-) et fin de la scéance. Ça ne sert plus à rien de continuer. Là on constate qu'on transpire encore et que le stress guette. Le plus important dans cet exercice semble vraiment de lancer la roue en avant façon trotinette avant de monter.
       
      Troisième scéance le lendemain au réveil. Echauffemenl le long des trois chaises mais on sent que cet exercice et devenu routinier et appartient au passé. Deux trois start/stop pour valider mes 'acquis'. C un peu brouillon mais on ne stress plus. De toute façons on roule pas vraiment et on est sûr de rattrapper son engin à tous les coups.
      Exercice suivant essayer de faire 1 ou 2 m après le start mais là c le drame ! ça part dans tous les sens et je me retrouve à sauter de la roue en état de stress dès le premier déséquilibre. Changement de méthode on passe au départ sur appuis. Bien droit avec appuis léger sur le dossier de la chaise, on essaye de laisser filer un peu et d'arriver le plus loin possible sans chercher l'exploit mais en privilégiant la manœuvre propre.... Toujours un peu plus loin mais avec ralentissement et pose du pieds après un vrai arrêt. Ça c'est cool et même si ça part un peu en déséquilibre on constate qu'on peut redresser pas mal de déséquilibres et en partant bien équilibré on arrive à le rester sur 2 ou 3 m avant de basculer et rectifier. Le plus dur c'est de doser la rectification et parfois on dirait un clown sur un monocycle qui donne de gros coups à gauche et à droite en faisant semblant de tomber. Sauf que moi je ne fais pas semblant de n'a pas maîtriser
       
      Après 15 minutes j'arrête car douche et boulot et puis c le bon moment pour dire stop avant de s'énerver. Par contre une ou deux fois on a senti une vraie glisse. C furtif mais un peu comme un godille qui donne envie d'enchaîner.
       
      Le soir encore une scéance de 20 minutes. Le stop start c mieux, le départ droit avec chaise fonctionne sur quelques mètres sans trop basculer mais enchainer départ et roulage est plus difficile. A ce moment je pense qu'être en extérieur devient indispensable pour allonger la période de roulage et ne plus être contraint dans une ligne droite de 2m de large. Ce sera pour un autre jour car pas possible de sortir. Il fait nuit et pas de terrain propice. Un peu frustré je fais des lignes droite dans le salon. La distance s'allonge et je traverse maintenant assez régulièrement sur environ 18m. Lorsque la trajectoire n'est pas sereine je reviens à un arrêt le plus propre possible. Le plus dur reste de bien positionner le second pied : Lorsque c propre ça part nickel comme un départ debout depuis la chaise. Dans le cas contraire c difficile à rattraper ou repositionner et la conduite en zigzag de clown rêvient vite.
       
      Donc ce WE protection du pilote et essai en extérieur j'espère.
       
      Voilà ce n'est pas une méthode mais juste ma découverte. le plus important à mon sens est faire de petites scéances et d'arrêter dès que le stress ou l'impatience arrive.
       
      C'est peu être différent en apprentissage sur une esplanade ou on cherche à rouler plus tôt je suppose mais dans un petit espace je me suis concentré sur les petits gestes et les manoeuvres start stop. Il me faut trouver le truc pour bien positionner le second pied et ensuite ça devrait venir.
       
      Impatient de dépasser les 18m et de découvrir la courbe... La giroroue indoor ça va un moment !
       
       
      Envoyé de mon Lenovo YT-X703F en utilisant Tapatalk
       
       

    • Pas le temps d'écouter tout ce soir mais dès la première minute le ton est donné : "comment se déplacer sans risquer sa peau ?"  
    • Il faudra rouler très prudemment avec une batterie faible, 
    • J'aimerais bien mais j'en doute. Si ils enlèvent les 25 pour nous, il faudra sûrement aussi l'enlever pour les VAE et là ça risque d'être compliqué car si je ne dis pas de bêtises cette limite est européenne
    • Dans leur tête ça doit vraiment être "Mais merde ils font chier si je ne lève pas le nez de mon smartphone je vais peut-être me prendre un truc vraiment dur, au moins on aura bientôt tous les droits sur la chaussée en ville et plus seulement sur les passages piétons, déjà ça de pris"... N'empêche le niveau des arguments... "J'ai entendu dire que certains vont à 80 km/h et j'en ai vu aller vite" étonnant, j'ai aussi entendu dire que des piétons sont des conn...s et j'en ai vu certains commettre des actes déplacés. Je rejoins aussi @Pascal91 pour le prince charmant en tort' qui devra trouver dulcinée ailleurs ^^
  • Contributeurs populaires

    1. 1
    2. 2
    3. 3
    4. 4
    5. 5
    6. Vous
      Invité
      Invité
      0
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.